Métaphysique quantique
Les nouveaux mystères de l'espace et du temps

Sven ORTOLI, Jean-Pierre PHARABOD

En 1984, Sven Ortoli et Jean-Pierre Pharabod publiaient Le Cantique des quantiques (La Découverte), un livre salué à l’époque comme l’un des meilleurs ouvrages de vulgarisation sur le difficile sujet de la mécanique quantique, traduit en six langues, vendu à 70 000 exemplaires en langue française. Mais, depuis un quart de siècle, le paysage a radicalement changé : la manipulation et l’observation d’éléments quantiques uniques (un électron, un photon, un ion, un atome, une molécule…), engagées dans les années 1960, sont devenues faciles et presque banales. Des idées invraisemblables sont devenues testables et des expériences jusque-là impossibles ont été réalisées : leurs résultats sont venus confirmer et amplifier les aspects les plus déroutants de la théorie des quanta, ouvrant la porte à des applications techniques révolutionnaires, comme l’ordinateur quantique.
Fables éclairantes et schémas à l’appui, les auteurs dessinent ici dans un langage clair, drôle et rigoureux, les nouveaux contours de cet étrange monde quantique sans lequel nous n’aurions ni Internet, ni ordinateur, ni téléphones portables, ni… rien de ce qui a permis la société de la communication. Un monde hors de l’espace-temps, où les particules savent se téléporter et vraisemblablement remonter le temps… Un monde dont les nouvelles frontières, théoriques et expérimentales, plongeront le lecteur dans un inexorable mais délicieux vertige métaphysique.

Version papier : 14,50 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : octobre 2011
ISBN : 9782707169952
Nb de pages : 160
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782707170828
Format : EPUB

Sven ORTOLI

Sven Ortoli est journaliste scientifique. Il est notamment l'auteur de La baignoire d'Archimède (avec Nicolas Witkowski, Seuil, 1996).

Jean-Pierre PHARABOD

Jean-Pierre Pharabod, ingénieur des télécommunications, a travaillé trente ans au Laboratoire de physique nucléaire des hautes énergies de l'École polytechnique. Il est notamment l'auteur de Le rêve des physiciens (avec Bernard Pire, Odile Jacob, 1993) et AVNI, les armes volantes non identifiées (Odile Jacob, 2000).

Extraits presse

Avec un maximum de vulgarisation et pas mal d'humour, le journaliste (Ortoli) et le savant (Pharabod) nous proposent une visite des théories qui conduisent à une Métaphysique quantique finalement pas si éloigné de l'existentialisme de Sartre. Comme ces particules qui se comportent bizarrement, l'homme est condamné à être libre. Aujourd'hui, la téléphonie mobile, Internet, les réseaux sociaux, les échanges incessants d'informations font que l'homme est désormais quelque part et partout à la fois. A l'image finalement des quanta. C'est pourquoi le voyage proposé par nos deux guides a de quoi bouleverser notre conception du monde. Même si ce n'est pas encore tout à fait le nôtre.

30/09/2011 - Livres Hebdo

 

Pour le néophyte, la simple évocation du terme "physique quantique" peut déclencher des sueurs froides. Dans ce livre, pourtant, les deux auteurs s'emploient à rendre cette discipline plus accessible, en en montrant des applications familières dans un texte fluide et empli d'humour.

01/10/2011 - National Geographic Sciences

 

Avec le même talent qu'il y a plus de vingt-cinq ans pour leur Cantique des quantiques, Sven Ortoli et Jean-Pierre Pharabod plongent le lecteur dans les merveilles du monde quantique, dans lequel s'ébattent électrons, photons ou atomes. Grâce à des analogies osées mais éclairantes (sous-marins au Groenland, pierre noire mystérieuse ou dictateur vieilli), ils nous aident à comprendre les mondes multiples, les états superposés, la dualité onde-corpuscule, les interactions instantanées... et tous les phénomènes déroutants de la théorie à laquelle on doit les lasers ou les puces électroniques.

29/10/2011 - Le Monde

 

Adieu, vieux monde où "les horloges faisaient tic-tac", où les messagers couraient moins vite que la lumière ! Bienvenue dans l'univers des physiciens et métaphysiciens de demain. Demain ? Non, nous sommes déjà des Homo quanticus. Sans que nous le sachions, la mécanique quantique est entrée dans nos vies, a façonné nos objets les plus quotidiens (ordinateur, réseau Internet, smartphone, bips d'ouverture à distance...) et nous a permis de nous étaler à l'infini dans l'espace et dans le temps: non-localité, ubiquité, mondes multiples et même influence possible sur le passé, autant "d'étrangetés ontologiques" vertigineuses qu'explore cet ouvrage accessible et malicieux.

01/11/2011 - Mathilde Lequin - Philosophie Magazine

 

Après leur Cantique des quantiques paru il y a vingt-sept ans, les deux auteurs publient une Métaphysique quantique, ouvrage qui se veut la suite du premier. Ils s'attaquent cette fois à ce qu'ils appellent la seconde révolution quantique: cela les amène à explorer les profonds mystères de ce monde étrange.

01/11/2011 - La Recherche

 

Dans un langage clair et drôle, les deux auteurs passent ici en revue la culture que devrait avoir "Homo quanticus", notre contemporain à la vie aujourd'hui si déterminée par les techniques quantiques. Auteurs de l'un des ouvrages de culture quantique - Le Cantique des quantiiques - les plus lus dans les années 1980, ils ont voulu réagir aux spectaculaires avancées accomplies par les physiciens de la quantique depuis un quart de siècle.

01/11/2011 - Pour la science

 

Agréable à lire, et même souvent amusant pour un ouvrage sérieux sur un domaine aussi complexe, Métaphysique quantique nous laisse entrevoir ce que peut être l'intuition des chercheurs, et nous pensons même adopter dans notre mode de pensée l'une ou l'autre de leurs représentations imagées. Ce livre nous remplit d'admiration pour l'ingéniosité des expériences que l'on réalise actuellement.

16/11/2011 - Danielle Lederer - La Quinzaine littéraire

 

Plus de vingt-cinq ans que les férus du monde subatomique s'impatientaient ! Depuis la sortie en 1984 du Cantique des quantiques, très vite devenu la bible des étudiants en physique avant d'être celle d'un public de curieux désireux de comprendre la face cachée du réel, les "aficionados" espéraient ce nouvel opus. Et le voilà enfin dans les rayons ! Gageons qu'il sera, comme le précédent, un véritable raz-de-marée éditorial alors qu'aujourd'hui - comme hier - il est si difficile de parier sur le succès public d'un traité de mécanique quantique...

01/12/2011 - Sciences et avenir

 

Auteurs en 1984 du désormais célèbre Cantique des quantiques (La Découverte), Sven Ortoli et Jean-Pierre Pharabod signent aujourd’hui un nouveau livre destiné à présenter la physique quantique à un large public. L’argument principal de cet ensemble clair et agréable est que la physique quantique conduit à repenser ce que sont l’espace et le temps, au moins autant que la théorie de la Relativité d’Einstein. D’où l’idée d’un questionnement métaphysique lié à cette physique. Le problème concerne les expériences de type EPR (ce sigle fait référence à un article d’Einstein, Podolsky et Rosen) qui semblent mettre en cause le principe de localité, c’est-à-dire l’idée que des objets distants ne peuvent pas avoir une influence instantanée l’un sur l’autre. Dans certaines conditions, en effet, il apparaît que des particules peuvent exercer ce type d’influence entre elles. Des physiciens optent alors pour le rejet du principe de localité, et donc pour le rejet de la Relativité telle que conçue par Einstein. D’autres vont plus loin et s’inspirent de Kant pour mettre en cause l’existence objective (c’est-à-dire indépendamment de toute conscience) de l’espace : la réalité spatiale ne serait que phénoménale. Enfin, une troisième possibilité est d’admettre l’existence d’une causalité rétrograde, du présent vers le passé, ce qui bouleverse évidemment notre conception habituelle du temps.

01/01/2012 - Joël Dolbeault - Etudes

 

Un livre de vulgarisation sur l'interprétation et les nouveaux paradigmes de la physique quantique, qui propose un aperçu des potentielles nouvelles applications technologiques exploitant le comportement pour le moins déroutant des particules du monde microscopique.

19/10/2012 - Marc GEILLER - Non fiction

 

Table des matières

Prélude
1. Les fantômes de matière

Guerre froide et vaisseaux fantômes
L’expérience de Young, porteuse d’une nouvelle vision du monde
De la superposition des états en général et des fentes de Young en particulier
Où la simple possibilité d’une information change le problème
2. Les oiseaux-poissons
Du côté d’Escher
L’idée de complémentarité
Où le lecteur est convié à une courte leçon d’interférométrie
Peut-on inverser l’ordre normal du temps ?
Peut-on comprendre le monde ?
3. La décohérence du chat
Les poissons solubles
Entrevoir l’objet quantique
Un monde extrêmement flou
Le chat de Schrödinger
4. Univers parallèles
Dans le château de Schrödinger
Suicide quantique : de Moravec à Tegmark
Le legs d’Everett
Les héritiers
Faut-il un principe d’unicité ?
5. L’espace existe-t-il ?
Le jardin de John Bell
Des objections d’Einstein à l’affirmation de la non-localité
Ping-pong et téléportation
L’ordinateur quantique, une puissance phénoménale !
Liberté quantique
6. À rebrousse-temps
Le vieux dictateur
La gomme quantique à choix retardé
« Causalité rétrograde »
Conclusion
Annexes

Annexe 1. L’expérience d’Afshar : peut-on tromper le principe de complémentarité ?
Annexe 2. Le théorème du libre arbitre
Non-localité - Relativité
Bibliographie sommaire

Droits étrangers

QUANTUM METAPHYSICS
The mysteries of space and time

Through these enlightening, richly illustrated stories, the authors paint a lively and comprehensive picture of a fascinating Quantum world, without which there would be no Internet, computers, mobile phones, or anything that makes up our society of communication. A world whose new frontiers, both theoretical and experimental, plunge the reader into inexorable and delicious metaphysical depths.


Sven Ortoli is a journalist, an advisor to the editorial board of Philosophie Magazine. He is the author of La Baignoire d’Archimède (with Nicolas Witkowski, Seuil, 1996).
Jean-Pierre Pharabod , a telecommunication engineer, has worked for thirty years at the Laboratoire de physique nucléaire des hautes énergies de l’École polytechnique. He is the author of Le Rêve desphysiciens (with Bernard Pire, Odile Jacob, 1993).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com