La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Géopolitique, géographie et relations internationales / Qui gouverne le monde ?     

Qui gouverne le monde ?
L'état du monde 2017

Bertrand BADIE, Dominique VIDAL

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse
foreign rights

Qui gouverne le monde ?  - Bertrand BADIE, Dominique VIDAL
Imprimer la fiche

Lire un extrait


 
Fin du communisme, mondialisation et révolution numérique : en trente ans, le monde a changé radicalement. Mais qui le gouverne désormais ? Paradoxalement, la question du pouvoir paraît plus mystérieuse que jamais, au point de susciter des interprétations complotistes qui envahissent Internet. C’est pourquoi cette nouvelle édition de L’état du monde a choisi d’en analyser les grands mécanismes. Elle place au cœur de la réflexion cinq paramètres sensibles du système mondial – la tradition, le religieux, les institutions étatiques, l’économie et la mondialisation –, tout en déclinant les différents modes d’exercice du pouvoir.
Les États ne sont plus les seuls acteurs à prétendre dominer le monde. Avec la mondialisation, qui favorise la mobilité, bouleverse les relations sociales et engendre de nouvelles dépendances, les firmes multinationales et les réseaux défient les souverainetés étatiques, ce qui se traduit également par une apparence de fragmentation du pouvoir et des interdépendances de plus en plus complexes.
Grâce aux chercheurs et journalistes réunis autour de Bertrand Badie et Dominique Vidal, cette édition 2017 de L’état du monde propose de nouvelles perspectives pour comprendre qui (et comment se) gouverne le monde. Afin d’en finir avec une géopolitique occidentalo-centrée qui ne permet plus de rendre compte de l’évolution d’un paysage international en plein bouleversement.

Avant-propos
Introduction. Qui gouverne le monde ?, par Bertrand Badie
I / Décryptages
À propos d’une mode, le « complotisme », par Dominique Vidal
Familles, clans, tribus : que reste-t-il du pouvoir traditionnel ?, par Yves Schemeil
Les religions guident-elles la marche du monde ?, par Delphine Alles
Les États modernes piliers de l’ordre international ?, par Yves Déloye
Économie et gouvernance mondiale, par Robert Boyer
Quel pouvoir à l’ère de la mondialisation ?, par Dominique Plihon
La coercition dans tous ses états, par Jean-Pierre Dubois
Les charmes « discrets » de l’influence, par Frédéric Ramel
Le pouvoir en « réseaux », par Guy Hermet
II / État des lieux
Un monde dominé par les hommes : jusqu’à quand ?, par Jules Falquet
Un multilatéralisme oligarchique ?, par Franck Petiteville
Pas de puissance sans énergie : la « croissance verte » est-elle un oxymore ?, par Matthieu Auzanneau
Au cœur du pouvoir, les infrastructures de transport, par Pierre Thorez
Enchaînés par la dette !, par Damien Millet et Éric Toussaint
Le pouvoir de la monnaie dans l’économie mondiale, par Michel Aglietta
Quand les multinationales prennent le pouvoir, par Ivan du Roy
Managers d’opinion : qui contrôle les médias ?, par Mathias Reymond
Bruxelles, capitale du lobbying à ciel couvert, par Stéphane Horel
Grands cercles et sociabilité des élites mondiales, par Bruno Cousin et Sébastien Chauvin
Les mafias comme actrices de la gouvernance, par Vincenzo Ruggiero
III / D’un continent à l'autre
La politique étrangère adaptable de Barack Obama, par Charles-Philippe David et Julien Tourreille
Les grandes puissances peuvent-elles vraiment régler les problèmes du Proche-Orient ?, par Alain Gresh
La Russie à la recherche de sa grandeur perdue, par Andreï Gratchev
L’Iran et la Turquie au cœur du monde arabe, par François Nicoullaud
Les polices politiques face au défi de la contestation arabe, par Jean-Pierre Filiu
Pakistan, le rôle trouble de l’ISI, par Jean-Luc Racine
Face à Boko Haram, l’impossible coalition, par Marc-Antoine Pérouse de Montclos
Chine : entre pouvoir régional et puissance mondiale, par Martine Bulard
Grèce, le cas d’école européen, par Roger Martelli
L’aspiration à une démocratie « réelle » à l’épreuve de la représentation, par Nicolas Haeringer
Les livres de l’année, par Pierre Grosser
Les auteurs.


Au total, le lecteur dispose, avec ce volume, d’un instrument de réflexion et de travail absolument décisif. Il donne l’occasion d’une synthèse par sujet en fonction des auteurs des chroniques, mais aussi l’occasion d’une synthèse personnelle au lecteur qui voudrait le parcourir entièrement. Sinon, chacun peut aussi morceler sa lecture en piochant telle ou telle considération selon ses impératifs.

10/10/2016 - Christian Ruby - The European spectator

 

L'état du monde a choisi cette année de jeter la lumière de son projecteur sur les questions du pouvoir au niveau international. Avec le développement de la mondialisation, des médias et de la société civile, le pouvoir des États est remis en cause. La puissance a changé de visage, notamment à cause des réseaux de communication. Au-delà du hard power des armées, se sont développés quantité de soft powers de l'économie, de l'influence, des religions, des médias. Il importe donc de regarder de près où sont les nouveaux réseaux de pouvoir. Après une éclairante introduction de Bertrand Badie, des articles d'une dizaine de pages proposent d'abord un « décryptage » des pouvoirs traditionnels, de l'influence, des réseaux, des religions, de l'économie, des États. Un deuxième groupe d'articles discutent de « l'état des lieux » de la dette, de la monnaie, des élites, des mafias. Un troisième évoque la situation dans divers pays : l'Amérique, le Proche-Orient, la Russie, la Grèce, l'armée de Boko Haram, etc. Les auteurs sont des spécialistes de chacun de ces sujets et les articles sont écrits en termes lisibles et très actuels. Le côté forcément éclaté d'un tel ouvrage correspond bien à la réalité du monde d'aujourd'hui, insaisissable dans un système unique. Le point de vue est largement critique du libéralisme et de ses effets sur la planète et la population. Des cartes (le développement des villes en Inde et en Chine est impressionnant) et des statistiques en font un outil pratique.

19/11/2016 - Pierre de Charentenay - Études

 

A WORLD OF INEQUALITIES
State of the World 2016

This 2016 edition of State of the World offers new perspectives for understanding contemporary inequalities on a global, regional, and national scale. Relying on solid statistical resources and countless examples on five continents, the specialists who contributed to this volume have studied and analyzed the controlling mechanisms, thus providing some approaches to combatting them.


Bertrand Badie, a university professor at the Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po), is the author of numerous landmark works on international relations, including La diplomatie de connivence (La Découverte/Poche, 2013).
Dominique Vidal, a journalist and historian, specializes in international issues and is the author of numerous books on the Middle East.
This edition contains a section with maps and statistics by Philippe Rekacewicz.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com
 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2017