Pensée économique et système capitaliste
Usages contemporains de quelques grands auteurs en économie

REVUE FRANÇAISE DE SOCIO-ÉCONOMIE

Quel peut être l'intérêt scientifique de la mobilisation des « grands auteurs » dans le champ actuel de la socio-économie ? On pourrait croire que le recours à leur pensée n'est d'aucune utilité pour analyser le fonctionnement des économies contemporaines. Mais pour la Revue française de socio-économie, l'affaire est loin d'être entendue car les « grands auteurs » connaissent en sciences sociales un mode d'existence particulier : ils ne constituent pas seulement les moments d'une histoire érudite des idées, mais s'installent, du moins pour certains d'entre eux, dans une sorte de pertinence actuelle, celle de constituer un univers de pensée toujours disponible, complet et autonome, une réserve de conceptualisation et donc de sens. Cette pluralité d'univers théoriques en sciences sociales est la conséquence logique du type de connaissance scientifique propre au mode d'être de toute société : antinaturaliste et historique.
À travers diverses contributions, où se côtoient des pères fondateurs de l'économie et des sciences sociales comme Smith et Malthus mais aussi Hayek, Kalecki, North ou encore Posner, le pari de ce dossier est de contribuer à faire vivre ces usages actuels des « grands auteurs » pour appréhender les transformations du capitalisme contemporain.

Version papier : 24,40 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue française de socio-économie
Parution : avril 2009
ISBN : 9782707156914
Nb de pages : 216
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

REVUE FRANÇAISE DE SOCIO-ÉCONOMIE

La revue française de socio-économie est une nouvelle revue pluridisciplinaire. Elle vise à publier des travaux qui contribuent à une meilleure connaissance des pratiques économiques concrètes. La revue se destine à devenir un espace de mise en débat de l’identité de la socio-économie et se présente résolument ouverte aux différentes approches empiriques en sciences sociales.Avec le projet RFSE, nous parions sur une posture transdisciplinaire assumée, développée à partir d’une logique éditoriale qui se veut au carrefour des sciences sociales de l’économie.

Table des matières

In memoriam Gérard Gayot (1941-2009), par Bernard Convert - Éditorial : L’enseignement des SES et l’unité des sciences sociales, par Nicolas Postel - Dossier : Pensée économique et système capitaliste. Usages contemporains de quelques grands auteurs en économie - Mobiliser les grands auteurs en sciences sociales, un point de vue épistémologique, par Richard Sobel et Bruno Tinel - Le visiteur de Genève : Malthus, l’Organisation mondiale du commerce et l’agriculture, par Thierry Pouch - « Adam Smith Problem » ou problème des sciences sociales ? Détour par l’anthropologie d’Adam Smith, par Jean-Daniel Boyer - État social, employeur de dernier recours et théorie postkeynésienne, par Marc Lavoie - Le mirage du libéralisme hayékien, par Philippe Légé - Quatre siècles et demi de New (New) Law & Economics : du pragmatisme juridique dans le régime consulaire de contrôle social des marchés, par Emmanuel Lazega - Hors dossier - Le rôle des réseaux et du marché dans les recrutements. Enquête auprès des entreprises, par Christian Bessy et Emmanuelle Marchal - La manipulation des documents publicitaires. Contribution à une sociologie du travail marchand, par Roland Canu - Les jeunes entreprises pionnières face à l’incertitude : la construction sociale de l’échec, par Gerhard Krauss - Notes et synthèses de recherche - Revisiter les relations entre pauvreté et éducation, par Nolwen Henaff, Marie-France Lange, Jean-Yves Martin - Notes critiques - François Vatin et Nicole Edelman, Philippe Baudorre, Dominique Rabaté et Dominique Viart : Usages de la littérature en sciences sociales, par Claire Pignol - Jean-Paul Fitoussi, Eloi Laurent : La nouvelle écologie politique. Économie et développement humain, par Florence Jany-Catrice - Comptes rendus d’ouvrages - Isabelle Bruno : À vos marques, prêts… cherchez ! La stratégie de Lisbonne, vers un marché de la recherche ?, par Hélène Ducourant - Axel Honneth : La société du mépris. Vers une nouvelle théorie critique, par Sandrine Rousseau - Marie-Claude Blais : La solidarité, histoire d’une idée, par Anne Fretel - Cécile Caron et Gérald Gaglio : L’organisation à l’épreuve. Autour du temps, de la sociabilité, de la rationalité et du métier, par Olivier Mazade - Edwin Le Héron et Philippe Moutot : Les banques centrales doivent-elles être indépendantes ?, par Jordan Melmiès et Thomas Dallery - Serge Paugam, Nicolas Duvoux : La régulation des pauvres, par Jacques Rodriguez.