Émeutes, et après ?

REVUE MOUVEMENTS

En novembre 2005, les banlieues se sont embrasées. Il s’agit sans doute d’un de ces événements après lesquels notre société ne peut plus se regarder comme elle le faisait auparavant. C’est ce moment singulier que Mouvements a choisi pour tenter de discerner ce que la société française- mais aussi le monde politique - a retenu, compris de ces émeutes. On a évoqué une « droitisation » de l’opinion publique française, plus que jamais en demande de sécurité. Qu’en est-il ? Face à cette crise sociale, la droite, sans doute, a tout intérêt à cultiver ce réflexe et à entretenir cette demande, mais une partie de la gauche, tentée d’épouser ce discours, prend la lourde responsabilité de creuser le fossé avec ceux qui sont les premières victimes des inégalités et des discriminations. D’un autre côté, la gauche de la gauche a été bien incapable, faute de relais dans les quartiers, de jouer un rôle dans le cours des événements. Au delà, peut-on savoir ce que retiennent les acteurs de cette révolte ? Si le recours à la violence n¹est jamais une solution, n’ont-ils pas réussi à mettre en évidence mieux que jamais la réalité de la fracture sociale mais aussi ethnique, la persistance forte de mentalités coloniales dans notre pays ? Peut-on discerner ce qui couve sous la cendre ? Enfin, comment le débat politique et social lui même peut-il s’en trouver transformé ?

Version papier : 13 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Mouvements n°44
Parution : mars 2006
ISBN : 9782707148179
Nb de pages : 176
Dimensions : 160 * 240 mm
Façonnage : Broché

REVUE MOUVEMENTS

Depuis novembre 1998, la revue Mouvementsalimente le débat social culturel et politique dans une perspective résolument ancrée à gauche. Elle est animée par une équipe pluraliste, tant par les profils socioprofessionnels que politiques.

Repenser la gauche

Mouvements scrute avec attention les transformations qui agitent notre société. Des questions aussi diverses que la flexibilité du travail, l’école, les transformations à l’Est, l’expertise, la famille, l'alternative au social-libéralisme, le Hip-Hop, l'humanitaire ont fait l’objet de dossier fouillés et originaux.

Mouvements travaille à sa façon à une refondation de la pensée de la gauche. Cela implique de promouvoir une démarche résolument réformatrice accrochée à un horizon radical de transformation sociale. Une démarche qui associe en permanence la résistance et le projet, la protestation et l'alternative, l'audace et le réalisme transformateur.

Des rubriques diversifiées

Outre un dossier thématique, on trouve dans chaque numéro des rubriques diversifiées permettant d'aborder les grands thèmes de la période aussi bien sur le plan politique que culturel ou de société dont un grand entretien avec un chercheur important, mais aussi un « journal européen » offrant un aperçu des débats en cours dans tel ou tel pays du continent.

Enfin, dans chaque numéro, l'actualité des livres est largement traitée.

Table des matières

Editorial : Mouvements en deuil - Dossier : émeutes, et après ? - Éditorial - Les émeutiers de l'injustice, par Michel Kokoreff - Nous n'avons vu que des ombres, par Alain Bertho - Le balcon fleuri des banlieues embrasées, par Nacira Guénif-Souilamas - Les émeutiers de la politique de la ville, par Cyprien Avenel - La parole aux acteurs de terrain, table ronde ave Bagayoko Bally, Françoise Davisse et Yazid Kherfi - La police dans les quartiers populaire : un vrai problème !, par Marwan Mohammed et Laurent Mucchielli - La crise de l'institution policière ou comment y faire face ?, entretien avec Dominique Montjardet - L'état d'urgence, rupture de l'état de droit ou continuité des procédures d'exception ?, par Evelyne Sire-Marin - Le silence politique, par Michel Tubiana - Les « intégristes de la République » et les émeutes de novembre, par François Gèze - Discriminations négatives. Pour une politique contre le délit de faciès, par Patrick Simon - « C'est comme ça que t'attrapes la haine. », par Nicolas Renahy - Les émeutes urbaines, signe d'échec de la politique de la ville ?, par Marie-Hélène Bacqué et Jean-Marc Denjean -Thèmes -Premiers bilans des Forums sociaux mondiaux 2006 de Bamako à Caracas - Bamako : pari gagné, entretien avec Bernard Pinaud - Caracas : sous le signe de Bolivar, par Jim Cohen -Vénézuela : une « révolution » indéchiffrable ? - Pétropopulisme et polarisation sociale, par Christian Parenti - « Chávez n'a pas de politique économique », entretien avec Enzo del Bufalo - « Les secteurs populaires qui n'avaient pas voix au chapitre font désormais partie de la société vénézuélienne. », entretien avec Edgardo Lander - Bolivie : vers la fin du colonialisme interne - Pourquoi Evo Morales a triomphé en Bolivie, par Edmundo Paz Soldán -Journal européen -La gauche allemande après les élections législatives : nouvelle donne ou sursis ?, par Odile Bour -Itinéraire - Quand l'histoire nous désenchante, entretien avec Daniel Bensaïd - Livres.