Varia. Apprendre à consommer au XXe siècle

REVUE LE MOUVEMENT SOCIAL

Ce numéro varié met la focale sur un champ historiographique dynamique, l’histoire de la consommation au XXe siècle. Analysant deux organisations catholiques, la Ligue sociale d’acheteurs et l’Union féminine civique et sociale – représentant respectivement la consommation équitable et le consumérisme axé sur la défense des droits des consommateurs –, Marie-Emmanuelle Chessel interroge le rôle des catholiques dans l’organisation des consommateurs. Rebecca Pulju revient sur « l’art de faire son marché » dans les années 1944-1968, en analysant l’importance accordée à la responsabilisation et l’éducation des consommatrices. Orsi Husz propose un décentrage de regard au travers du cas suédois et d’une initiative atypique, les campagnes d’information organisées par une banque à destination des femmes, pour montrer le consumérisme des femmes et la financiarisation de la vie quotidienne dans les années 1960.
Un second dossier traite des dynamiques de marché et des processus de concentration en milieu rural. Alors que Johan Vincent met en avant la dualité des effets des grandes propriétés foncières sur la littoralisation des sociétés en France entre 1750 et 1970, Stéphane Lembré analyse, via la Chambre syndicale des meuniers du Nord de la France, les transformations de la meunerie entre 1914 et 1987, sous l’effet de mutations techniques engagées dès la fin du XIXe siècle et de l’instabilité des marchés.
Enfin, Bernd Zielinski revient sur les origines théoriques de la cogestion ouvrière dans les entreprises allemandes au prisme de la pensée et des évolution de quatre grands théoriciens, Robert von Mohl, Gustav Schmoller, Friedrich Naumann et Fritz Naphtali.

Version papier : 16 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Le Mouvement social n°250
Parution : mars 2015
ISBN : 9782707185778
Nb de pages : 136
Dimensions : 155 * 235 mm

REVUE LE MOUVEMENT SOCIAL


Revue trimestrielle fondée par Jean Maitron en 1960, puis dirigée de 1971 à 1982 par Madeleine Rebérioux, Le Mouvement social est publié par l’association du même nom, avec le concours du CNRS et avec la collaboration du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (ex-Centre de recherche historique des mouvements sociaux et du syndicalisme de l’université Paris-I-CRHMSS), et diffusé avec le concours du Centre national du livre.
Le Mouvement Social rend compte des développements récents de l’histoire sociale : à l’histoire des engagements collectifs et des organisations professionnelles, qui constituait à l’origine sa raison d’être et qui demeure l’un de ses principaux centres d’intérêt, s’ajoutent d’autres approches d’histoire sociale et d’autres champs d’étude : l’histoire du travail et de l’économie, l’histoire sociale du politique et de l’État, l’histoire culturelle et des imaginaires sociaux, celle des rapports de genre, celle, aussi, de l’immigration et de toutes les formes de mobilité. La revue embrasse l’époque contemporaine dans toute son ampleur, des premières années du XIXe siècle au début du XXIe siècle.

Table des matières

Science, invention et industrie au XIXe siècle
Éditorial, par Sophie Chauveau

Louis Pasteur. La science pure au service de l’industrie, par Guillaume Carnino
Les spécialités pharmaceutiques au XIXe siècle : statuts et fondements de l’innovation, par Nicolas Sueur
Débats sur l’enseignement et militantismes étudiants au XXe siècle
Coéducation et mixité : la polémique sur la gémination des écoles publiques dans le premier tiers du XXe siècle, par Yves Verneuil
Défendre l’enseignement secondaire pour sauver le latin : le pari perdu de la Franco-Ancienne (1946-1978), par Clémence Cardon-Quint
Des militants en costume cravate. Regard socio-historique sur l’engagement des dirigeants étudiants de la MNEF (1973-1986), par Camilo Argibay
« Strikingly French ». Martinique, agitation ouvrière et politique métropolitaine au tournant du siècle, par Christopher Church
Maurice Agulhon au défi des classements, par Michel Pigenet
Notes de lecture
Histoire des professions enseignantes

Du maître d’école à l’instituteur. La formation d’un corps enseignant du primaire : instituteurs, institutrices et inspecteurs primaires du département du Doubs (1870-1915),de J. Gavoille, par M. Thivend
L’école entre l’État et le marché
L’école d’État conquiert la France. Deux siècles de politique scolaire, de J.-M. Chapoulie, par G. Brucy
L’école laïque pour une République sociale. Controverses pédagogiques et politiques (1900-1914), de F. Mole, par J. Girault
L’école : une bonne affaire ? Institutions éducatives, marché scolaire et entreprises (XVIe-XXe siècle), dir. par J.-F. Condette, par P. Caspard
Biographie et socialisme
La civilisation socialiste, par Ch. Andler, par G. Candar
Ludovic Clergeaud (1890-1956). Métayer : 50 ans d’engagement en Vendée, de F. Regourd, par G. Roubaud-Quashie
Informations et initiatives
Résumés
Livres reçus.