Lumière sur les économies souterraines
Crime, trafic, travail au noir...

REVUE REGARDS CROISÉS SUR L'ÉCONOMIE

Qu’y a-t-il de commun entre la fraude fiscale, la prostitution, le travail au noir et les trafics en tous genres ? Ces activités, à la frontière de la légalité, voire carrément criminelles, se déroulent à l’abri de toute régulation ou surveillance des pouvoirs publics. Elles impliquent souvent des acteurs similaires, partagent des enjeux et des modes d’organisations communs.
À l’appui des tout derniers résultats de la recherche en sciences sociales, ce quatorzième numéro de Regards croisés sur l’économie se propose d’ouvrir la boîte noire de ces marchés parallèles. Ceux-ci s’épanouissent dans un rapport complexe aux États, mêlant souvent luttes réciproques, ignorance mutuelle et parfois même collusion tacite.
Ce faisant, ce numéro nous éclaire sur les grandes dynamiques économiques et sociales contemporaines qui bouleversent les économies souterraines ainsi que sur leurs interactions avec les activités plus conventionnelles.

Version papier : 16 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Regards croisés sur l'économie n°14
Parution : mars 2014
ISBN : 9782707177582
Nb de pages : 248
Dimensions : 135 * 220 mm

REVUE REGARDS CROISÉS SUR L'ÉCONOMIE

Afin de rendre accessibles à tous les grandes questions économiques qui structurent le débat public, la revue Regards croisés sur l’économie livre tous les six mois une synthèse rédigée par les meilleurs spécialistes des sciences sociales, claire, didactique et bien documentée. Les membres de la rédaction organisent chaque numéro autour d’un dossier économique contemporain en suivant une logique soigneusement explicitée, et ils font dialoguer les contributions de chercheurs et d'acteurs de la vie économique par un système de renvois novateur. Leur travail est encadré par un comité scientifique, constitué d’universitaires de renom.

Extraits presse

Créée pour "combler le fossé entre la recherche académique et le débat public", cette revue née en 2007 remplit ici parfaitement sa mission. Les textes sont courts et accessibles, avec une alternance de questions générales et d'études de cas précis, allant de la prohibition américaine des années 1920 à l'utilisation de bitcoin pour le blanchiment d'argent.

21/03/2014 - Les Echos

 

Quel est le point commun entre la fraude fiscale, la prostitution, le travail au noir et les trafics en tout genre ? Le quatorzième numéro de Regards croisés tente de donner des réponses à ces questions en ouvrant la boîte noire de ces économies parallèles. On y découvre que des activités criminelles, mêlant acteurs du public et du privé, s'épanouissent dans un rapport complexe avec des États parfois complices.

18/03/2014 - L'Humanité

 

Table des matières


Éditorial
I / Les pouvoirs publics face aux « économies souterraines »

1. Mesurer l’activité souterraine, c’est aussi définir sa frontière, par Sébastian Roché
2. Police économique : le petit commerce pornographique sous l’œil de la police, 1965-1971, par Baptiste Coulmont
3. Enfermez-les tous ! Dissuasion et effets pervers des politiques répressives, par Roberto Galbiati et Arnaud Philippe
4. L’analyse de réseaux au service de la lutte contre le crime, par Yves Zenou
5. Pauvreté et corruption : un cercle vicieux, par Clara Delavallade
II / Des enjeux historiques en plein renouveau
6. Criminalité et économie : un mariage efficace et durable, par Christophe Soullez
7. L’économie informelle est-elle un frein au développement et à la croissance économiques ?, par François Roubaud
8. Cyberespace et organisations « virtuelles » : l’État souverain a-t-il encore un avenir ?, par Rodolphe Durand et Jean-Philippe Vergne
9. Transmigration et économies souterraines : une économie « par les pauvres, pour les pauvres », par Alain Tarrius
10. L’entreprise, partie prenante essentielle de l’économie criminelle, par Bertrand Monnet et Philippe Very
11. Qui a recours au travail dissimulé et pourquoi ?, par Jérome Heim et Patrick Ischer
III / Du marché parallèle à la contre-culture organisée
12. L’économie informelle vue par les anthropologues, par Thomas Cortado
13. Travail des enfants et économie informelle : le cas du Pérou, par Robin Cavagnoud
14. Criminalité organisée et gouvernance : l’exemple de la prostitution, par Michel Ghertman