Économie des transports urbains

François MIRABEL, Mathias REYMOND

Depuis quelques années, les transports urbains connaissent de véritables bouleversements et la question de leur aménagement est au cœur de l’actualité politique locale. Alors que l’automobile a été placée au centre de l’espace urbain durant la seconde moitié du XXe siècle, les problèmes de pollution, de congestion, de nuisances sonores, d’occupation des espaces ont inversé la tendance : l’offre des transports en commun succède ainsi à celle des véhicules privés et les modes doux se développent progressivement.
L’objectif de cet ouvrage est d’apporter un éclairage théorique sur les politiques publiques urbaines menées en France et dans le monde depuis une cinquantaine d’années. Les auteurs mettent en avant les grands enjeux économiques dans les transports urbains en montrant les fortes interactions entre organisation des espaces et déplacements. Ils analysent les instruments de politique publique (notamment le péage urbain) pour réguler la circulation et réduire les nuisances en ville. Un éclairage est donné sur les expériences menées à travers le monde.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°621
Parution : juin 2013
ISBN : 9782707172938
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

François MIRABEL

François Mirabel est professeur en sciences économiques. Il enseigne à l’université d’Artois et l’université de Montpellier-I. Chercheur au Laboratoire montpelliérain d’économie théorique et appliquée (LAMETA), ses travaux portent principalement sur les transports urbains et l’économie des réseaux énergétiques.

Mathias REYMOND

Mathias Reymond est maître de conférences en sciences économiques. Il enseigne à l’IUT d’Évry-Val-d’Essonne et à l’université de Montpellier-I. Chercheur au Centre d’études des politiques économiques de l’université d’Évry (EPEE), ses travaux portent sur les transports urbains, l’économie de l’environnement et de l’énergie et l’économie des médias.

Extraits presse

Il en va de l'économie des transports comme de bien d'autres domaines : elle est régie par la loi de l'offre et de la demande. Que le lecteur ne soit donc pas surpris de voir l'ouvrage parsemé d'équations et de graphiques comme les aiment les économistes modélisateurs. Mais par économie, il faut entendre aussi l'organisation spatiale desdits transports et leur impact sur l'urbanisation du territoire et, à un niveau plus micro, sur les choix de localisation des ménages. Tout l'intérêt de cet ouvrage de synthèse est de rendre compte de ces différentes dimensions et des évolutions intervenues depuis le milieu du XXe siècle. Jusque dans les années 1980, l'offre a consisté à privilégier la voiture, avec les conséquences que l'on sait en termes d'externalités négatives et de coûts sociaux. Désormais, l'heure est à la promotion des transports collectifs et des modes doux. Les auteurs rendent compte des instruments dont disposent les pouvoirs publics, entre la réglementation, les taxes ou encore des dispositifs plus radicaux comme les péages urbains, qui ont vu le jour à Londres et dans d'autres métropoles, auxquels ils consacrent leur dernier chapitre. A les en croire, ils seraient efficaces moyennant leur inscription dans une "politique globale de réorganisation de la mobilité urbaine".

01/09/2013 - Sylvain Allemand - Alternatives Economiques

 

Table des matières

Introduction
I / Étalement urbain et choix de l'automobile
Formes urbaines et structure des déplacements
Les représentations théoriques des villes - Les liens entre densité urbaine et organisation des déplacements
Comportements de localisation et structuration des espaces urbains
Arbitrage entre coût du logement et coût de déplacement - Comportements de localisation et étalement urbain
Comportements de déplacement et organisation de la mobilité urbaine
La valeur du temps comme grille de lecture des choix de déplacement - La ségrégation sociale des déplacements urbains
II / Le paysage des transports collectifs dans les grandes métropoles
Les externalités de réseaux dans les transports collectifs urbains
Les rendements d’échelle croissants du secteur - Les principales modalités tarifaires dans le secteur
Caractéristiques et organisation du secteur des transports collectifs
Subventions et financement des transports collectifs - Les modes d’organisation des transports collectifs urbains
Le développement de la voirie urbaine à l’origine de la dégradation des réseaux de transports collectifs
Accroissement des infrastructures routières urbaines et « paradoxe de Downs » - Effets cumulatifs dans les réseaux, transfert modal et « paradoxe de Mogridge »
III / Externalités et coûts sociaux des transports en ville
La théorie des externalités appliquée aux transports urbains
Définitions et classifications des externalités - Les méthodes de valorisation monétaire des effets externes
Les coûts collectifs liés aux transports urbains
Coûts de congestion - Coûts humains - Coûts environnementaux - Autres coûts externes locaux
IV / Les débats autour des politiques de transports urbains
Les instruments réglementaires
Quotas de circulation - Vers des marchés de droit à circuler ?
Les instruments tarifaires
Le principe du pollueur-payeur - Efficacité théorique des péages urbains - Typologie des taxations
Quel instrument tarifaire choisir ?
V / Vers une réduction de la place de l'automobile en ville
De nouvelles mobilités urbaines pour préserver les villes
La promotion de modes moins polluants adaptés aux différents besoins de mobilité urbaine -L’intermodalité au cœur de l’organisation des déplacements urbains
Les difficultés de mise en place des péages en ville
Le péage urbain, une atteinte à la mobilité du citoyen - Le péage urbain et ses effets redistributifs
Quelques expériences de péage urbain dans le monde
Les péages d’axe - Les péages de zone et de cordon
Conclusion
Repères bibliographiques.

Droits étrangers

URBAN TRANSPORT ECONOMICS


This book brings a thorough theoretical reflection on urban public policies in France and throughout the world, over the last fifty years. Drawing on many examples, the authors highlight the major economic issues affecting urban transport and analyze policies in terms of efficiency and equity.


François Mirabel is a lecturer in Economics at the University of Artois and a researcher at the Laboratoire montpelliérain d’économie théorique et appliquée. His research focuses on urban transport and energy economics.
Mathias Reymond is a senior lecturer in Economics. He teaches at the IUT of Évry Val d’Essonne and at Montpellier-I University. A researcher at the Centre d’étude des politiques économiques of Évry University (EPEE), his work focuses on urban transport, environment and energy Economics and media economics.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com