Sportifs au travail en Europe (XXe - XXIe siècles)

REVUE LE MOUVEMENT SOCIAL

Numéro dirigé par Sébastien Fleuriel et Manuel Schotté
Le dossier est composé de huit articles. Quatre d'entre eux sont centrés sur la description des conditions de pratique dans des sports et des contextes nationaux, ou internationaux, spécifiques, en s'attachant à des phénomènes et des périodes méconnus : le football anglais, le cyclisme en France, le tennis comme pratique féminine, la circulation transnationale des pilotes automobiles. Les quatre autres s'attachent aux luttes sociales et aux rapports de force qui contribuent à instaurer un cadre pour les pratiques sportives : l'invention des « sportifs d’État » en URSS, les débats relatifs au statut des footballeurs professionnels en France au début des années 1980, l'inscription progressive des carrières de boxeurs de la scène parisienne du XIXe siècle dans un marché international et les façons d'envisager le sport professionnel dans la convention collective française. Sur tous ces terrains, il s'agit de rendre compte des agencements concurrents entre logiques fédérales, intérêts marchands et État, qui sont au principe de la diversité des modes d'organisation du travail sportif.



Editorial. Dépasser la dichotomie amateurs/professionnels
Sébastien Fleuriel, Manuel Schotté.

Repenser les conditions de travail dans le football professionnel anglais, 1920-1961
Matthew Taylor (De Montfort University, Leicester, UK).

La libéralisation du marché du travail cycliste depuis l'après-guerre : d’une domination à l’autre Nicolas Lefevre (Université de Reims)

L'affirmation d'une carrière sportive dans l’entre-deux-guerres : Suzanne Lenglen
Florys Vincente (Université Paris I)

« Créer des athlètes d'Etat ? ». La réforme de 1947 et l’émergence de la prise en charge des athlètes soviétiques »
Sylvain Dufraisse (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

« Ils sont les artistes du spectacle sportif ». Luttes autour de la définition du statut des footballeurs français (début des années 1980)
Manuel Schotté (Université Lille 2)

L'internationalisation des carrières sur la scène de la boxe parisienne à la fin du XIXe siècle
Sylvain Ville (Université Paris Ouest)

Normaliser le singulier. La production du statut dérogatoire du travail sportif professionnel par la convention collective du sport en France (1995-2014)
Sébastien Fleuriel (Université Lille 1)

La circulation transnationale des pilotes automobiles en Europe
Sébastien Moreau (Université Paris I)


Version papier : 16 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Le Mouvement social n°254
Parution : mai 2016
ISBN : 9782707189424
Nb de pages : 180
Dimensions : 155 * 235 mm

REVUE LE MOUVEMENT SOCIAL

Revue trimestrielle fondée par Jean Maitron en 1960, puis dirigée de 1971 à 1982 par Madeleine Rebérioux, Le Mouvement social est publié par l’association du même nom, avec le concours du CNRS et avec la collaboration du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (ex-Centre de recherche historique des mouvements sociaux et du syndicalisme de l’université Paris-I-CRHMSS), et diffusé avec le concours du Centre national du livre.
Le Mouvement Social rend compte des développements récents de l’histoire sociale : à l’histoire des engagements collectifs et des organisations professionnelles, qui constituait à l’origine sa raison d’être et qui demeure l’un de ses principaux centres d’intérêt, s’ajoutent d’autres approches d’histoire sociale et d’autres champs d’étude : l’histoire du travail et de l’économie, l’histoire sociale du politique et de l’État, l’histoire culturelle et des imaginaires sociaux, celle des rapports de genre, celle, aussi, de l’immigration et de toutes les formes de mobilité. La revue embrasse l’époque contemporaine dans toute son ampleur, des premières années du XIXe siècle au début du XXIe siècle.

Table des matières

Sportifs au travail en Europe (XXe-XXIe siècles), sous la direction de Sébastien Fleuriel et Manuel Schotté
Éditorial, par Sébastien Fleuriel et Manuel Schotté
Dépasser l’alternative amateurs/professionnels.
Programme pour une histoire sociale des sportifs au travail
Conditions d’emploi des sportifs
Portrait des boxeurs de métier en France (1905-1914), par Sylvain Ville
Gagner sa vie au volant au risque de la perdre. Les pilotes automobiles européens (années 1920-1930), par Sébastien Moreau
Les joueurs de football sont-ils des esclaves ? Conditions d’emploi dans le milieu du football professionnel en Angleterre et au Pays de Galles (1945-1961), par Matthew Taylor
Pour qui roulent les cyclistes . Un marché du travail en mutation (1950-1990), par Nicolas Lefèvre
Luttes pour la définition du cadre de pratique
Suzanne Lenglen et la définition du professionnalisme dans le tennis de l’entre-deux-guerres, par Florys Castan-Vicente
Contrôler, mettre en ordre et réguler : la réforme des revenus des sportifs soviétiques au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, par Sylvain Dufraisse
« Ils sont les artistes du spectacle sportif. »
Quand la rémunération des footballeurs professionnels se constitue en enjeu fiscal (années 1970-1980), par Manuel Schotté
Le sport professionnel saisi par sa convention
collective : genèse d’une définition singulière (France, 1995-2014), par Sébastien Fleuriel
Notes de lecture
Histoire sociale du football
Le Racing Club de Lens et les « Gueules Noires ». Essai d’histoire sociale, de M. Fontaine, par L. Artiaga
Le Football dans Paris et ses banlieues. Un sport devenu spectacle, de J. Sorez, par F. Archambault
Travail sportif et domination [post]coloniale
La construction du « talent ». Sociologie de la domination des coureurs marocains, de M. Schotté, par Y. Meziani-Remichi
L’Empire des sports. Une histoire de la mondialisation culturelle, dir. par P. Singaravélou et J. Sorez, par C. Fredj
Histoire du travail social. – Histoire du travail social en France. De la fin du XIXe siècle à nos jours, de H. Pascal, par A. Brodiez-Dolino
Sexualité et travail du sexe
Le travail pornographique. Enquête sur la production de fantasmes, de M. Trachman, par F. Tamagne)
Sodome à Paris. Fin XVIIIe-milieu XIXe siècle : l’homosexualité masculine en construction, de T. Pastorello, par G. Sidéris
Travail domestique et migration. – Genre, migrations et emplois domestiques en France et en Italie. Construction de la non-qualification et de l’altérité ethnique, de F. Scrinzi, par P. Rygiel
The Pariahs of Yesterday : Breton Migrants in Paris, de L. P. Moch, par É.-B. Loyer
Résumés
Livres reçus.