Vers les droits de la Nature -  REVUE MOUVEMENTS

Vers les droits de la Nature

REVUE MOUVEMENTS

En 1992, le sommet de la Terre de Rio avait popularisé la notion de « développement durable », censé concilier question sociale, respect de l'environnement et croissance économique. Mais sans effet : la biodiversité s'appauvrit, les concentrations de gaz à effet de serre augmentent, les déserts avancent, sur fond d'augmentation des inégalités sociales. Vingt ans après, c'est désormais « l'économie verte » qui est mise en avant : sous prétexte de lutter contre le réchauffement climatique et la perte de biodiversité, il s'agit d'ouvrir de nouveaux marchés, qui permettent de rétablir un capitalisme affecté par la crise économique et financière. Comment ? En soumettant la nature au marché. Mouvements propose une critique argumentée et documentée des mirages de cette « économie verte » et y oppose une vision alternative : celle d'une Nature dont les droits seraient reconnus et défendus.

Version papier : 15 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Mouvements (DEC.) n°RMV
Parution : juin 2012
ISBN : 9782707173843
Nb de pages : 164
Dimensions : 160 * 240 mm

REVUE MOUVEMENTS

Depuis novembre 1998, la revue Mouvementsalimente le débat social culturel et politique dans une perspective résolument ancrée à gauche. Elle est animée par une équipe pluraliste, tant par les profils socioprofessionnels que politiques.

Repenser la gauche

Mouvements scrute avec attention les transformations qui agitent notre société. Des questions aussi diverses que la flexibilité du travail, l’école, les transformations à l’Est, l’expertise, la famille, l'alternative au social-libéralisme, le Hip-Hop, l'humanitaire ont fait l’objet de dossier fouillés et originaux.

Mouvements travaille à sa façon à une refondation de la pensée de la gauche. Cela implique de promouvoir une démarche résolument réformatrice accrochée à un horizon radical de transformation sociale. Une démarche qui associe en permanence la résistance et le projet, la protestation et l'alternative, l'audace et le réalisme transformateur.

Des rubriques diversifiées

Outre un dossier thématique, on trouve dans chaque numéro des rubriques diversifiées permettant d'aborder les grands thèmes de la période aussi bien sur le plan politique que culturel ou de société dont un grand entretien avec un chercheur important, mais aussi un « journal européen » offrant un aperçu des débats en cours dans tel ou tel pays du continent.

Enfin, dans chaque numéro, l'actualité des livres est largement traitée.

Table des matières

Éditorial
Bilan/critique
La dissipation de l'esprit de Rio, par Jean-Marc Y-M- Salmon
De Rio à Rio. Le gouvernement global du changement climatique. Entretien avec Ami Dahan, propos recueillis pas Jean-Paul Gaudillière
L'idéologie marchande au service de la biodiversité ?, par Hélène Tordjman et Valérie Boisvert
Repenser le développement du monde : le Brésil se met en scène à Rio +20, par Catherine Aubertin
Indiens dans la ville, bourgeois dans la jungle : l'ALBA enlisée sur le front climatique, par Fabrice Andreani
Alternatives
L'économie verte n'est pas une économie vertueuse. Entretien avec Pablo Solón, propos recueillis par Nicolas Haeringer
Rio +20 et l'économie verte : les technocrates, les méta-industriels, le Forum social mondial et Occupy, par Ariel Salleh
De 1992 à 2012, les sommets de la Terre à Rio ou l'extension de la marchandisation du monde, par Jérôme Gleize
Vers un écosocialisme ? Entretien avec Michael Löwy, propos recueillis par Fabrice Flipo
On ne peut pas combattre la pauvreté en détruisant le sens de la vie. Entretien avec José Gualinga, propos recueillis par Fabrice Flipo et Nicolas Haeringer
Pour des droits de la Nature, par Fabrice Flipo
Thèmes
« L'idée d'avoir une revendication unique ne parle à personne ». Entretien avec David Graeber, propos recueillis par Jade Lindgaard et Nicolas Haeringer
Les migrants tunisiens disparus. Entretien avec Alaa Talbi, propos recueillis par Nicolas Haeringer
Féderer des initiatives, populariser une critique en acte : le Mouvement pour l'économie solidaire - MES, par Madeleine Hersent.