Du contre-pouvoir - Diego SZTULWARK, Miguel BENASAYAG

Du contre-pouvoir

Diego SZTULWARK, Miguel BENASAYAG

Après la période de conformisme tiède des années 1980, on a vu s'affirmer dans de nombreux pays des mouvements prônant une critique radicale du système, aussi bien en Europe (ATTAC, Act Up, collectifs anti-expulsions...) qu'à l'étranger (mères de la place de Mai, paysans sans terre, guérilla zapatiste...). Cette nouvelle subjectivité contestataire est souvent jugée stérile, incapable de passer à une étape plus politique, de proposer des réformes réalistes. Un jugement que récusent les auteurs de cet essai incisif. Certes, expliquent-ils, la nouvelle posture contestataire peut parfois se complaire dans l'impuissance du simple constat critique. Mais plus souvent, les mouvements qu'elle nourrit développent des formes de lutte originales dont la portée émancipatrice reste mal perçue, car elles ne correspondent plus aux formes traditionnelles de l'action politique. Leurs animateurs inventent une « politique du contre-pouvoir » dont les effets concrets sur la société sont déjà beaucoup plus importants qu'on ne le croit. Ce livre passionnera tous ceux qui cherchent, ici et maintenant, dans leur engagement militant ou professionnel, les pratiques qui permettront de réinventer la justice et la liberté.

Version papier : 8 €
Version numérique : 7,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Traduit de l'Espagnol par Anne WEINFELD
Collection : La Découverte Poche / Essais n°136
Parution : novembre 2003
ISBN : 9782707142535
Nb de pages : 182
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782707172648
Format : EPUB

Diego SZTULWARK

Diego Sztulwark,enseignant de philosophie à l'Universidad nacional de Buenos Aires, est l'un des animateurs du groupe « El Mate », qui fédère en Argentine des défenseurs des droits de l'homme et des militants radicaux de la société civile.

Miguel BENASAYAG

Miguel BENASAYAG

Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste, anime le collectif « Malgré tout ». Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont aux Éditions La Découverte dont, avec Angélique del Rey, professeure de philosophie, Connaître est agir (2006) et Éloge du conflit (2007) ; et avec Pierre-Henri Gouyon, Fabriquer le vivant. Ce que nous apprennent les sciences de la vie sur ldes défis de notre époque (2012).

Extraits presse

« Il y a dans ce nouveau bréviaire de la pensée d'extrême gauche une part d'utopie, mais aussi un appel salutaire à un regard critique sur le monde. »

LE MONDE

« Un essai optimiste et passionnant consacré à l'apparition de nouvelles formes de contestation du pouvoir. »

POLITIS

« Dans une préface inédite de cette réédition en format de poche, afin de parer au double écueil de la centralisation et de la dispersion du courant alternatif et altermondialiste, Miguel Benasayag, insiste et prévient : tels Dr Jekyll et Mr Hyde, l'insoumission comme la servitude volontaire sont tapies en "chacun de nous". »

LE MONDE DE L'ÉDUCATION

« Avec humour et clairvoyance, [Miguel Bensayag] passe en revue pour nous ces idées qui sont autant de «clés» précieuses pour tous ceux qui cherchent, à tâtons, à penser de nouveaux horizons. »

PÉRIPHÉRIES

PRESSE

 

Table des matières

Préface à l'édition de 2002 - Introduction - 1. Clés pour une contre-offensive - Le réveil de la contre-offensive - Lutter sans « modèle » - Une nouvelle subjectivité, contestataire et impuissante - L'ennui - 2. Gestion et politique - Une tension nécessaire - Société du spectacle et virtualisation du réel - Deux « vocations » distinctes et complémentaires - État, « situation » et politique : une distinction essentielle - Quelle lutte anticapitaliste ? - 3. « Société civile » et démocratie - Du « social » et du « politique » - Situation étatique et appareil répressif - Les deux acceptions de la démocratie - 4. Pouvoir et puissance - Pouvoir, puissance et représentation - Prise ou construction du pouvoir - Des limites de la « prise de conscience » - Du pouvoir au contre-pouvoir - La « topologisation » du pouvoir et l'idéologie de la sécurité - 5. Militer autrement - Impasses militantes - L'évidence de la situation - Les mille et une facettes de la politique - Les contre-pouvoirs ne sont pas un double pouvoir - La pesanteur du quotidien - 6. Penser la situation - Temps et transitivité - Complétude et consistance - Situation ouvrière - 7. Individu et personne - L'idéologie de l'individu - « Personne-multitude » contre « individu-masse » - L'actualité du communisme - L'exigence spinoziste - 8. La libération des savoirs - Savoir et pouvoir - Les savoirs « assujettis » - Pensée et conscience - Pensée théorique et pensée pratique - Pour une philosophie de la praxis - 9. Révolution, tradition et rupture - Rupture et volonté - L'illusion de la toute-puissance - Tradition et révolution - 10. Le contre-pouvoir - Politique et contre-pouvoir - Contre-pouvoir et violence - Mouvements et leaders - La guérilla du « Che » - Manifeste du réseau de résistance alternatif - 1. Résister, c'est créer - 2. Résister à la tristesse - 3. La résistance, c'est la multiplicité - 4. Résister, c'est ne pas désirer le pouvoir - 5. Résister à la sérialisation - 6. Résister sans maîtres - 7. Résistance et politique de la liberté - 8. Résistance et contre-culture - 9. Résister à la séparation - 10. Résister à la normalisation - 11. Résister au repli - 12. Résister à l'ignorance - 13. Résistance permanente - 14. La résistance est lutte - 15. Résistance ouvrière - 16. La résistance et la question du travail - 17. Résister, c'est construire des pratiques - 18. Résister, c'est créer des liens - 19. Résistance et collectif de collectifs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites