Les métamorphoses de l'hystérique
Du début du XIX siècle à la Grande Guerre

Nicole EDELMAN

Depuis le XIXe siècle, l’hystérie est un défi pour la pensée médicale. Protéiforme, indéfinissable, elle oscille entre vapeurs et possession, entre mal de mère et mal du diable, entre simple « bovarysme » et folie, entre maladie nerveuse et maladie psychique. Objet d’études et de polémiques privilégié pour les neurologues et les psychiatres, l’hystérique est aussi une figure exposée, notamment lors des grandes séances publiques organisées par Charcot à la Salpetrière. Ce théâtre de femmes gesticulantes, interminablement exhibées et photographiées, inspire et fascine alors le siècle tout entier. Au carrefour de l’histoire médicale, sociale, politique, littéraire, et même religieuse, Nicole Edelman retrace dans ce livre les métamorphoses incessantes de cette maladie, qui se transforme au gré des découvertes médicales mais aussi des évolutions sociales, culturelles, voire politiques du siècle. Elle montre en particulier comment la figure de l’hystérique participe à la construction du modèle féminin dominant, épouse et mère de famille. À l’inverse, si l’hystérique masculin est médicalement concevable, il est socialement impensable, tant il met en danger la représentation de l’homme fort, équilibré, dominant ses passions. De même, dans le domaine des lettres, de Flaubert aux Goncourt, de Baudelaire à Maupassant et Zola, l’hystérique demeure immergée dans la trilogie du sexe, du sang et de la chair, alors même que la médecine écarte l’origine sexuelle de la maladie. Nicole Edelman raconte ainsi l’histoire complexe de cette figure insaisissable et paradoxale qui sans cesse questionne l’unité du sujet hérité des Lumières et les frontières instables du normal et du pathologique.

Version papier : 29 €
Version numérique : 17,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : L'espace de l'histoire
Parution : janvier 2003
ISBN : 9782707134547
Nb de pages : 348
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782707171948
Format : EPUB

Nicole EDELMAN

Nicole Edelman, agrégée d’histoire, est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris-X-Nanterre. Elle est l'auteure de Voyantes, guérisseuses, visionnaires en France, 1875-1914 (Albin Michel, 1995).

Extraits presse

« Dans Les métamorphoses de l'hystérique, Nicole Edelman réécrit l'évolution des multiples catégorisations (neurologiques, psychologiques, morales ou littéraires) qu'a subies l'hystérie (...) Dans cette enquête captivante, d'une richesse considérable, l'historienne tente donc de mettre au jour les réappropriations successives de la figure de l'hystérique. »
REVUE CONTREPOINTS

« Objet de polémique pour les neurologues et les psychiatres, question d'où, d'une certaine manière, autour du triangle Charcot-Breuer-Freud, est née la psychanalyse, l'hystérie a une telle histoire qu'elle pourrait obliger à un retour à la médecine grecque et aux mouvements de l'animalcule qu'était l'utérus ! L'auteur ne remonte qu'au début du XIXè, et montre comment la figure de l'hystérique participe à la construction du modèle féminin dominant. »
LIBERATION

« Les métamorphoses de l'hystérique s'inscrivent, avance avec force Nicole Edelman, dans la reconstruction du partage des rôles entre hommes et femmes, après chaque secousse révolutionnaire ou post-féminisme. On suit volontiers la démonstration de l'historienne sur les liens qui unissent la figure de l'hystérique et la question sociale. »
LIBERATION

« En dépit des apports de la médecine -et en particulier de la psychanalyse- insistant sur les caractères moraux de l'hystérie, l'auteur montre parfaitement comment l'origine et les stigmates sexuels de la maladie demeurent prégnants dans le discours religieux, mais aussi littéraire. Nous somme là véritablement au cœur de l'intérêt de l'étude : les utilisations et les enjeux de l'hystérie dans la construction des représentations qui pèsent sur la femme prévalent en fait sur la "vérité" scientifique (il existe ainsi plusieurs temporalités entre les histoires médicales, sociales, politiques et religieuses). »
GENÈSES

« Face à la masse de pages accumulées depuis tant d'années, on croyait naïvement tout connaître sur l'hystérie. Si tout n'est pas nouveau dans ce récit qui couvre le long XIX° siècle, la perspective choisie offre un livre tout à la fois de synthèse qui n'existait pas sous cette forme et fournit une analyse historienne, plutôt absente en France jusqu'ici. »
RHMC

PRESSE

 

Table des matières

Introduction ? 1. Mal de mère (1800-1830) ? Une insatiable sexuelle ? Une malade du cerveau ? ? Une disharmonie fluidique ? Victoire de l’utérus ? 2. Doute (1830-1850) ? 1830, année de tous les dangers ? Le tournant de 1845 ? Oscillations ? 3. Triomphe de l’encéphale (années 1850) ? Pierre Briquet (1796-1881) ? Au plus près du cerveau ? Des mères et des prolétaires ? 4. Mal du diable (années 1850-1860) ? « Le mal de Morzine » ? Des folles hystériques ? 5. Critiques (années 1850-1870) ? Baudelaire, Flaubert et le genre de l’hystérique ? Détraquements : Zola, les Goncourt et quelques autres ? Condamnations (années 1860) ? 6. Les paroxysmes de l’hystérie : violence et folie (années 1870-1880) ? L’hystérique de Charcot : une figure de l’excès ? Folie ? Les enjeux de la folie hystérique ? 7. Masculin et féminin selon Jean Martin Charcot (années 1880-1890) ? L’hystérie est une, indivisible et universelle ? L’hystérique mâle : une invention charcotienne ? 8. Brouillages : hystérie et hypnose (années 1880-1890) ? L’hystérique en spectacle ? Suggestion-suggestions ? 9. Miracles, extases, suggestions (années 1850-1914) ? Médecins catholiques, médecins anticléricaux, hystérie ? Phénomènes mystiques et guérisons miraculeuses face à l’hystérie ? 10. L’hystérique à l’épreuve des écrivains (années 1880-1890) ? « Hystérique, madame, voilà le grand mot du jour » ? La Commune hystérisée ? Femme ? Inverti ? ? 11. Charcot : une domination paradoxale et éphémère (années 1870-1890) ? Nerfs, génitalité, sexualité ? Les raisons d’un succès ? 12. Éclatements de la figure de l’hystérique (années 1890-1914) ? De la continuité à la rupture ? Entre soi : neurologistes et aliénistes français ? 13. Passages ? Pierre Janet. Une place originale ? Freud, les hystériques et les Français ? 14. L’hystérique sous influence (années 1890-1914) ? Irresponsabilité ? Assujettissement ? À la découverte de soi ? ? Conclusion ? Index.

Droits étrangers

Evolutions of hysteria. From the early 19th century to the First World War


At the junction of medical, social, political, literary and religious history, this book describes hysteria in its complexity. A notion that questions the integrity of the self, inherited from the Enlightenment, as well the fluctuating boundaries between normal and pathological.
Edelman lays special emphasis on how the representation of the hysterical woman has a role in the emergence of the prevailing female model : That of wife and mother.


Nicole Edelman is a historian. Amongst her previously published titles : Voyantes, guérisseuses, visionnaires en France, 1785-1914 (Albin Michel).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com