Qui veut la peau de la recherche publique ? -  REVUE MOUVEMENTS

Qui veut la peau de la recherche publique ?

REVUE MOUVEMENTS

Le travail dans la recherche scientifique publique française est profondément bouleversé par les mutations structurelles, opérationnelles et managériales opérées à partir du processus de Bologne et du sommet de Lisbonne sur la « société de connaissance ». Ces bouleversements transforment qualitativement le travail de recherche et produisent des effets tant sur la santé des chercheurs que sur l'objet et la nature de la production scientifique. Nous faisons l'hypothèse que le travail de recherche est au cœur de la relation entre sciences, démocratie et société, et qu'il ne peut y avoir de « sciences citoyennes » sans rouvrir le chantier du travail de la recherche et des « dramatiques de l'activité », ni sans donner la parole à celles et ceux-là mêmes que la mènent sur ce que produit cette activité.

Version papier : 15 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Mouvements (DEC.) n°71
Parution : septembre 2012
ISBN : 9782707174529
Nb de pages : 192
Dimensions : 160 * 240 mm

REVUE MOUVEMENTS

Depuis novembre 1998, la revue Mouvementsalimente le débat social culturel et politique dans une perspective résolument ancrée à gauche. Elle est animée par une équipe pluraliste, tant par les profils socioprofessionnels que politiques.

Repenser la gauche

Mouvements scrute avec attention les transformations qui agitent notre société. Des questions aussi diverses que la flexibilité du travail, l’école, les transformations à l’Est, l’expertise, la famille, l'alternative au social-libéralisme, le Hip-Hop, l'humanitaire ont fait l’objet de dossier fouillés et originaux.

Mouvements travaille à sa façon à une refondation de la pensée de la gauche. Cela implique de promouvoir une démarche résolument réformatrice accrochée à un horizon radical de transformation sociale. Une démarche qui associe en permanence la résistance et le projet, la protestation et l'alternative, l'audace et le réalisme transformateur.

Des rubriques diversifiées

Outre un dossier thématique, on trouve dans chaque numéro des rubriques diversifiées permettant d'aborder les grands thèmes de la période aussi bien sur le plan politique que culturel ou de société dont un grand entretien avec un chercheur important, mais aussi un « journal européen » offrant un aperçu des débats en cours dans tel ou tel pays du continent.

Enfin, dans chaque numéro, l'actualité des livres est largement traitée.

Extraits presse

Depuis une dizaine d’années, la recherche française a été profondément réformée, avec pour objectif d’améliorer ses performances et d’accroître sa visibilité internationale. Ce dossier explore notamment, à partir d’enquêtes et de témoignages, les conséquences de ces transformations sur le travail concret des chercheurs, en particulier les plus jeunes. Il interroge par ailleurs la pertinence des politiques européennes en la matière.


01/11/2012 - Sciences Humaines

 

Comme on le voit, la construction de ce numéro 71 de la revue Mouvements s'avère fort pertinente. Le dossier aborde les différents aspects du monde de la recherche (sciences exactes et sciences sociales, chercheurs confirmés et chercheurs débutants, différents personnels, contexte institutionnel et réalité pratique de l'exercice du métier). Il ne prend pas partie de façon simpliste pour une politique de gauche contre une politique de droite, mais tente au contraire de montrer comment tous les gouvernements entérinent, depuis plusieurs décennies, une nouvelle vision fordiste de la recherche scientifique. Les articles présentés soulèvent des questions cruciales qui contribuent à montrer les limites et les contradictions du modèle aujourd'hui dominant dans l'organisation de la recherche.

06/11/2012 - Henri Louis Go - Liens socio

 

Table des matières

Éditorial
I / Organisation du travail et activités dans la recherche. L'influence des transformations institutionnelles

Le financement sur projet : quelles conséquences sur le travail des chercheurs ?, par Matthieu Hubert et Séverine Louvel
Contractualisation et contrôle de la recherche : une lecture critique du programme-cadre de recherche et de développement technologique de l’Union européenne, par Isabelle Kustosz
À vos marques®, prêts… cherchez ! La stratégie européenne de Lisbonne, vers un marché de la recherche
, Éditions du croquant, Paris, 2008, par Isabelle Bruno
Une EXpérience de participation à l’élaboration d’un LabEX : quelques éléments d’analyse réflexive, par Jérôme Pélisse
Portrait du doctorant en entrepreneur. Les Doctoriales : un outil « au service de la professionnalisation des doctorants » ?, par Jean Frances
L’émergence de la recherche contractuelle : vers une redéfinition du travail des chercheurs ?, par Chloé Renaud
La place des jeunes chercheurs : L’expérience du mouvement « Sauvons la recherche », par Stéphane Cadiou et Gaël Franquemagne
II / Les personnels de la recherche sous pression
Peut-on souffrir au travail dans la recherche scientifique publique ? Éléments de débat, par Stéphane Le Lay
La situation délicate des personnels administratifs au CNRS. Un point de vue syndical, par Bruno Guibert
Recherche publique : les temps modernes !, par Marc Guyon
Enseignants-chercheurs, recherche et plagiat, par Jean-Noël Darde
Livres
Travailler dans le nucléaire, enquête au cœur d’un site à risques de Pierre Fournier, Armand-Colin, Paris, 2012, par Marie Ghis Malfilatre
Recherche précarisée, recherche atomisée. Production et transmission des savoirs à l'heure de la précarisation
, du collectif P.é.c.r.e.s., Raison d'agir, Paris, 2011,
Thèmes
Après dix ans de luttes, réalités et défis des projets de réforme dans Notre Amérique, par José Seoane, Clara Algranati et Emilio Taddei
2001-2011 : Les dimensions de la révolte en Argentine à la lumière de l’expérience des mouvements de quartier et de travailleurs sans emploi, par Pablo Solana
Jusqu’où le cinéma peut-il être critique ? À propos du festival de Cannes, par Arnaud Esquerre.