Quand la société fait son cinéma

REVUE MOUVEMENTS

Plutôt que de cinéma social, ce dossier traite du « cinéma du réel », manière de reposer, au-delà d’un genre par trop délimité, une double question.

Comment le cinéma fabrique-t-il une vision du social ? Au-delà des genres, qu’est-ce qui détermine sa perception de la société ? Ce qui peut apparaître nouveau dans l’approche cinématographique du social tiendrait-il à de nouvelles formes, à l’institution de procédés auparavant marginaux ou secondaires (caméra subjective, fragments, etc.), à des principes esthétiques différents, au changement de l’attente des publics ou à la reconfiguration de ceux-ci ?

Comment la société traverse-t-elle le cinéma ? Dans quelles conditions matérielles de création les cinéastes attentifs à la réalité sociale, et soucieux d’en opérer la critique, parviennent-ils aujourd’hui à tourner et faire connaître leurs œuvres ? Si le cinéma est un métier qui nécessite des techniciens, sa distribution et sa diffusion sont également des métiers exposés aux monopoles des groupes et des complexes (de salles). À quelle portée le regard cinématographique sur le social peut-il prétendre lorsque le cinéma ne s’offre à la réception que d’un public sélectionné, lorsque viennent à manquer circuits de distribution, salles, espaces télévisuels… ?

Ce dossier conjugue une réflexion esthétique et politique à travers l’analyse de films marquants (L’Humanité, Bowling for Columbine, J’ai pas sommeil, etc.) et une analyse des évolutions du secteur, des procédés techniques et des professionnels.

L’itinéraire est consacré à Agnès Varda.

Version papier : 16 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Mouvements n°27-28
Parution : mai 2003
ISBN : 9782707140685
Nb de pages : 224
Dimensions : 160 * 240 mm
Façonnage : Broché

REVUE MOUVEMENTS

Depuis novembre 1998, la revue Mouvementsalimente le débat social culturel et politique dans une perspective résolument ancrée à gauche. Elle est animée par une équipe pluraliste, tant par les profils socioprofessionnels que politiques.

Repenser la gauche

Mouvements scrute avec attention les transformations qui agitent notre société. Des questions aussi diverses que la flexibilité du travail, l’école, les transformations à l’Est, l’expertise, la famille, l'alternative au social-libéralisme, le Hip-Hop, l'humanitaire ont fait l’objet de dossier fouillés et originaux.

Mouvements travaille à sa façon à une refondation de la pensée de la gauche. Cela implique de promouvoir une démarche résolument réformatrice accrochée à un horizon radical de transformation sociale. Une démarche qui associe en permanence la résistance et le projet, la protestation et l'alternative, l'audace et le réalisme transformateur.

Des rubriques diversifiées

Outre un dossier thématique, on trouve dans chaque numéro des rubriques diversifiées permettant d'aborder les grands thèmes de la période aussi bien sur le plan politique que culturel ou de société dont un grand entretien avec un chercheur important, mais aussi un « journal européen » offrant un aperçu des débats en cours dans tel ou tel pays du continent.

Enfin, dans chaque numéro, l'actualité des livres est largement traitée.

Extraits presse

« Une réflexion riche. »
CNDP.FR

PRESSE

 

Table des matières

I. Dossier : Quand la société fait son cinéma - 1. Le social existe, qu'en dit le cinéma ? - L'Humanité ou le cinéma a-social, par Lilian Mathieu - L'attente du cinéma social, par Philippe Mesnard - Montrer la non-visibilité sociale au cinéma, entretien avec Nicolas Klotz et Élizabeth Perceval - Le cinéma post-colonial des banlieues renoue avec le cinéma politique, par Malik et Kader Chibane - À propos des clichés sur la banlieue, entretien avec Jean-Pierre Thorn - Filmer la société palestinienne, entretien avec Rashid Mashrawi - 2. Le cinéma fabrique du social - D'Amerika rapports de classeà Rosetta. Sortie du naturalisme et subjectivisation du réel, par Patricia Osganian - La querelle des images. Films de mafias vs films noirs aux États-Unis, par Anne-Sophie Perriaux - « La solidarité, ça n'est pas si facile », entretien avec Dominique Cabrera - Michael Moore, cinéaste social, par Michael Bingham - Où le cinéma s'oppose moins à la fiction qu'à la télévision, entretien avec Sabrina Malek et Arnaud Soulier - « Palestiniens, israéliens : que peut le cinéma ? », entretien avec Janine Euvrard - 3. Le cinéma, un métier - Télévisions françaises et cinéma social : le rendez-vous manqué, par Bruno Cailler - Court, vite et fort !, par Catherine Laubier et Yves Brochard - Commerce et art cinématographiques, complémentarité ou cannibalisme ?, par Stéphane Lelay - Les deux peuples du cinéma : usages populaires du cinéma et images du public populaire, par Fabrice Montebello - Le cinéma, l'art contre le travail, par Yann Darré - Deleuze et la critique, par Suzanne Hême de Lacotte Gilles - II. Thèmes - 1. La casuistique de la guerre et de la paix,par Perry Anderson - Sur le mouvement anti-guerre et ses perspectives, réponse de Gilbert Achcar - Les cyniques, les faux-culs et les cinglés, réponse de Hugues Jallon - 2. John Rawls, un débat indispensable pour reconstruire une culture de gauche - Une théorie « non utilitariste » de la justice sociale, par Alain Boyer - La radicalité négligée de la théorie de la justice de John Rawls, par Lionel Page - Peut-il exister une critique sociale rawlsienne ?, par Christian Arnsperger - La lutte contre la discrimination : la fin de l'assimilation à la française ?, par Patrick Simon et Sylvia Zappi - III. Itinéraire - De la psychiatrie à la société salariale. Une socio-histoire du présent, entretien avec Robert Castel - IV. Jounal européen - Articuler droits des femmes et respect de l'embryon, entretien avec Andrea Fischer - « Les années de plomb » : un « passé qui ne passe pas », par Isabelle Sommier - V. Livres.

Droits étrangers

Society behing the camera


Rather than social cinema, this issue looks at a cinema of reality, sidestepping an overly restrictive genre to consider a double-sided question :
- How does cinema generate social perspective?
- How does society come through in films?


Mouvements is a society, politics and cultural journal.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com