Économie des fusions et acquisitions

Dominique SAGOT-DUVAUROUX, Nathalie COUTINET

France Télécom rachète Orange. Rhône-Poulenc et Hoescht se réunissent pour créer Aventis, la Sociéte Générale se fait souffler Paribas par la BNP, Total absorbe Fina puis Elf, Vivendi Universal naît de la fusion de Vivendi, Canal + et Seagram… Telles sont quelques-unes des fusions et acquisitions (F&A) réalisées en 2000, année record pendant laquelle les F&A ont atteint 3 500 milliards de dollars. Pourquoi toutes ces F&A ? Recherche de synergies, élargissement des marchés pertinents, réalisation d’économies de dimension, création de valeur actionnariale ? Pourquoi beaucoup de F&A échouent-elles ? Comment les autorités de la concurrence interviennent-elles dans les F&A ? Cet ouvrage répond notamment à ces questions en adoptant un point de vue assez large puisqu’on y trouvera aussi bien une analyse de l’influence du contexte macroéconomique sur les F&A qu’une présentation de leurs modalités techniques et financières. Ce livre intéressera aussi bien les économistes que les gestionnaires et les juristes.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°362
Parution : février 2003
ISBN : 9782707136022
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Dominique SAGOT-DUVAUROUX

Dominique Sagot-Duvauroux est professeur à l’université d’Angers et directeur du GRANEM (UMR-MA n° 49). Il est membre du conseil d'administration du FRAC des Pays-de-la-Loire.

Nathalie COUTINET

Nathalie Coutinet est maître de conférences d'économie à l’université d’Angers et chercheur au Centre d’économie de Paris-Nord (CEPN).

Table des matières

Introduction - I. F&A, de quoi parle t-on ? - 1. La diversité des F&A - Les principales formes de prise de contrôle - Les logiques économiques des F&A - 2. Les techniques de réalisation des F&A - Les procédures de prise de contrôle - Les modalités de financement des F&A - Les mécanismes de protection en cas d’offres publiques hostiles - II. Aspects macroéconomiques des F&A - 1. Les vagues de F&A : perspective historique - 1883-1904 : des fusions horizontales impliquant de nombreuses entreprises - 1916 -1929 : des F&A qui renforcent la structure oligopolistique des marchés américains - Les années soixante : des F&A conglomérales aux États-Unis, horizontales en Europe - Les années quatre-vingt : le développement des fusions hostiles dans un univers déréglementé - 2. Les F&A des années quatre-vingt-dix : reflet de la mondialisation et des évolutions technologiques - La mondialisation des échanges - Les technologies de l'information et de la communication - Les traits caractéristiques des F&A des années quatre-vingt-dix - 3. Les déterminants macroéconomiques des vagues de F&A - Les F&A associées à des innovations - L’influence de la conjoncture sur les F&A - Le lien entre F&A et modèles de gouvernance - Vagues de F&A et politiques publiques - III. L’analyse microéconomique des F&A - 1. F&A : un moyen d'améliorer l'efficacité économique des firmes - La réalisation d'économies de dimension - Les F&A : moyens spécifiques de pénétration des marchés étrangers - La maîtrise de la filière de production par la réduction des coûts de transaction - Le recentrage sur les compétences centrales - Les F&A comme stratégie d’acquisition de technologies - 2. F&A et stratégies de pouvoir de marché - La recherche volontaire d'exclusion de concurrents - La création de barrières à l'entrée - Les stratégies de restriction verticale - Les F&A comme stratégie défensive - IV. Les enjeux financiers des F&A - 1. Les F&A affectent-elles la valeur financière ? - F&A, levier financier et valeur de la firme - F&A, diversification et réduction du risque des actionnaires - 2. Les F&A, au centre du conflit entre stakeholders. - Le renouvellement de la théorie financière par la théorie de l'agence - Les F&A dans les « stratégies d'enracinement » des dirigeants - Les F&A comme moyen de contrôle des dirigeants - Les F&A, un moyen de transférer de la valeur des salariés vers les actionnaires - V. Évaluation des opérations de F&A - 1. Les résultats des études empiriques - L'effet à court terme des F&A sur le cours des actions - L'évaluation de la performance à long terme des F&A - 2. Des causes objectives de difficultés - Les enjeux organisationnels et techniques - La difficile fusion des cultures d’entreprise - VI. Les F&A et la politique de la concurrence - 1. Marché pertinent et concentration - La définition du marché pertinent - La difficile délimitation des marchés pertinents - L’analyse de la concentration - 2. La politique de la concurrence en Europe, aux États-Unis et au Japon - La politique de la concurrence en Europe - La politique de la concurrence américaine - La politique de la concurrence au Japon - Vers une uniformisation des critères d’appréciation - 3. Trois illustrations de la politique de la concurrence européenne - Les difficultés de définition du marché pertinent : le cas de la fusion Volvo-Scania - Les ambiguïtés de certaines décisions de la CE : l’acquisition avortée de Sidel par Tetra Laval - Le refus de la fusion Schneider-Legrand versus l’autorisation de la création d’Arcelor : les hésitations de la CEConclusionRepères bibliographiques.

Droits étrangers

Mergers and acquisitions economy


Pourquoi les entreprises s’engagent dans des vagues de F & A ?
Quel rôle joue l’ambition personnelle des P-DG dans ces stratégies et quels sont les moyens de contrôle dont disposent les actionnaires pour surveiller leur action ?
Comment les autorités de la concurrence régulent et contrôlent ces opérations ?
Etc...

Why do corporations enter into waves of M & A’s ?
What role do CEO’s and their personal ambition play in these strategies and what monitoring facilities do shareholders have ?
How do competition authorities regulate and control these deals ?
Etc...


Nathalie Coutinet et Dominique Sagot-Duvauroux sont tous deux chercheurs en économie.

Nathalie Coutinet and Dominique Sagot-Duvauroux are both researchers in economics.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com