L'invention de la bureaucratie
Servir l'État en France, en Grande-Bretagne et aux États-Unis (XVIII-XX siècles)

Françoise DREYFUS

La naissance et le développement de la bureaucratie est, en France, en Angleterre et aux États-Unis, le fruit d'un processus politique complexe et discontinu, long de deux siècles, dans lequel se sont investis et confrontés de nombreux groupes sociaux et courants de pensées. L'histoire de la fonction publique et de ses agents s'inscrit en effet dans celle des changements économiques et sociaux qui ont contribué à transformer l'organisation et l'action de l'État. Mais elle traduit surtout la manière particulière dont chaque société se représente le rapport qu'elle entretient avec la puissance publique en vertu de sa conception de la démocratie. Dans ce livre passionnant, Françoise Dreyfus analyse les conditions dans lesquelles s'est élaborée la figure du serviteur de l'État, figure à la fois commune et spécifique dans ces trois grandes démocraties. L'auteur montre en particulier comment l'" invention " de la fonction publique et de son statut spécifique fut d'abord un acte politique : la naissance de la rationalité bureaucratique apparaît comme le résultat de la lutte pour le contrôle de l'exercice du pouvoir que se sont livrée les organes législatif et exécutif en utilisant la fonction publique comme une ressource politique. Au terme de cette analyse comparative, qui renouvelle en profondeur l'histoire de l'État et son administration, l'auteur se demande si la remise en cause récente des principes régissant la fonction publique, et les réformes inspirées par les nouvelles théories du management dont elle fait l'objet, ne sont pas de nature à porter atteinte aux exigences de la démocratie.

Version papier : 23,63 €
Version numérique : 12,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Textes à l'appui / Histoire contemporaine
Parution : juillet 2010
Format : PDF
ISBN papier : 9782707132000 ISBN numérique: 9782707155146

Françoise DREYFUS

Françoise Dreyfus est professeur de sciences politiques à l'Université Paris I-Panthéon-Sorbonne. Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont avec F. d'Arcy, Les institutions politiques et administratives de la France (Economica, cinquième édition 1997).

Extraits presse

« Françoise Dreyfus a voulu mettre en évidence la manière particulière dont chaque société civile, d'un coté et de l'autre de l'atlantique, a tenté de garantir au peuple son rôle de seul titulaire de la souveraineté. Elle fait retour sur la formation historique des bureaucraties pour faire apparaître la nature du rapport qu'une société entend entretenir avec l'Etat qu'elle a conçu (...) L'auteur retrace, par le menu, la longue marche de la fonction publique vers l'excellence : L'institution des examens, puis des concours, pour recruter des fonctionnaires, plus ou moins régulateurs sociaux, plus ou moins prestataires de services, mais finissant toujours par se forger une culture et des valeurs communes au service de l'intérêt commun (...) une analyse en forme de mise en garde. »

LE MONDE DES LIVRES

« L'originalité de cette thèse tient à l'insistance sur la démocratie comme source politique commune aux trois inventions de la bureaucratie. Françoise Dreyfus ne nie pas qu'une modernisation de l'administration soit indispensable. Mais pas au prix de son indépendance encore fragile. D'où la ferme critique du néolibéralisme qui, depuis vingt ans, inspire les décideurs. Le marché risque, sous prétexte d'efficacité, de nous ramener bien loin en arrière, à un clientélisme politique incompatible avec la démocratie. Un avertissement précieux à l'heure où s'ouvre, une fois de plus, le chantier de la reforme de l'Etat ? »

L'EVENEMENT DU JEUDI

« Le livre raconte avec précision la difficile maturation du fameux statut des fonctionnaires. En conclusion, l'auteur met en garde contre les risques pour la démocratie que fait courir la tentation de soumettre la fonction publique aux règles du managerialisme . »

LIAISONS SOCIALES

« Eu égard à la rareté de vrais travaux comparatistes en histoire de l'administration, on ne saurait que saluer la remarquable entreprise de F. Dreyfus. »

REVUE HISTORIQUE DE DROIT FRANCAIS ET ETRANGER

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - 1. Archéologie : les serviteurs du roi - L'absolutisme - Le pouvoir de nomination, instrument politique - I. Le temps des révolutions - 2. La liberté américaine - L'origine de la révolte contre l'Angleterre - La légitimation idéologique de l'indépendance - La séparation des pouvoirs, garantie de la liberté - Organe exécutif, fonction administrative - La théorie administrative de Hamilton - Le paradoxe républicain - 3. L'égalitarisme français - la fiscalité, miroir de la société - La problématique de la représentation - L'affirmation du principe d'égalité - Le modèle français - La réorganisation de l'administration - 4. La réforme économique anglaise - Le roi patriote - La défense de la Constitution anglaise - La réforme économique - Les règles du jeu politique en mutation - II. Penser le fonctionnariat - 5. La démocratisation des institutions - L'électorat en question - L'émergence du régime parlementaire - La démocratie américaine - 6. L'administration utilitaire - le maintien de l'ordre social - Science et progrès - 7. La construction de la bureaucratie - Logiques de la réforme - La sélection par l'aptitude - la formation du fonctionnaire - Le principe de la carrière - Réformer la fonction publique pour moraliser la vie politique américaine - III. Bureaucratie versus politique - 8. Une bureaucratie neutre et impartiale - De l'utilité d'un \" statut \" - Les droits politiques des fonctionnaires - Les valeurs de la fonction publique - La haute fonction publique - Servir les politiques - 9. Managérialisme ou retour du politique ? - Le modèle du marché - Mieux gérer l'administration - Privatiser la fonction publique - Les valeurs en jeu - Conclusion - Bibliographie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites