Tunisie, le livre noir

REPORTERS SANS FRONTIÈRES (RSF)

« Publiée à l’initiative de Reporters sans frontières, voici donc la lugubre chronique d’une dictature ordinaire, celle que fait peser le général-président Ben Ali sur un peuple épris de liberté. Elle rassemble les enquêtes conduites par des organisations de défense des droits de l’homme jouissant d’une autorité incontestée dans le monde entier. Sa lecture est à la fois accablante et nécessaire. En un temps où est mise à l’ordre du jour la lutte contre des terroristes incontestables ou présumés tels pour des raisons de commodité politique, il n’est pas superflu de rappeler que des terroristes avérés logent, non point au fond de grottes obscures, mais dans des palais présidentiels, tel celui de Carthage, où ils reçoivent l’hommage de leurs pairs et bénéficient, pour l’instant du moins, d’une parfaite impunité.
« Car c’est bel et bien un terrorisme d’État qui est décrit ici. Mobilisation de tous les organes du pouvoir au service du général-président Ben Ali, mise au pas de la justice et de la presse, torture institutionnalisée, agressions physiques, criminalisation des familles des opposants, intimidations répétées, morts plus que suspectes classées sans suite : c’est la litanie classique d’un régime despotique. Et qui s’installe dans la durée : Ben Ali, à qui la Constitution tunisienne interdisait de se présenter une troisième fois à la présidence, a décidé d’en faire modifier le texte en mai 2002, afin d’accroître encore ses pouvoirs et de disposer de nouveaux moyens pour étouffer toute velléité d’opposition. » Gilles Perrault

Version papier : 17 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Gilles PERRAULT
Collection : Cahiers libres
Parution : mai 2002
ISBN : 9782707137913
Nb de pages : 176
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

REPORTERS SANS FRONTIÈRES (RSF)

Reporters sans frontières, fondée en 1985; oeuvre au quotidien pour la liberté de la presse et de l'information. Dans la série des "livres noirs", La Découverte a déjo publié, outre un volume sur le conflit israélo-palestinien (202) des titres consacrés à la Tunisie, à l'Algérie, la Chine, Cuba, la guerre en Irak.

Table des matières

Préface, par Gilles Perrault - Pour la réhabilitation du pouvoir judiciaire - Rapport 2002 du Conseil national pour les libertés en Tunisie - Une justice sous tutelle - La loi qui criminalise la torture n’est pas appliquée - La situation dans les prisons reste inchangée malgré les réformes - Tunisie : attaques contre les défenseurs des droits de l’homme - Rapport 2001 de l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme - La Ligue tunisienne des droits de l’homme et ses membres pris pour cible - Harcèlement à l’encontre des membres du Conseil national pour les libertés en Tunisie - L’Association tunisienne des femmes démocrates prise pour cible - Répression à l’encontre des membres du RAID - D’autres cas - Tunisie : l’affaire Yahyahoui, ou le combat d’un homme pour l’indépendance de la justice - Avocats sans frontières-Belgique, Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme - La lettre ouverte du 6 juillet 2001 - Qui est Mokhtar Yahyaoui ? - Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage - Une impressionnante mobilisation - Convocation à comparaître devant le conseil de discipline des magistrats - Pressions professionnelles - Le conseil de discipline du 29 décembre 2001 - Une révocation jamais notifiée - Les textes - L’indépendance de la magistrature : un dogme indiscutable - Dans la pratique - La liberté d’expression et les magistrats - Conclusions - Le procès de Hamma Hammami et ses amis - Ligue suisse des droits de l’homme - Rappel des faits - Déroulement des « débats » - Appréciation juridique du déroulement des événements - La presse et les médias sous contrôle - Reporters sans frontières - Trois journalistes incarcérés, un journaliste agressé - Pressions et entraves - La surveillance d’Internet - Familles, victimes et otages - Rapport 2002 du Comité pour le respect des libertés et des droits de l’homme en Tunisie - La résolution de nombreux cas - La permanence de la répression des familles - L’innovation en matière de répression - Conclusions et recommandations - Annexe au rapport - Familles, victimes et otages - I. Arrestations - II. Interdits professionnels - III. Harcèlement policier - IV. Privation de papiers d’identité - V. Incitation au divorce - VI. La diffamation - VII. Privation de passeport - VIII. Interdiction de quitter le pays… - IX. Interdiction de porter assistance - Vue d’ensemble sur la situation des droits de l’homme - Rapport 2002 de Human Rights Watch - La répression se poursuit - La possibilité de surveiller les droits de l’homme - Le rôle de la communauté internationale - Lettre ouverte au président du Conseil de l’Union européenne - Amnesty International, Avocats sans frontières, Fédération internationale des Ligues des droits de l’homme, Human Rights Watch, Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme, Organisation mondiale contre la torture, Reporters sans frontières, Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme, Service international des droits de l’homme - Dégradation persistante de la situation des droits humains en Tunisie - Amnesty International et alii - Aggravation des attaques ciblées contre les défenseurs des droits de l’homme - Restrictions imposées aux médias et à la société civile - Répression de toutes les voix divergentes - Procès inéquitables : un pouvoir judiciaire qui manque d’indépendance - Les droits de la femme en Tunisie - La perception internationale de la situation des droits de l’homme en Tunisie - Amendement de la Constitution : institution du pouvoir absolu du président de la République - Centre tunisien pour l’indépendance de la justice - Pleins pouvoirs au président de la République - Restriction du pouvoir législatif - Conseil constitutionnel - Annexe : les adresses Internet des associations ayant participé à Tunisie, le livre noir