Économie du football professionnel

Bastien DRUT

Par quels mécanismes économiques et financiers le joueur Cristiano Ronaldo a-t-il pu être transféré au Real Madrid à l’été 2009 pour le montant record de 94 millions d’euros alors que l’économie mondiale traversait sa plus grave crise depuis la Seconde Guerre mondiale ? Y a-t-il une corrélation entre la masse salariale et les performances sportives des clubs professionnels ? La très forte inflation des salaires et des indemnités de transfert met-elle en péril l’industrie du football ? Les propriétaires de clubs ont-ils un objectif de profit ? Le « fair-play financier » est-il la solution pour assainir les finances des clubs ? L’introduction en Bourse est-elle une bonne idée ?
Cet ouvrage répond à ces questions en mobilisant les outils de la théorie économique. À la fois rigoureux et accessible, il aborde de nombreux thèmes en rapport avec l’actualité. Les multiples dérives (endettement excessif, discrimination salariale, dopage, corruption) sont présentées et analysées, ce qui conduit à s’interroger sur la régulation au niveau national et international.

Version papier : 10 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°578
Parution : juin 2014
ISBN : 9782707182098
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
ISBN numérique : 9782707192523
Format : EPUB

Bastien DRUT

Bastien Drut est docteur en économie et travaille au sein de l’équipe Stratégie et Recherche économique d’une grande société de gestion.

Extraits presse

« Il faut s'attendre à ce que plusieurs clubs, parmi les plus endettés, fassent faillite et disparaissent de l'élite du football professionnel. » Le diagnostic est sans appel. Dopé par l'inflation des droits de télévision, le « foot business » à laissé filer les salaires des joueurs qui représentent parfois plus de 100 % des revenus des clubs. Lesquels n'ont pas tous investi dans des actifs solides, comme les stades. La logique est connue. L'ouvrage la résume très précisément en un peu plus de 100 pages. Toutes les questions sont posées : de l'intérêt de l'introduction en Bourse à la régulation européenne, en passant par la corrélation entre le chiffre d'affaires des équipes et les résultats sportifs. L'auteur souligne utilement que les solutions - à l'exception de la supervision financière, qui s'ébauche sous l'égide de l'UEFA, la confédération européenne de football -, sont difficiles à mettre en place. L'instauration d'une limitation de la masse salariale, par exemple, se heurte à la fois à la diversité des réglementations du travail et de la fiscalité dans les pays européens, et à l'arrivée de milliardaires dans cette industrie porteuse de notoriété, tycoons qui dépensent sans viser l'équilibre d'exploitation.

04/04/2011 - Philippe Bertrand - Les Échos

 

Un petit livre très complet sur l'économie du foot où tant d'argent circule. Cet ouvrage permet de mieux comprendre les dérives financières du football, notamment l'endettement excessif des plus grands clubs. Très instructif, notamment grâce à de nombreux graphiques et tableaux.

01/07/2011 - Planète Lyon

 

La collection « Repères » comprenait déjà un titre consacré à l’économie du sport. Grâce au travail de Bastien Drut, elle s’enrichit d’une publication dédiée entièrement à l’économie du football professionnel. Si la dimension sportive est bien évidemment centrale, il ne fait toutefois pas de doute que le football professionnel constitue un secteur économique à part entière. L’auteur rappelle ainsi que le chiffre d’affaires des cinq plus grands championnats européens atteint 8 milliards d’euros. En appliquant les outils de l’analyse économique à cette industrie, l’auteur en analyse les principales mutations. Deux phénomènes ont joué un rôle particulièrement important dans les évolutions structurelles du football professionnel ces trente dernières années. Dans un contexte de dérégulation du secteur de l’audiovisuel, les chaines de télévision et à un moindre titre de radio, se servent des grandes compétitions sportives comme d’un produit d’appel et n’hésitent pas à payer très chers les droits de retransmission. Le second évènement majeur découle du fameux arrêt Bosman rendu en 1985 par la Cour de justice de l’Union européenne qui a eu pour effet juridique principal la libéralisation des transferts de joueurs et comme effet économique la surenchère entre les clubs pour acquérir les joueurs les plus talentueux, quitte à laisser sur le banc des joueurs d’un niveau international. Comme dans bien d’autres sports – mais sans doute plus que dans d’autres du fait de son statut de premier sport pratiqué par les jeunes – l’argent a donc fait son entrée dans le football. On a vu les salaires des joueurs flamber, les indemnités de transfert atteindre des sommets stratosphériques, et des milliardaires et autres groupes d’investisseurs investir des sommes considérables dans le milieu du foot. Tous ces aspects, l’auteur les analyse avec minutie, mais au-delà, il s’interroge fondamentalement sur la soutenabilité à long terme du modèle économique du football professionnel.

01/06/2012 - Frédéric Larchevêque - Economie et management

 

Cristiano Ronaldo a été transféré de Manchester au Real Madrid pour 94 millions d’euros en 2009… « Le chiffre d’affaires agrégé des cinq plus grands championnats européens atteint 9,3 milliards d’euros pour la saison 2011-2012 » : ces données sont enregistrées paradoxalement en pleine crise économique majeure, souligne Bastien Drut, auteur de la nouvelle édition d’Economie du football professionnel, qui cherche à expliquer « les mécanismes économiques à l’œuvre dans l’économie du football professionnel », dont les derniers développements les plus spectaculaires renvoient au Qatar. Le livre est rempli de graphiques, de tableaux, d’encadrés qui rendent sa lecture ludique, passionnante… et rassurante finalement, lorsque l’auteur remarque que « du point de vue d’un investisseur institutionnel, l'intérêt d'investir dans les actions des clubs de football cotés est donc peu clair, voire inexistant" ! L'ouvrage met à mal quelques idées reçues et rappelle que "les clubs qui licencient leur entraîneur en cours de saison obtiennent de plus mauvais résultats que ceux de méforme similaire qui choisissent de le conserver"; ou que "le manque d'attractivité des clubs français pour les stras du football (...] ne peut avoir une origine fiscale", avant de se "réjouir que les instances dirigeantes s'attellent au problème des déficits" des clubs qui traduisent la fuite en avant de la masse salariale et des indemnités de transfert records dans lesquels ils sont lancés.

12/06/2014 - Pierre Jullien - Le Monde éco et entreprise

 

Il n'y a pas que la Coupe du Monde de football. Il y a aussi le feuilleton des clubs, qui, d'août à mai, alimente la chronique sportive. Championnats domestiques, Coupes européennes, transferts... les enjeux économiques du football sont devenus énormes et de multiples questions se posent. Par quels mécanismes économiques et financiers le joueur Cristiano Ronaldo a-t-il pu être transféré de Manchester United au Real Madrid à l'été 2009 pour le montant record de 94 millions d'euros, alors même que l'économie mondiale traversait sa plus grave crise depuis la Seconde Guerre mondiale ? La très forte inflation des salaires et des indemnités de transfert met-elle en péril l'industrie du football ? Y a-t-il une corrélation entre masse salariale et performances sportives des clubs professionnels ? Leurs propriétaires ont-ils un objectif de profit ? L'introduction en Bourse est-elle une bonne idée ? Cet ouvrage répond à ces questions en mobilisant les outils de la théorie économiques. L'économie du football professionnel y est analysée de façon rigoureuse mais accessible au plus grand nombre.

20/06/2014 - Ouest France

 

Table des matières

Introduction
I / Le statut des clubs de football professionnel

Le statut juridique des clubs de football
Histoire du football professionnel - Évolution du statut juridique des clubs en France - Le statut juridique des clubs professionnels en Europe
Les propriétaires de clubs
Les entreprises - Les milliardaires ou multimillionnaires
Les clubs de football en Bourse
Un mouvement déjà ancien - La pertinence de la cotation en Bourse - Les clubs cotés en France
II / Une organisation des ligues conduisant au déséquilibre compétitif
Des championnats nationaux très déséquilibrés
Le système de promotion-relégation conduisant au déséquilibre compétitif - Les coupes nationales, des compétitions en perte de vitesse
Les compétitions européennes, accélératrices des inégalités
La Champions League, accélératrice des inégalités - L’Europa League - L’évolution du format : vers une super-ligue européenne ?
Les sélections nationales, gênantes pour les clubs ?
III / Des recettes très dépendantes des résultats sportifs
Les droits de retransmission télévisuelle, à l’origine du changement de modèle économique
Les raisons de l’explosion des droits de retransmission télévisuelle
Les recettes de billetterie
La fidélisation des contrats de sponsoring rendue impossible par l’incertitude sportive
Les contrats de sponsoring : entre aléa sportif et risque conjoncturel - Le naming
Le merchandising très dépendant des superstars
La diversification des sources de revenus
L’acquisition d’un stade - L'ambitieux projet du « Stade des Lumières » - L’exemple du FC Copenhague qui diversifie ses activités en dehors du football
IV / Le marché des joueurs
Les dépenses salariales
Un marché du travail très segmenté dominé par les superstars - La masse salariale est-elle corrélée aux performances sportives ?
Les transferts de joueurs professionnels
L’évolution juridique des contrats de joueurs - Les conséquences économiques de l’arrêt Bosman - La mobilité des joueurs, catalyseur des déséquilibres compétitifs entre championnats - Quelle régulation de la mobilité internationale ? - Les contrats de joueurs, actifs intangibles au bilan des clubs - Les stratégies sur le marché des transferts
La fiscalité des clubs professionnels
Les joueurs choisissent-ils les championnats en fonction de la fiscalité du pays ?
V / Le football professionnel est-il soutenable dans sa forme actuelle ?
Les clubs de football maximisent-ils leurs profits comme des entreprises classiques ?
La rentabilité des clubs est-elle liée aux performances sportives ?
L’explosion de la masse salariale, conséquence d’une mauvaise gouvernance ?
L’improbable mise en place d’un salary cap en Europe
L’importance de la régulation financière
Des performances financières très contrastées
L’endettement excessif, menace pour le football professionnel
Un endettement excessif pour rester compétitif - Des faillites rares malgré la dette - La difficile régulation au niveau européen
Le dopage, cancer du sport professionnel
La corruption, menace pour la crédibilité du football
Le trucage de matchs au profit d’une des deux équipes - Le trucage de matchs et les paris en ligne
Conclusion
Repères bibliographiques.

Droits étrangers

THE ECONOMICS OF PROFESSIONAL FOOTBALL


Drawing on the tools of economic theory, the economics of professional football are analysed in this comprehensive yet accessible book that proves very actual. Issues such as excessive debt, wage discrimination, doping, corruption are clearly explained and analysed, with a focus on national and international regulations.


Bastien Drut works with the Strategy department of a major trust company. He is at present completing a PhD at the University of Paris Ouest-Nanterre La Défense and at the l'Université libre de Bruxelles.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com