Mondher KILANI

Mondher Kilani est anthropologue, professeur à l’université de Lausanne. Parallèlement à ses terrains de recherche, il s’intéresse au fondement épistémologique de la discipline. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont L’Universalisme américain et les banlieues de l’humanité (2002), Guerre et sacrifice. La violence extrême (2006) et Anthropologie. Du local au global (2012).

Bibliographie :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites