Gérard NEYRAND

Gérard Neyrand, professeur de sociologie à l’université de Toulouse et directeur du CIMERSS, se consacre à l’analyse des effets des mutations sociales sur la famille et les rapports entre les sexes. Il est notamment l’auteur de L’Enfant, la mère et la question du père, un bilan critique de l’évolution des savoirs sur la petite enfance (PUF, 2000), Monoparentalité précaire et femme sujet (avec Patricia Rossi, Érès, 2004), Les Mariages forcés. Conflits culturels et réponses sociales (avec Abdelhafid Hammouche et Sahra Mekboul, (La Découverte, 2008), Le Dialogue familial, un idéal précaire (Érès, 2009).

Bibliographie :