Passés par la case prison

OBSERVATOIRE INTERNATIONAL DES PRISONS (OIP)

Marie-Hélène est coiffeuse. Christophe anime un jardin partagé à cinquante mètres de la cité de son enfance. Sacha termine ses études de droit et rêve de devenir avocat. Des gens presque ordinaires… qui sont tous d’anciens détenus.
Dans le cadre de la campagne « Ils sont nous » de l’Observatoire international des prisons (OIP), ils ont raconté leur parcours à un écrivain : leur vie avant d’avoir affaire à la justice, ce moment où ils ont « basculé », leur découverte de la détention et la trace qu’elle a laissée.
Issus de ces rencontres, huit textes bruts en forme de portraits, d’instants de vie, d’histoires cabossées. Ils nous rapprochent de la vérité crue, celle de l’humain derrière le fait divers. Celle de familles qui se débattent et ne voient pas, de l’école qui oriente vers le décrochage, du quartier qui offre ses cursus parallèles, de la justice et de la prison qui assènent leurs coups.
Les témoignages de ces anciens détenus et les regards d’écrivains bousculent les images de monstres, racailles ou irrécupérables. Ils nous amènent à voir ce que la réponse carcérale met à l’abri des regards : le clair et l’obscur existent en chacun de nous.

Version papier : 17 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Hors collection Social
Parution : décembre 2014
ISBN : 9782707183286
Nb de pages : 208
Dimensions : 135 * 205 mm

OBSERVATOIRE INTERNATIONAL DES PRISONS (OIP)

L’Observatoire international des prisons (OIP) est une organisation non gouvernementale dont l'action vise à favoriser le restect de la dignité des personnes détenues. Créée en 1996, la section française de l'OIP défend les droits fondamentaux et libertés individuelles des personnes incarcérées et milite pour le développement d'alternatives à l'emprisonnement.

Extraits presse

Huit textes bruts en forme de portraits, Passés par la case prison est issu de la rencontre entre huit anciens détenus et huit écrivains: Olivier Brunhes, Philippe Claudel, Marie Darieussecq, Virginie Despentes, Nancy Huston, Mohamed Kacimi, Pierre Lemaitre et Gérard Mordillat. Le livre, publié le 4 décembre vient clore une campagne de l'Observatoire international des prisons lancée fin 2013 pour bousculer les clichés sur les personnes condamnées.

07/11/2014 - Livres Hebdo

 

Lorsque huit écrivains de renom (Pierre Lemaitre, Marie Darrieussecq, Philippe Claudel, Mohamed Kacimi, Nancy Huston, Olivier Brunhes, Virginie Despentes, Gérard Mordillat) rencontrent des personnes condamnées par la justice, cela donne passés par la case prison, à paraître le 4 décembre. Préfacée par Robert Badinter, cette coédition de l'Observatoire internationale des prisons et de La Découverte se présente sous forme de récits assortis d'extraits d'entretiens, dévoilant la réalité humaine et la complexité des parcours de vie.

21/11/2014 - Le Monde des Livres

 

Il a fait de lui un personnage. Il l’a appelé «André V.». Ce n’est pourtant pas son prénom, ni même l’initiale de son nom de famille. Olivier Brunhes est l’écrivain. André V. est l’ancien détenu. Ils ont participé au livre que l’Observatoire international (OIP) des prisons publie jeudi. Passés par la case prison réunit huit textes nés de la rencontre de huit écrivains avec huit anciens détenus. Le livre boucle une longue campagne, «Ils sont nous», cherchant à sensibiliser les citoyens sur le profil souvent varié des personnes incarcérées dans les prisons françaises : «Parce que la prison voudrait nous faire croire que l’homme qu’elle contient ne nous ressemble plus. Pour montrer que la prison n’arrive pas qu’aux autres.»

10/12/2014 - Sonya Faure - Libération

 

La représentation du monde carcéral, ce sont le plus souvent des chiffres alarmants, des clichés sécuritaires, une politique décevante. Mais des paroles ? Jamais. Les détenus sont privés d’expression, comme d’espace ou d’hygiène. Un rab de punition ajouté à l’enfermement, une invisibilité silencieuse qui cesse peu à peu de choquer. « La déshumanisation des détenus est devenue un dispositif socialement légitime. C’est cette logique et cette représentation qu’il faut casser », pointe Nicolas Ferran, responsable de l’Observatoire international des prisons (OIP). L’année passée, dans le sillage des luttes autour de la réforme pénale, l’OIP a porté la parole des détenus avec la campagne « Ils sont nous ». Cette séquence se clôt avec la publication du livre Passés par la case prison. Les écrivains Nancy Huston, Olivier Brunhes et Gérard Mordillat, entre autres, ont chacun rencontré un détenu pour écrire son parcours.

17/12/2014 - Mehdi Fikri - L'Humanité

 

"Il aurait fallu que Mme H. prenne les devants, qu'elle m'écrive en demandant elle même un aménagement de peine..." dit la juge, croyant expliquer ainsi ses excellentes raisons d'envoyer Véronique en prison. "Quelle écrive... On croit rêver !" rétorque l'écrivain Pierre Lemaitre. Lui a rencontré Véronique, a écouté son histoire, a "sous les yeux" une de ses lettres: "J'ai bien reçue Votre Convovation Consernent Mon problème (...) Je suis en depretion (...). Mercie". Rien que cela donne une idée de l'abîme séparant juges et citoyens. Véronique, alcoolique. Père, frère, soeur, mari, alcooliques. Véronique, en prison pour avoir négligé les soins psychiatriques auxquels un jugement l'avait contrainte, dans ce jargon judiciaire à nul autre pareil. Véronique qui, du début à la fin, n'a rien compris. Elle est l'une des huit ex-détenus que l'Observatoire international des prisons (OIP) a confiés à huit écrivains. A charge, pour eux, de retracer leur vie, leur taule, leur sortie. Entrecoupés de photos étranges, captivantes et de glossaires de droit, leurs récits, souvent magnifiques, toujours étonnants, parfois terrifiants, sont à l'unisson de la campagne de l'OIP 'Ils sont nous". Une belle formule.

30/12/2014 - Dominique Simonnot - Le Canard enchaîné

 

Vidéos


lundi 2 février 2015



 

Table des matières

Préface. La prison, lieu d'expiation, par Robert Badinter
« Ils sont nous », une campagne de l'OIP, par Sarah Dindo
« Et demain ?
», une série photographique, par Doroth-Shoes
Véronique H.

Interview, propos recueillis par Anne Chereul
Une question de mots, par Pierre Lemaitre
La pauvreté et la maladie incarcérées
Sacha Y.
Interview, propos recueillis par Samuel Gautier et Sarah Dindo
« J'aurais voulu être avocat », par Marie Darrieusecq
En prison pour quelle peine ?
Christophe L.
Interview, propos recueillis par Sarah Dindo
Matière de l'humain, par Philippe Claudel
La prison ou la perte d'intimité
Matoub B.
Interview, propos recueillis par Anne Chereul
« Je venais d'avoir vingt ans, quand ils sont venus me chercher », par Mohamed Kacimi
Prison, école du crime
Marie-Hélène B.
Interview, propos recueillis par Anne Chereul
« Excusez-moi, mais je voulais qu'il soit bien mort », par Nancy Huston
Le coût de la prison
André V.
Interview, propos recueillis par Jane Abad
Silence rompu, par Olivier Brunhes
Infractions sexuelles : des peines et des soins
Sylvie P.
Interview, propos recueillis par Sébastien Saetta
Viens on regarde ailleurs, par Virginie Despentes
Femmes détenues : une minorité d'hommes
Yazid K.
Interview, propos recueillis par Sarah Dindo
« À des fins de vertus », par Gérard Mordillat
En sortir et s'en sortir.