Maudite conciliation

REVUE TRAVAIL, GENRE ET SOCIÉTÉS

Le thème de la « conciliation » entre vie professionnelle et vie familiale ou vie privée a fait l'objet de multiples travaux, européens et internationaux, comme en témoignent notamment les nombreuses publications de la Commission Européenne et de l'OCDE sur ce sujet. L'expression même ne va pas de soi, tant l'image qui lui est bien souvent accolée est celle de la conciliation du « rôle de mère » et de « travailleuse ». Certes, les statistiques indiquent qu'encore aujourd'hui ce sont bien aux femmes (en tant que mères, grand-mères, filles ou belles-filles) qu'incombe ce numéro d'équilibriste. Mais c'est une chose de constater que les femmes ont cette double « vie », c'en est une autre d'affirmer qu'elles sont les seules à pouvoir, et d'autant plus à devoir, le faire. Là est bien toute l'ambigüité du terme « conciliation », qui peut implicitement être entendu comme les arrangements qui permettent aux femmes de mieux articuler leurs temps. Or, les hommes, qui sont aussi pères, grands pères, fils et beaux fils, devraient être tout autant concernés. Pourtant leur investissement dans la famille n'évolue pas suffisamment rapidement pour entrevoir un possible rééquilibrage des tâches familiales et donc une hypothétique égalité professionnelle. Au-delà du rôle de chaque membre de la famille, la conciliation mobilise également l'État qui, dans certains pays européens, joue un rôle considérable (notamment en versant des allocations et en offrant des services aux familles). Entre l'État et la famille, émergent de nouveaux acteurs, qui complètent ou suppléent les rôles assignés à l'Etat et /ou aux familles : les entreprises, les associations, les collectivités territoriales...

Version papier : 25,40 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Travail, Genre et Sociétés n°24
Parution : novembre 2010
ISBN : 9782707166562
Nb de pages : 264
Dimensions : 160 * 240 mm
Façonnage : Broché

REVUE TRAVAIL, GENRE ET SOCIÉTÉS

Travail, genre et sociétés est une revue semestrielle à vocation pluridisciplinaire et européenne, créée par le groupement de recherche Marché du travail et genre en Europe (Mage - CNRS) et publiée sous la direction de Margaret Maruani. Elle a pour vocation de confronter les points de vue de chercheurs (sociologues, économistes, juristes, historiens, etc.) sur les inégalités entre hommes et femmes au travail et, plus largement, sur la place des femmes dans la société. 20 numéros sont parus à ce jour (depuis 1999). La revue a été éditée par L'Harmattan (jusqu'en 2004) puis par Armand Colin (de 2005 à 2008).

Table des matières

Parcours : Liliane Kandel
Génération MLF, propos recueillis par Margaret Maruani et Nicole Mosconi
Dossier : Maudite conciliation,coordonné par Hélène Périvier et Rachel Silvera
Concilier, organiser, renoncer : quel genre d’arrangements ?, par Ariane Pailhé et Anne Solaz
Les limites des politiques publiques de soutien à la paternité, par Danielle Boyer et Benoît Céroux
Temps professionnels et familiaux en Europe : de nouvelles configurations, par Rachel Silvera
Politiques familiales contre politiques de l’égalité des sexes ? Le cas de l’Allemagne, par Mechthild Veil
De la conciliation à la résilience : 40 ans d’évolution lexicale aux États-Unis, par Ariane Ollier-Malaterre
Mutations
Allaiter et travailler : puisqu’on vous dit que c’est possible, par Hugues Bardon
Antiféminisme et féminisme élitiste en Allemagne : les termes du débat, par Elisabeth Klaus
Critiques
Genre et socialisation. Un parcours intellectuel de Claude Zaidman, par Nicole Mosconi
Livres et jeunes filles nobles à Saint-Cyr (1686-1793) de Hélène Jacquemin, par Christine Théré
Pour en finir avec la domination masculine. De A à Z d’Ilana Löwy et Catherine Marry, par Anne-Françoise Praz
Les Bourgeoises au pensionnat. L’éducation féminine au XIXe siècle de Rebecca Rogers, par Carole Christen
Genre et sociétés en Afrique. Implications pour le développement de Thérèse Locoh, par Fenneke Reysoo
Introduction aux Gender Studies. Manuel des études sur le genre de Laure Bereni, Sébastien Chauvin, Alexandre Jaunait et Anne Revillard, par Sylvie Cromer
Le sexe de la sollicitude de Fabienne Brugère, par Nicole Mosconi
« Regards sur… » : Profession : policier. Sexe : féminin et De la « sergote » à la femme flic. Une autrehistoire de l’institution policière (1935-2005) de Geneviève Pruvost, par Tania Angeloff
Parcours féminins et masculins de spécialisation en médecine
de Magdalena Rosende, par Emmanuelle Zolesio
Petites filles d’aujourd’hui. L’apprentissage de la féminité de Catherine Monnot, par Sylvie Cromer
Politique de la piété. Le féminisme à l’épreuve du renouveau islamique de Saba Mahmood, par Abir Krefa
Genre et action publique : la frontière public-privé en questions de Pierre Muller, Réjane Sénac-Slawinski et al., par Cégolène Frisque
Ce que le genre fait aux personnes d’Irène Théry et Pascale Bonnemère, par Françoise Collin
Sexualisation précoce et pornographie de Richard Poulin, par Mathieu Trachman
Genre et sexualité au miroir transatlantique de Éric Fassin, par Clément Arambourou
When Marriage Ends. Economics and Social Consequences of Partnership Dissolution
de Andress Hans-Jürgen and Dina Hummelsheim (eds), par Aurélie Fillod-Chabaud
Sexe, race, classe. Pour une épistémologie de la domination, d’Elsa Dorlin (dir.) par Sandrine Alexandre
Ouvrages reçus
Auteur-e-s
Résumés
Summaries
Zusammenfuassungen
Rrsumenes
Coupons d'abonnement 2010 et 2011