Les théories économiques de l'entreprise

Bernard BAUDRY, Virgile CHASSAGNON

La théorie de l’entreprise est devenue progressivement, depuis les années 1970, un champ d’étude à part entière de l’économie. Sous l’influence de la théorie des coûts de transaction, elle a vu les courants se multiplier – qu’ils soient issus de la pensée dominante ou le fruit d’approches alternatives.
Cet ouvrage présente une analyse exhaustive mais très accessible des théories économiques de l’entreprise, en partant des origines (Knight et Coase notamment) pour aller vers les travaux les plus récents. Il permet de réfléchir à de nombreuses questions : qu’est-ce qu’une entreprise ? L’entreprise est-elle un « noeud de contrats », une « hiérarchie », un « répertoire de routines et compétences », une « entité organisationnelle », une « institution » ? Quelle est la spécificité de l’organisation interne des entreprises ? Comment concevoir et déterminer leurs frontières ? Quelles sont les caractéristiques de l’entreprise « moderne » ?

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°636
Parution : avril 2014
ISBN : 9782707176790
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Bernard BAUDRY

Bernard Baudry est professeur d’économie à l’université Lyon-2 et membre de l’UMR TRIANGLE (ENS-Lyon-2). Il a publié de nombreux articles sur la firme et il est l’auteur dans cette même collection de L’Économie des relations interentreprises et de Économie de la firme.

Virgile CHASSAGNON

Virgile Chassagnon est directeur de la recherche et maître de conférences HDR à l’ESDES École de Management - université catholique de Lyon. Il est également membre du GREDEG (CNRS, UMR 7321). Il a publié de nombreux travaux en économie qui développent notamment une théorie de la firme comme entité fondée sur le pouvoir (TFEP).

Extraits presse

Alors que l'entreprise est tous les jours au coeur de l'actualité, et de ce cahier, ce n'est que récemment que les économistes, jusqu'alors attachés à décrire les "grands mécanismes" et les agrégats de la vie économique, se sont penchés sur son fonctionnement. Cet ouvrage pédagogique en classe t en décrit les différentes approches depuis la naissance de la théorie de la firme: l'entreprise comme "noeuds de contrats", lieu de transactions, marché de compétences ou encore comme institution coopérative...

29/05/2014 - Le Monde éco et entreprise

 

Table des matières

Introduction
I / Genèse et premiers développements de la théorie de la firme

La remise en cause de la théorie néoclassique de la firme
Frank H. Knight et Ronald H. Coase : les pères fondateurs de la théorie de la firme
La firme comme réponse à l’incertitude - La firme comme réponse au marché
II / Le paradigme contractualiste de la firme
La firme comme « nœud de contrats » : relation d’agence et théorie des incitations
La production en équipe et la firme capitaliste classique - La firme comme fiction contractuelle et le rôle des incitations : la théorie de l’agence - Une tentative de synthèse : la firme comme « système incitatif »
La nouvelle théorie des droits de propriété : la firme comme « collection d’actifs non humains »L’incomplétude contractuelle comme outil méthodologique - La propriété comme fondement théorique de l’autorité - Les contrats comme « points de référence »
Les développements récents : l’informel et le relationnel, l’autorité et le pouvoir
L’informel et le relationnel dans le contractuel - De nouvelles formes d’autorité et de pouvoir
III / Le paradigme transactionnaliste de la firme
Une démarche méthodologique singulière
Une structure théorique pluridisciplinaire - De nouvelles hypothèses comportementales
La spécificité des actifs comme « épicentre » des choix organisationnels
Risques de hold-up et transformation fondamentale - Structures de gouvernance et environnement institutionnel
La firme comme entité hiérarchique
L’autorité comme essence de la firme - Au-delà du droit, l’ordre privé
IV / Le paradigme cognitiviste de la firme
Origines et postulats théoriques
Les travaux originels - Les débats méthodologiques
Une approche dynamique de la firme
Des théories hétérogènes mais complémentaires orientées vers la production - Évolution et apprentissage organisationnel
La firme comme entité organisationnelle et productive
Dynamique industrielle, sélection et cohérence des firmes - Une entité génératrice de connaissances - Les institutions et le politique dans le paradigme cognitiviste
Une approche originale : la théorie autrichienne
V / Les théories de l’entreprise alternatives
Les approches anglo-saxonnes
La théorie historique - La théorie du système de coopération - L’approche par la variété des capitalismes
Les approches françaises de l’entreprise
L’économie des conventions
La théorie de la régulation
VI / Bilan et perspectives théoriques : l’apport des approches pluridisciplinaires
L’hétérogénéité des théories de la firme
La firme comme organisation coopérative institutionnalisée
La théorie de l’équilibre organisationnel - L’entreprise comme « coalition politique » - L’organisation interne de la firme : le formel et l’informel
La théorie de la firme comme entité fondée sur le pouvoir
La firme comme entité : structure méthodologique et caractérisation théorique - Régime de gouvernement et pouvoir dans et entre les firmes
VII / Une caractérisation de la grande entreprise capitaliste moderne
L’industrie « financiarisée »
Le capital humain spécifique
Les actifs intangibles
Des activités verticales organisées en réseaux
La responsabilité sociale de l’entreprise
Repères bibliographiques.

Droits étrangers

ECONOMIC THEORIES OF BUSINESS ENTERPRISE


Since the 1970s the theory of business entreprise has progressively become a field of study that is an integral part of economics. Under the influence of transaction cost theory, it has seen its currents multiply, currents that originate from the mainstream as much as from more alternative sources. This book presents an accessible analysis of the theories of business enterprise, beginning with its origins (Knight and Coase, notably) and then moving to more recent work. The goal of the last chapter is to comprehend the characteristics of the modern large business firm in light of these theories.


Bernard Baudry is professor of economics at the université Lyon-II and member of the UMR TRIANGLE (ENS-Lyon-II). He has published numerous articles on business firms and is the author, in the same collection, of L’économie des relations interentreprises (2005, new ed.) and of Économie de la firme (2003).
Virgile Chassagnon is director of research and a professor at the ESDES École de management-Université catholique in Lyon. He is also a member of GREDEG (CNRS, UMR 7321). He has published numerous books on the economy that notably develop a theory of the firm as an entity founded on power (TFEP).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com