Les Litvaks
L'héritage universel d'un monde juif disparu

Henri MINCZELES, Yves PLASSERAUD, Suzanne POURCHIER

Au cœur du vaste yiddishland, en Litvakie – sur le territoire de l’ancien grand-duché de Lituanie –, s’est développée durant des siècles une civilisation originale, dont se réclamaient plus d’un million et demi de Juifs avant la Seconde Guerre mondiale. Baltes, Polonais et Biélorusses, ces Litvaks ou « Juifs lituaniens » affirmaient leur spécificité dans un univers à la fois ouvert sur le monde et intimement attaché aux traditions. Religieux ou laïques, très souvent engagés sur les plans culturels, linguistique et politique, ils ont compté d’éminentes personnalités, dont certaines ont acquis une stature internationale : Marc Chagall, Sergueï Eisenstein, Emmanuel Levinas, Jacques Lipschitz, Golda Meir, Chaïm Soutine, etc.
Dans ce livre, les auteurs retracent l’histoire méconnue de cette civilisation : ils montrent comment, à Vilnius, Minsk, Bialystok ou dans les shtetleh, sous l’influence du Gaon de Vilna, les Litvaks ont fortement imprégné le judaïsme dans son ensemble grâce à leurs talents et à leur humanisme. La Litvakie a alors débordé bien au-delà de ses limites « naturelles ». Quelques dizaines de milliers de Litvaks ont survécu aux souffrances et à l’horreur de la Shoah. Mais plus d’un million d’entre eux avaient quitté le « vieux pays » pour perpétuer, sur les cinq continents, une certaine manière de vivre, une éthique exigeante qui les rendait à la fois semblables et différents des autres Juifs.
L’originalité de cet ouvrage qui rappelle le destin des Litvaks est d’éclairer la richesse de leur civilisation et de leur héritage, bien vivant, de New York à Melbourne, de Paris au Cap via Tel Aviv.

Version papier : 26,50 €
Version numérique : 15,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Hors collection Sciences Humaines
Parution : septembre 2008
ISBN : 9782707153425
Nb de pages : 324
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782707178664
Format : EPUB

Henri MINCZELES

Henri MINCZELES

Henri Minczeles, journaliste, ancien animateur de la bibliothèque Medem, responsable communautaire, est docteur en histoire. Il a obtenu, en 1991, le prix de la Mémoire de la Shoah Jacob Buchman attribué par la Fondation du judaïsme français. Il est notamment l'auteur d'une Histoire générale du Bund (Austral 1993, Denoël 1999) et, avec Gérard Silvain, de Yiddishland (Hazan, 1999). Il a dirigéLituanie juive 1918-1940. Message d'un monde englouti (Autrement, 1996).

Yves PLASSERAUD

Yves Plasseraud est notamment l’auteur de Les États baltes (Montchrestien, 1996), Les États baltiques, des sociétés gigognes, (Armeline 2006), et, avec Suzanne Pourchier, de Capitales baltes. Riga, Tallinn, Vilnius (Autrement, 1998). Il a dirigé, avec Francis Moulonguet, Pays baltes. Estonie, Lettonie, Lituanie (Autrement, 1991).

Suzanne POURCHIER

Suzanne Pourchier est notamment l'auteur de Capitales baltes. Riga, Tallinn, Vilnius (avec Yves Plasseraud, Autrement, 1998).

Extraits presse

« Au coeur du Yiddishland, en Litvakie, une région sans frontière politique au carrefour de l'Europe de l'ouest et de l'Est, s'est développée une civilisation juive originale à la fois ouverte sur le monde et respectueuse des traditions. Pour la première fois en français, un livre évoque la destinée des Litavks qui ont compté d'éminentes personnalités dans de nombreux domaines. »
ACTUALITÉ JUIVE

« Qui se souvient de la Litvakie ? Ce vaste territoire au sein de l'ancien grand-duché de Lituanie, abritait avant la seconde guerre mondiale un million et demi de juifs baltes, polonais, biélorussiens. Religieux ou laïcs, ils ont développé une civilisation originale, à la fois attachée aux traditions et ouverte sur le monde. Ce vaste "Yddishland" nous a donné nombre d'artistes et d'intellectuels engagés: Marc Chagall, Sergueï Eisenstein, Emmanuel Levinas, Golda Meir, Chaïm Soutine, etc. Cette culture méconnue ou oubliée qui a brillé d'un éclat inégalé jusqu'en 1939, a laissé un héritage bien vivant sur les cinq continents, malgré la disparition, le cataclysme de la Shoah. Les descendants, s'ils peuvent se réclamer d'une spécificité, comme d'autres communautés juives, ont toujours eu l'esprit tendu vers l'universel, ce qui explique sans doute leur aptitude à réussir dans les domaines des beaux-arts, de la politique, de la création. »
OUEST FRANCE

PRESSE

 

Table des matières

Avant-propos - Genèse d'un nom - Première approche de l'aire litvak - Destins litvaks - I / La saga des Litvaks - 1. L’aire baltique - Des provinces « allemandes » à l'est de la Baltique - Des origines de l’État lituanien… - …à la « Rzeczpospolita » et à la polonisation des élites - 2. Une société religieuse juive au sein du grand-duché de lituanie (1323-1795) - XIIIe-XVe siècles : les premières communautés - Chartes et statuts particuliers - Le Kahal, un régime d’auto-administration communautaire - Les Vaadei, conseils régionaux juifs - L’âge d’or de la vie juive en Lituanie - Progressive dégradation de la situation des Litvaks 00 Juifs et non-Juifs, une relation de plus en plus difficile - « Yékés » et Litvaks en terre lettone - 3. L’ère des ruptures - Un monde disparaît - Vers la fin de l’auto-organisation juive - Sabbatianisme et frankisme, les grandes hérésies - Naissance et développement du hassidisme - Le Gaon de Vilna et l’apport « mitnagged » - 4. Dans le giron russe - Le monde du « shtetl » - Russification et éveil national au sein de la société autochtone - Gérer la question juive dans la Russie nouvelle - La Haskala et le terreau litvak - 5. L’ère des idéologies - Le réveil national letton et les Juifs - Deux nationalismes lituaniens concurrents ! - Des Litvaks au pays des « Yékés » : la Prusse orientale - Saint-Pétersbourg et les « Juifs russes » : l’ère des tensions en Litvakie - Durcissement des autorités après l’assassinat du tsar Alexandre II - Une effervescence politique juive 00 Guerre et révolutions en Russie - La naissance de nouveaux États - 6. 1920-1940 : deux décennies d’une paix bien précaire - En République lettone : une communauté éclatée - La République lituanienne, un État favorable aux Juifs - La Pologne des confins du Nord dans l’entre-deux-guerres - Une situation très précaire - Les terres litvaks d’Union soviétique, le Birobidjan - 7. L’anéantissement - 1er septembre 1939-22 juin 1941 : première soviétisation - L’opération « Barbarossa » et les États baltiques - Le sort des Juifs en Biélorussie soviétique - La Shoah en Pologne orientale et en Lettonie - En Lituanie, de Ponar au 9e Fort - Union soviétique, 1945 : l’assassinat de la mémoire… - Les Baltes jusqu’à leur retour à l’indépendance - II / Une civilisation originale - 8. Spiritualités litvaks : du Gaon de Vilna à Levinas - Une piété croissante - Un phare de la pensée religieuse, le Gaon de Vilna - Le XIXe siècle : de la ferveur religieuse à la « laïcité » litvak - Emmanuel Levinas et l’altérité - 9. Hébreu, yiddish, deux langues juives - Hébreu, langue sacrée, yiddish langue profane ? - Complémentarité ou choix ? - Et l’hébreu redevint une langue vivante en Litvakie - Le « yiddishisme » en Lituanie, en Biélorussie et en Union soviétique - 10. Des littératures originales - Mendelè Moher Sforim, un précurseur de la littérature yiddish - Moshe Kulbak et Zalman Shnéour - Haïm Grade et Avrom Sutzkever - Kaszerginski, Vogler, Wolf et autres écrivains de Yung Vilnè - De quelques écrivains litvaks de par le monde - Le Yivo, un institut scientifique juif à Wilno - Nouveau Monde et poésie yiddish - Des écrivains litvaks en langues non-juives - 11. À la conquête des arts - Aux origines, la richesse de l’ethnographie et des arts appliqués - L’école des Beaux-Arts de Vilna - Vitebsk et l’école de Yehuda Pen - « Litvakie-sur-Seine » - De la Ruche à l’école de Paris - Une dispersion douloureuse mais féconde - 12. Au service de la science - « Le pouvoir des Soviets plus l’électricité » - Consécration au Nouveau Monde - D’autres « diasporas » litvaks - 13. Engagements politiques et militantismes - Le socialisme juif - Le Bund, un socialisme identitaire - Le destin tragique des communistes litvaks - Autonomismes culturels juifs libéraux, Simon Doubnov - Lituanie 1920 : l’autonomie juive - Sionismes et antisionismes litvaks - Du sionisme « diasporique » au kibboutz - Les sionistes du centre - Jabotinsky, le père du sionisme révisionniste - La mystique d’Eretz ou l’influence décisive du Rav Kook - L’Agoudat Israël et l’antisionisme religieux de droite - III / Les Litvaks aujourd’hui - 14. Les traces d’un monde disparu - Les Juifs de Lituanie - En Lettonie, réveil identitaire et gestion de la mémoire - Biélorussie, Russie occidentale et Ukraine du Nord - 15. La « diaspora » litvak aux États-Unis - La Goldénè Mèdiné ou le rêve américain - De la « grisaille » des origines à la « success story » américaine - De l’entre-deux-guerres à aujourd’hui - Le mouvement ouvrier juif américain - Le mond contemporain - Grandes figures et dynasties - 16. Les autres diasporas - En Afrique du Sud - En Amérique du Sud - Des Litvaks en Chine, de Harbin à Shanghai-la-Juive - L’Allemagne, nouvel Eldorado ? - Heureux comme Dieu en France ! - De quelques grandes figures litvaks de France - 17. Être litvak en Israël - Le rôle essentiel de la seconde « Alyah » - De Nahum Goldmann à Shimon Pérès - De l’univers religieux à « Little Russia » - Conclusion - Un monde en diaspora - Renouveau « hassid » et esprit litvak - « Quid » des héritiers de la Litvakies - Notes - Lexique - Bibliographie - Index.

Droits étrangers

THE LITVAKS


On the territory of the former Grand Duchy of Lithuania, there flourished over several centuries an original civilisation, home to over a million and a half Baltic, polish and byelo-russian jews. Called the Litvaks or « lithuanian jews », they cultivated their singularity in their culture, simultaneously open to the world and intimately attache dto tradition. The Litvaks account for a great many famous artists and personalities (Sergeï Eisenstein, Mark Chagall, Golda Meier, Jacques Lipschitz, Chaïm Soutine, Emmanuel Levinas, etc.) and strongly influence Judaism through their talents and humanism. Less than seventy thousand survived the horror of the Holocaust.


Henri Minczeles is the author of Vilna, Wilno, Vilnius. La Jérusalem de Lituanie (La Découverte, reissue 2000), Une histoire des Juifs de Pologne. Religion, culture, politique (La Découverte, 2006). He directed, with Yves Plasseraud, Lituanie juive 1918-1940. Message d’un monde englouti (Autrement, 1996). Yves Plasseraud is the author of Les États baltes (Montchrestien, 1996), Les États baltiques, des sociétés gigognes, (Armeline 2006), and, with Suzanne Pourchier, Capitales baltes. Riga, Tallinn, Vilnius (Autrement, 1998). He co-directed with Francis Moulonguet, Pays baltes. Estonie, Lettonie, Lituanie (Autrement, 1991).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com