Économie du risque pays

Nicolas MEUNIER, Tania SOLLOGOUB

Comment un investisseur ou un banquier peuvent-ils analyser leurs risques dans un pays émergent ? Quelles sont les fragilités macro-économiques susceptibles d’affecter la rentabilité d’une opération ? Le risque pays propose une méthode de diagnostic et une sélection des indicateurs les plus pertinents pour identifier les vulnérabilités d’une économie. Il permet de classer les pays selon l’intensité de leurs risques, ou encore de tester la vulnérabilité d’un portefeuille d’engagements en fonction de différents scénarios. Ce type d’analyse est désormais incontournable dès qu’il s’agit d’opérer dans un pays émergent, ce qui est de plus en plus fréquent. Ce livre est la première synthèse réalisée sur le risque pays. Il est le fruit de quinze ans d’expérience de terrain.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°421
Parution : juin 2005
ISBN : 9782707142030
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Nicolas MEUNIER

Nicolas Meunier est économiste. Il a travaillé pour différentes institutions financières, banques et administrations, avant de diriger la recherche « Risque pays-Marchés émergents » de la Caisse des Dépôts.

Tania SOLLOGOUB

Tania Sollogoub est économiste senior au Crédit agricole. Elle enseigne dans des écoles de commerce, et elle est maître de conférence en macro-économie à l’IEP de Paris.

Extraits presse

« En s'interrogeant sur la façon de mesurer le risque pays et en proposant des moyens d'y parvenir, le Repères de Nicolas Meunier et Tania Sollogoub vient utilement compléter d'autres ouvrages. »
LE TEMPS

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - À quoi sert le risque pays ? - Une théorie du diagnostic ? - Trois difficultés pour une définition - Les créanciers et les investisseurs - Les emprunteurs et les facteurs de risques - I / Des indicateurs aux normes - 1. Les acteurs et les flux - Les acteurs financiers, de plus en plus conscients du risque - Une modification des processus de décision dans les entreprises - Le risque pays dans la banque -Les limites et leurs limites - Qui prête, qui emprunte ? - Les prêteurs publics font-ils de la politique ? - Les bailleurs privés, principaux financeurs - L’origine des crises des années 1990 : l’explosion des flux de capitaux - 2. Comment sont apparues les normes du risque pays ? - L’analyse du surendettement - Liquidité et solvabilité : les ratios classiques - Les seuils d’alerte : une logique limitée et contestable - La soutenabilité d’une dette - D’où vient le surendettement ? - Des crises sans surendettement - De nouveaux risques - De l’analyse des déséquilibres à celle des vulnérabilités - Les zones de vulnérabilité des années 1990 - La volonté de payer d’un État - Les arbitrages de l’État - Les sanctions indirectes, un effet différé - Les sanctions directes : la question de la coordination - Quand l’État prouve sa bonne foi - Volatilité et effets de contagion - La mesure de la confiance - Les crises autoréalisatrices : les effets de contagion externes - Comment les effets de contagion ont-ils fait évoluer les indicateurs clés du risque pays ? - Les conventions du risque pays - La conditionnalité du FMI est-elle une convention du risque pays ? -Les conventions de marché - Les effets de contagion internes : les doubles et les triples crises - Asymétrie de devises - Le risque systémique : entre la micro- et la macroéconomie - Les particularités institutionnelles et culturelles - L’économie des institutions : une méthode pour le risque pays ? - La cohérence institutionnelle - Une nouvelle lecture des crises -3. La mesure du risque : marchés et notations - La prime de risque, une mesure par les investisseurs - Calculer la « prime de risque » - Spread et taux sans risque -Une mesure devenue norme -Ratings : synthétiser le risque - Principe théorique : une projection - Ratings d’agences S & P et Moody’s - D’autres notations - Quelle mesure, quelles limites ? - Rating, spread : soupçon d’autocorrélation - II / Une méthode du diagnostic - 4. Diagnostic et scénario : le cadrage structurel - Phase I : les repérages préliminaires - Un travail de cadrage structurel - Phase II : le bilan humain - La démographie et les indicateurs de développement - Le marché du travail - La richesse, les inégalités et les politiques de redistribution - Phase III : le risque politique - Comment le pondérer ? - Démocratie et risque pays - La fragilité des institutions - La visibilité réglementaire - Les préférences d’un gouvernement -5. Diagnostic et scénario : la conjoncture et la dette - Phase IV : la sphère réelle - L’offre : connaître les points de rupture - La demande intérieure, composante volatile des scénarios pays - Phase V : les politiques économiques - Le budget, un objet opaque -Les banques : vecteur de transmission du risque systémique - L’inflation : que veut-elle dire pour les émergents ? - Le change : prévisibilité, crédibilité - Phase VI : les comptes extérieurs et la dette - Les comptes extérieurs au cœur du risque pays - La dette extérieure dans tous les sens - La dette publique : peut-on se désendetter ? - Une surveillance accrue de la dette privée - Conclusion : Les pays développés et le risque souverain, convention fondatrice du risque pays - Repères bibliographiques.

Droits étrangers

COUNTRY RISK ECONOMICS


A country’s macroeconomic weaknesses may affect the profit potential of a credit, commercial or investment operation. Applying elements from economics, finance, geopolitics and sociology, Country Risk Economics helps identify and evaluate such risks and as such is an invaluable decision support aid. This book studies the issues surrounding this field, the people who use it and the techniques they employ.


Tania Sollogoub is an economist. She has worked in the research divisions of several international banks and she lectures at the Paris IEP. Nicolas Meunier is an economist. He has worked for various financial institutions, banks and administrations and now heads the project « Risque pays-Marchés émergents » of the Caisse des dépôts et consignations.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com