Économie des réseaux

Nicolas CURIEN

Télécommunications, postes, électricité, gaz ou chemins de fer sont en train de passer de l’ère des monopoles à celle de la concurrence. Ce livre permet de comprendre pourquoi et avec quelles conséquences. Après avoir présenté comment les économistes analysent les réseaux, plates-formes d’intermédiation faites d’infrastructures, de logiciels de commande et d’usages finaux, l’auteur examine les principaux déterminants de la consommation et de la production des services en réseaux, avant d’examiner les problèmes majeurs posés par leur libéralisation et leur régulation, notamment en matière d’interconnexion et de service universel. Une attention particulière est portée aux réseaux de communication électronique

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°293
Parution : novembre 2005
ISBN : 9782707147462
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Nicolas CURIEN

Nicolas Curien, ancien ingénieur des télécommunications, est membre de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), professeur au Conservatoire national des arts et métiers et membre de l’Académie des technologies. Il est l’auteur de nombreux articles et de plusieurs ouvrages sur l’économie des réseaux et des télécommunications.

Extraits presse

« Dense et pourtant très clair. »

Flux

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - I / Des objets aux concepts -Visions de l'ingénieur et de l'économiste- Réseau -interconnexion - Réseau-intermédiation - Morphologie des réseaux - Maquette en trois couches - Réseaux de télécommunications - Réseaux de transport aérien - Route, poste, électricité - Caractérisation des réseaux - Réseaux non techniques - Critères de reconnaissance - II / Les réseaux comme clubs de consommation - Effets de club et dynamique d'un réseau -Biens-réseaux - Modélisation des effets de club - Dynamique d'un réseau - Du club à la dépendance - Réseaux et diffusion technologique -Guerre de standards - Modèles évolutionnistes - Barrières absorbantes - III / Les réseaux comme systèmes de production - Structure des coûts, monopole naturel et régulation - Synergies de coût - Monopole naturel - Une théorie inapplicable ? - Contestabilité et quasi-concurrence - Asymétries d'information - Tarification et efficacité - Tarification au coût marginal - Tarification de second rang - Tarification et externalité de club - Tarification et contraintes de capacité - Tarification et soutenabilité - Subventions croisées : une situation héritée - Subventions croisées : définition et mesure - Absence de subvenions croisées et soutenabilité -IV / Réseaux, concurrence et régulation - Morphologie et organisation industrielle - Couches morphologiques et ouverture concurrentielle - Cas des communications électroniques - Dimensions de la déréglementation - Trois axes directeurs et convergents - Evolution des ex-monopoles - Régulation sectorielle -Design institutionnel - Dynamique de la régultaion - Deux secteurs au banc d'essai - Mise en place de la régulation - Compétences des régulateurs - V / Interconnexion et accès - Interconnexion téléphonique -Contexte réglementaire - Objectifs et méthodes de la régulation -Accès aux services haut débit -Dégroupage partiel et offres ADSL de gros - Échelle des investissements - Dégroupage total - Accès des tiers au réseau dans le secteur électrique - Cadre législatif et réglementaire - Tarification de l'accès au réseau - VI / Service public et service universel - Missions de service public et obligations de SU - Principes fondateurs - Service public dans le secteur de l'électricité - Organisation du SU des communications électroniques - Chap d'extension du SU - Architecture générale du SU - Désignation des prestataires - Coût du service universel - Évolutions de l'ART - Le SU est-il réellement coûteux ? - Conclusion - Repères bibliographiques.