François PARTANT

François Partant (1926-1987), après une carrière d’expert en développement, était devenu un intraitable critique de l’économisme, régnant en maître dans les organismes internationaux. Maniant l’analyse solidement étayée (La Guérilla économique, 1972 ; La Fin du développement, 1982) ou l’ironie et la fantaisie (Le Pédalo ivre, 1980), cet « utopien » sceptique sur les solutions clés en main était remarquablement constructif dans l’élaboration des projets.

Bibliographie :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites