Stratégies américaines aux marches de la Russie

REVUE HÉRODOTE

Dans les États qui bordent la Russie et qui faisaient partie de l’Union soviétique, les organisations non gouvernementales (ONG) américaines, notamment celles financées par le banquier George Soros, ont joué un rôle important dans le récent développement de nouveaux mouvements politiques. Ceux-ci, au nom de la démocratie, s’opposent à des dirigeants proches de la Russie qui étaient déjà au pouvoir à l’époque soviétique, ou à leurs successeurs directs, les uns et les autres ayant cependant accepté, à l’instar de Boris Eltsine, le pluripartisme et la liberté de la presse. Les mouvements d’opposition ont décidé d’en tirer avantage et les étudiants, qui y jouent un rôle important, ont reçu le soutien de professionnels de la presse et de la communication rétribués par les ONG américaines, celles-ci ayant pour but de réduire l’influence de la Russie et d’attirer ces républiques vers l’Union européenne.
Lors de la publication des résultats électoraux, les mouvements d’opposition, pour dénoncer des fraudes, ont organisé d’importantes manifestations considérées comme de véritables mouvements révolutionnaires, teintés de couleurs comme l'orange des foulards ukrainiens en 2004, les roses de Géorgie en 2003, ou encore les tulipes du Kirghizstan en 2005. Mais ces « révolutions » ont dû bientôt compter avec l'influence de la Russie, qui a su utiliser l'arme de son gaz et de son pétrole, les rivalités d'intérêts entre ses adversaires et, aussi, de fidèles alliés comme la Biélorussie.

Cette revue est initialement parue en 2008.

Version papier : 24 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Hérodote n°129
Parution : juin 2008
ISBN : 9782707154781
Nb de pages : 272
Dimensions : 170 * 200 mm
Façonnage : Broché

REVUE HÉRODOTE

La revue Hérodote, créée et dirigée par Yves Lacoste depuis 1976, trimestrielle, s’efforce de promouvoir une géographie d’action et une conception nouvelle et globale de la géopolitique. Dans le cadre de numéros thématiques et en faisant appel à des spécialistes reconnus, elle poursuit sa lecture exigeante d’un monde qui devient de plus en plus complexe.

Table des matières

Édito, Béatrice Giblin - À propos des révolutions de couleurs et du soft power américain, Boris Pétric - Perception et traitement de l’aide internationale en Asie centrale depuis 1991 : trajectoire d’une suspicion, Catherine Poujol - Des Révolutions médiatiques, Regis Genté - La Révolution orange en tant que phénomène géopolitique, Viatcheslav Avioutskii - La Révolution des roses dans l’impasse, entretien avec Salomé Zourabichvilli - La politique étrangère américaine en Arménie : naviguer à vue dans les eaux russes et s’affirmer dans une région stratégique, Julien Zarifian - La stratégie politique américaine en Azerbaïdjan, Raphaëlle Mathey - Le Kirghizstan : soft power et inflation électorale, Boris Pétric - La Chine, l’Organisation de coopération de Shanghai et les révolutions colorées, Thierry Kellner - Entretien avec Jacques Sémelin - Moscou et la question démocratique : Mythes et réalités de la « nouvelle guerre froide », Jean-Robert Raviot - La Russie et la « maîtrise des armements », Enjeux stratégiques et représentations géopolitiques, Jean-Sylvestre Mongrenier - La Russie face à l’extension de l’OTAN en Europe, Michel Guénec - Hérodote a lu