S'émanciper, oui, mais de quoi ?

REVUE DU M.A.U.S.S.

Faut-il s’émanciper de tout ? Non seulement des puissances ou des tutelles qui nous dominent, mais aussi – pourquoi pas ? – de notre famille, de nos traditions, des rôles si pesants que nous avons à jouer dans la vie sociale, des solidarités qui nous aliènent, de notre corps qui nous entrave, de nous-même enfin ? Après tout, n’est-ce pas ce que nous suggèrent en ligne d’horizon le néolibéralisme et son avant-garde, le transhumanisme ? Dès lors n’est-ce pas, paradoxalement, de l’idée d’émancipation qu’il nous faudrait nous émanciper ? Les contributions réunies dans ce numéro plaident pour une thèse moins radicale et plus opérationnelle : autant il y a des émancipations particulières légitimes à conquérir, autant la perspective d’une Émancipation avec un «É» majuscule se dérobe dès qu’on tente de la fixer.
Face à l’épuisement des grands discours politiques de la Modernité et leur incapacité à articuler ces émancipations singulières, les luttes sociales risquent d’avoir du mal à trouver une boussole. Mais voilà qui confère une mission enthousiasmante aux sciences sociales, tant elles devront contribuer à l’avenir, par leur puissance d’analyse, à l’émergence de nouvelles grammaires émancipatrices.

Version papier : 26 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue du M.A.U.S.S. n°48
Parution : novembre 2016
ISBN : 9782707192233
Nb de pages : 288
Dimensions : 135 * 220 mm

REVUE DU M.A.U.S.S.

Fondée en 1981, et dirigée par Alain Caillé, la Revue du M.A.U.S.S. (Mouvement anti-utilitariste dans les sciences sociales) s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à ce qui se produit à l’intersection des sciences sociales, du politique et de l’histoire. Elle s’est imposée comme l’un des lieux importants du débat public en France.

Table des matières

Présentation, par Alain Caillé, Philippe Chanial et Federico Tarragoni
I / S'émanciper, oui mais de quoi ?
A. De l'émancipation en général et de ses tensions

Le Discours de la servitude volontaire d'un siècle à l'autre. Verticalité, horizontalité, intersubjectivité, par Paul Zawadski
Peuple émancipé ou peuple à régénérer : les débats du moment révolutionnaire (1789-1795), par Déborah Cohen
Autonomie et délivrance. Repenser l'émancipation à l'ère des dominations impersonnelles, par Aurélien Berlan
Stratégies des mouvements et projet d'émancipation, par Gustave Massiah
Droit, libéralisme et vie commune, par Jean-Claude Michea
@ A propos d'Imperium, de Frédéric Lordon : Encore un effort pour être internationaliste, par Thomas Coutrot
B. Grandeur des émancipations particulières
Républicains, socialistes et ouvriers face à l'émancipation des travailleurs (1830-1848), par Samuel Hayat
Émanciper le travail : une utopie périmée ?, par Emmanuel Renault
Trois propositions pour fonder une entreprise convivialiste, par Armand Hatchuel et Blanche Segrestin
La loupe carcérale, miroir grossissant de la société française. Éléments de réflexion maussienne et convivialiste, par Anne-Marie Fixot
@ Émancipations du spectateur d'art d'exposition, par Christian Ruby
C. L'émancipation comme horizon
L'autonomie en devenir. L'émancipation comme (trans)formation infinie, par Audric Vitiello
De quelques 2050 possibles, par Alain Caillé
@ Le convivialisme, « contre-mouvement » du XXIe siècle, par Francesco Fistetti
Rendre justice à ce qui est. Ou l'émancipation comme parturition, par Philippe Chanial
Libre revue
Le destin de l'institution dans les sciences sociales, par Christian Laval
Comprendre ce que l'on voit, par Henri Raynal
@ L'institution « spectacle » de la Marchandise. À propos de la fantomalisation de Marx par Derrida, par Richard Sobel
@ La lutte pour la reconnaissance par le don entre acteurs collectifs, par Alain Caillé et Thomas Lindemann
@ Pertinence et limites de la raison utilisatrice, sous le prisme de Paul Ricoeur, par Pierre-Olivier Monteil
Bibliothèque
Résumés et abstracts
Liste des auteurs.