À paraître

Quantifier les qualités

REVUE FRANÇAISE DE SOCIO-ÉCONOMIE

Qualité des produits, de l’environnement, des soins, de la recherche, qualité de vie au travail, dans un territoire, en prison, qualité sociale des entreprises, etc. : l’exigence croissante de qualité se manifeste d’abord par la multiplication des dispositifs visant à la mesurer et à la garantir. Ceux-ci vont des indicateurs aux procédures d’audit, en passant par des classements, des scores, des notations, des benchmarks, des palmarès, etc. Comment expliquer cette multiplication des initiatives destinées à quantifier des qualités ?
D’abord, cela souligne une difficulté classique à s’accorder sur ce qui fait qualité. Ensuite, cela signale que les qualités sont trop diverses, plurielles ou multifaces pour qu’un seul type de quantification suffise à les traduire. Enfin, cela renvoie aux activités quotidiennes des individus et des collectifs qui, dans un effort pour s’orienter en situation d’incertitude, s’engagent dans la recherche et l’invention incessante de nouvelles qualités. « Quantifier au nom de la qualité » ne signifie donc pas que la qualité n’est qu’un prétexte à la quantification. L’apparent oxymore invite surtout à ne pas (ou ne plus) opposer qualités et quantités. La vocation de ce dossier n’est pas d’explorer toutes les facettes de cet objet complexe pour les sciences sociales qu’est la « qualité », du fait de son caractère a priori normatif ou évaluatif. Il se centre sur la facette qui concerne les pratiques de quantification, le travail de production de mesures et de calculs et les éventuelles transformations que ces pratiques et ce travail induisent.

Version papier : 25 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue française de socio-économie n°19
Parution : décembre 2017
ISBN : 9782707197528
Nb de pages : 264
Dimensions : 135 * 220 mm

REVUE FRANÇAISE DE SOCIO-ÉCONOMIE

La revue française de socio-économie est une nouvelle revue pluridisciplinaire. Elle vise à publier des travaux qui contribuent à une meilleure connaissance des pratiques économiques concrètes. La revue se destine à devenir un espace de mise en débat de l’identité de la socio-économie et se présente résolument ouverte aux différentes approches empiriques en sciences sociales.Avec le projet RFSE, nous parions sur une posture transdisciplinaire assumée, développée à partir d’une logique éditoriale qui se veut au carrefour des sciences sociales de l’économie.

Table des matières

Hommage à Joëlle Cicchini, par Bruno Tinel
Éditorial. Le marché sur de bons rails. Découpages comptables et chantage à la dette à la SNCF, par Pierre-André Juven, Benjamin Lemoine
Dossier : Quantifier les qualités
Introduction au dossier : Quantifier les qualités, par Alexandra Bidet, Florence Jany-Catrice
Quantifier la qualité de la justice entre droits de l’homme et modernisation, par Bartolomeo Cappellina
Une étude de la fabrique d’instruments d’évaluation des systèmes judiciaires au niveau européen
Élaborer des indicateurs avec les citoyens, par Michel Renault, Pascale Meriot et Annie Gouzien
Lecture pragmatiste d’une méthode d’enquête sur les valeurs
La quantité contre la qualité ?, par Céline Remy et Lynda Lavitry
Des professionnels de l’emploi entre « esprit gestionnaire » et relation de service
Que guide un guide ?, par Thomas Collas
Évaluation et attention des producteurs aux notes sur les marchés des bonbons de chocolat
Quantifier la qualité des soins. Une critique de la rationalisation de la médecine libérale française, par Nicolas Da Silva
Mesurer la qualité pour transformer l’hôpital ?, par Hugo Bertillot
Analyse sociotechnique d’une discrète quantification
Hors-dossier
La grille et la palme. Deux régimes d’exportation des biens audiovisuels, par Romain Lecler
La grande distribution et ses fournisseurs. Les usages commerciaux de la loi et du contrat, par Sebastian Billows
Notes critiques
Sociologie, science du social, science politique
À propos de Bruno Karsenti et Cyril Lemieux : Socialisme et sociologie, par Christophe Pebarthe
Le savant et le travailleur. Comment parler du travail au-delà du « geste » ?, par Igor Martinache et Sylvie Monchatre
Comptes rendus d’ouvrages
Making Things Valuable, dir. par Martin Kornberger, Lise Justessen, Anders Koed Madsen et Jan Mouritsen, par Quentin Dufour
Moments of Valuation. Exploring Sites of Dissonance, dir. par Ariane Berthoin Antal, Michael Hutter et David Stark, par Benoit Giry
L’alerte ou l’enquête : une sociologie pragmatique du numérique, de Nicolas Auray, par Clément Bert-Erboul
Une santé qui compte ? Les coûts et les tarifs controversés de l’hôpital public, de Pierre-André Juven, par Philippe Batifoulier
Ignorance scientifique et inaction publique. Les politiques de santé au travail, de Emmanuel Henry, par Nicolas Dodier
Nos mythologies économiques et Nouvelles mythologies économiques, de Éloi Laurent, par Michaël Zemmour
De l’argent aux valeurs : femmes, économie et société à Dakar, de Ismaël Moya, par François Vatin
Les cuisines du capitalisme : l’industrialisation des services de restauration collective, de Christèle Dondeyne, par Clémence Clos
Enrichissement : une critique de la marchandise, de Luc Boltanski et Arnaud Esquerre, par Johan Giry
L’économie écologique, de Ali Douai, Gaël Plumecocq, par Philippe Roman
Aide internationale et sociétés civiles au Niger, de Philippe Lavigne Delville, par Juliette Alenda-Demoutiez
Varietals of Capitalism: A Political Economy of the Changing Wine Industry, de Xabier Itçaina, Antoine Roger, Andy Smith, par Igor Martinache
Comptes rendus de thèses soutenues.