Ma cité s'organise
Community organizing et mobilisations dans les quartiers populaires

REVUE MOUVEMENTS

Face à l’épuisement de la démocratie électorale et participative, le community organizing fait l’objet d’un intérêt croissant en France. Depuis les premières campagnes de Saul Alinsky à Chicago dans les années 1930, cette méthodologie d’action politique, fondée sur une conception conflictuelle du changement social et sur la capacité de négociation de collectifs mobilisés, s’est largement développée. Si le community organizing rappelle certains traits des mouvements ouvriers ou de l’éducation populaire, il se heurte en France à la prévention contre l’idée de communauté. À travers ce dossier, Mouvements souhaite explorer les potentialités et les limites de ce modèle, mais aussi accompagner cette pratique qui pourrait renouveler en profondeur le mouvement social et la gauche.

Version papier : 15 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Mouvements (DEC.) n°85
Parution : mars 2016
Mots clés :
Ma cité s’organise. Community organizing et mobilisations dans les quartiers populaires
Éditorial
I / Vers un renouvellement du mouvement social ?
Community organizing : généalogie, modèles et circulation d’une pratique émancipatrice, par Julien Talpin et Hélène Balazard
Expériences de community organizing en France, par Marion Carrel et Adeline de Lépinay
Le community organizing en France : quel projet politique ? - Table ronde avec Laëtitia Nonone, Adrien Roux et L. Real, propos recueillis par Marion Carrel et Adeline de Lépinay
II / Autour et au-delà du community organizing, pratiques et questionnements communs
Community organizing : une méthode « résolument américaine » ? Saul D. Alinsky et le mariage fécond de la sociologie urbaine et des tactiques syndicales, par Adrien Roux
L’organisation communautaire : une nouvelle approche du travail social ? - Entretien avec Claire et Samia, organisatrices salariées de Si on s’alliait ?, propos recueillis par Yves Jouffe
Experts en mobilisation des pauvres ? - La professionnalisation du community organizing à Chicago, par Clément Petitjean
Faire « avec » les habitants. « Pouvoir d’agir » et renouvellement des pratiques des centres sociaux, par Guillaume Coti
Joseph Wresinski : pionnier de l’empowerment radical made in France, par Alex Roy
Reconquérir la jeunesse des cités ? Enjeux et contradictions d’un Conseil Local des Jeunes dans une municipalité communiste, par Samir Hadj Belgacem
III / Visées politiques antagonistes : mobiliser les classes populaires pour quoi faire ?
Community organizing, pansement aux politiques néolibérales ou révolution lente ?, par Hélène Balazard et Robert Fisher
Les luttes émancipatrices à l’heure de l’État néo-managérial : l’exemple de VANDU, par Anaïk Purenne
Le rapport au politique des organisations communautaires américaines : entre clientélisme et mobilisations. Entretien avec Nicole Marwell, propos recueillis par Julien Talpin
Améliorer le quartier ou changer la société ? À propos de deux expériences contrastées de community organizing à l’échelle californienne, par Julien Talpin
L’importation des notions d’empowerment et de community organizing en France. Entretien avec Marie-Hélène Bacqué, propos recueillis par Simon Cottin-Marx et Patricia Osganian
Itinéraire
Construire le contre-pouvoir - Itinéraire avec Wade Rathke. Réalisé par Yves Jouffe, traduit par Hélène Balazard, Vincent Bourdeau et Yves Jouffe
Livre
À propos du livre On bosse ici, on reste ici !, par Marie-Ange Gregory et Mayan Collombon.
ISBN : 9782707189431
Nb de pages : 168
Dimensions : 160 * 240 mm

REVUE MOUVEMENTS

Depuis novembre 1998, la revue Mouvementsalimente le débat social culturel et politique dans une perspective résolument ancrée à gauche. Elle est animée par une équipe pluraliste, tant par les profils socioprofessionnels que politiques.

Repenser la gauche

Mouvements scrute avec attention les transformations qui agitent notre société. Des questions aussi diverses que la flexibilité du travail, l’école, les transformations à l’Est, l’expertise, la famille, l'alternative au social-libéralisme, le Hip-Hop, l'humanitaire ont fait l’objet de dossier fouillés et originaux.

Mouvements travaille à sa façon à une refondation de la pensée de la gauche. Cela implique de promouvoir une démarche résolument réformatrice accrochée à un horizon radical de transformation sociale. Une démarche qui associe en permanence la résistance et le projet, la protestation et l'alternative, l'audace et le réalisme transformateur.

Des rubriques diversifiées

Outre un dossier thématique, on trouve dans chaque numéro des rubriques diversifiées permettant d'aborder les grands thèmes de la période aussi bien sur le plan politique que culturel ou de société dont un grand entretien avec un chercheur important, mais aussi un « journal européen » offrant un aperçu des débats en cours dans tel ou tel pays du continent.

Enfin, dans chaque numéro, l'actualité des livres est largement traitée.