Les islamistes marocains - Malika ZEGHAL

Les islamistes marocains
Le défi à la monarchie

Malika ZEGHAL

Depuis les années 1990, l’islam politique a fait spectaculairement irruption au Maroc : sur le mode pacifique avec la percée du Parti de la justice et du développement aux élections de 1997 et 2002, de façon plus conflictuelle avec le groupe du cheikh Yassine, et à un niveau beaucoup plus radical et inquiétant avec les attentats meurtriers de Casablanca en 2003 et Madrid en 2004. Au Maroc comme à l’étranger, les observateurs s’interrogent sur la force de cette mouvance mal connue et, surtout, sur la menace qu’elle pourrait constituer pour la monarchie. D’où l’importance de ce livre qui propose, pour la première fois, loin des clichés réducteurs, une approche rigoureuse du paysage religieux marocain, profondément fragmenté et éclaté. Grâce à une enquête de terrain de plusieurs années et à une utile mise en perspective historique, Malika Zeghal met en évidence la fragilisation progressive des fondements religieux de la monarchie, qui n’est plus désormais l’institution religieuse centrale. Elle détaille aussi la compétition intense entre les diverses tendances islamistes, de l’islam quiétiste à l’islam politique participatif du PJD, ou encore à l’islam conservateur des oulémas, en passant par les revendications de Justice et Bienfaisance, le groupe du cheikh Abdessalam Yassine – dont on trouvera ici un portrait fouillé –, jusqu’à la violence des groupes de la nébuleuse jihadiste. Un ouvrage de référence indispensable pour mieux comprendre les défis auxquels sont confrontés le royaume chérifien et son jeune monarque, Mohamed VI, nouveau « commandeur des croyants » depuis l’été 1999.

Version papier : 21,40 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : avril 2005
ISBN : 9782707144805
Nb de pages : 336
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Malika ZEGHAL

Malika ZEGHAL

Malika Zeghal, ancienne élève de l’École normale supérieure, chercheur au Centre d’études interdisciplinaires des faits religieux (CNRS), est l’auteur de Gardiens de l’islam. Les oulémas d’Al-Azhar dans l’Égypte contemporaine (Presses de Sciences Po, 1996). Elle enseigne à l’École des hautes études en sciences sociales et à l’Université de Chicago.

Extraits presse

« À partir d'une enquête de terrain particulièrement minutieuse et d'une analyse rigoureuse qui retrace la trajectoire marocaine de cette problématique, Malika Zeghal s'impose comme l'une des meilleures spécialistes de ces questions, dans la lignée de celui à qui l'on doit l'essor en France d'une nouvelle génération de sociologues de l'islam : Rémy Leveau, qui nous a quittés récemment et à qui cet ouvrage est dédié. »
ALTERNATIVES INTERNATIONALES

« Malika Zeghal nous livre le fruit de plusieurs années de recherche sur la réalité religieuse marocaine. Elle parvient, en un peu plus de 300 pages, à en dresser un tableau complet. Et comme on ne saurait appréhender les multiples facettes de l'islam marocain sans une réflexion historique, l'auteur retrace savamment la redéfinition des rapports entre religion et politique et constate que les fondements religieux de la monarchie tendent à s'effriter. »
ARABIES

« Un livre fouillé et synthétique à la fois, riche d'interrogations théoriques et d'une enquête de terrain fournissant une vue en coupe de la société marocaine, de ses élites et de ses transformations, rendant justice à la complexité du pays et fournissant des outils pour d'autres scènes nationales. »
MAGHREB MACHREK

«Très rigoureux et limpide, l'ouvrage de Malika Zeghal, par ailleurs auteur d'un ouvrage de référence sur l'Egypte, comporte une dimension comparatiste qui rend encore plus éclairante son analyse du Maroc»
ESPRIT

« Si l'on excepte quelques travaux de facture plutôt journalistique ou essayiste, seuls deux universitaires marocains, Mohamed Dharif et Mohamed Tozy, ont jusqu'à présent consacrés des études spécifiques à "l'islamisme" ou "l'islam politique" dans le royaume chérifien. Comblant ce vide, la politiste Malika Zeghal se propose dans son ouvrage, Les islamistes marocains, le défi à la monarchie, d'analyser la constellation islamiste marocaine de sa genèse, dans les années 1970 à nos jours. »
REMMM

PRESSE

 

Table des matières

Introduction : la monarchie marocaine au défi de l’islamisme - La commanderie des croyants : quelle interprétation ? - L’émergence de l’islam politique - La fragilité des territoires du sacré - Princes et lettrés : où situer l’autorité religieuse ? - Soufisme et salafisme : quelle place pour l’individu dans un monde moderne ? - La nécessité d’une approche historique - I / La monarchie et l'islam - 1. Lettrés et pouvoir dans le Maroc indépendant - Les oulémas marocains à l’aube du XXe siècle - Les premières expressions du salafisme marocain : du wahhabisme au nationalisme - Allal al-Fassi : le nationaliste salafiste et les deux rois - 2. La monarchie, miroir d’un espace religieux fragmenté - Après l’indépendance : comment la monarchie façonne l’espace religieux - La Qarawiyyine : marginalisation et fragmentation - Controverses sur la modernisation de l’enseignement - Les préconisations de Mehdi Ben Barka - Les tentatives d’indépendance : les associations d’oulémas - La fausse réforme de la Qarawiyyine en 1963 - « Toutes les sciences sont islamiques » - Al-Fassi contre la fragmentation des espaces de transmission du savoir religieux - Islam, nation et arabisation - L’esprit et la langue du roi - Contrôle et inversion : la leçon hassanienne -3. Le nationalisme conservateur et l’islam - La vision anti-occidentale des oulémas - Salafisme contre marxisme - Les oulémas bousculés par l’islamisme - Qu’est ce qu’un pouvoir religieux ? - Allal al-Fassi : un frondeur monarchiste ? - II / Un mystique rebelle : Abdessalam Yassine - 4. La « conversion » du cheikh Yassine - Un fonctionnaire soussi à la capitale - L’affiliation mystique - De l’expérience mystique à l’engagement politique - 5. Styles et figures de l’admonestation - Yassine et Hassan II : l’admonestation du monarque - La mise en scène de l’admonestation - Le personnage du roi : la réunion du bien et du mal - Comment pénétrer la sphère royale : proximité et profanation - Le roi et la figure du saint - « Rends tes biens au Maroc ! » - Figures du féminin et du masculin - La menace du châtiment : celui de Dieu ou celui des hommes ? - Les figures mythiques de la contestation et de l’admonestation - Mohamed al-Kettani : un soufi admonestateur - Hassan al-Yousi : le modèle de l’admonestation - Briser l’espace du sacré - 6. Justice et Bienfaisance : entre bulle mystique et leadership politique - La « voie prophétique », soldats, disciples et croyants - Définir l’ennemi, préparer la lutte - Vivre une vie qui prépare à la mort - Le Minhâj et la révolution - Les principes de l’organisation - Le chef mystique et ses disciples - Survivre à la mort de son roi : les nouvelles formes de l’opposition - La seconde admonestation : une opposition profane ? - Le contexte de la nouvelle missive - La critique profane du pouvoir et la routinisation du charisme - La mutation des rapports entre monarchie et islam - III / Pluralisme religieux et démocratisation -7. Islamisme et monarchie : oppositions et connivences - La redéfinition de la gestion de l’islam par la monarchie - Naissance de l’islamisme radical - L’impact de la révolution iranienne - Hassan II mobilise les oulémas - Le tournant de la première guerre du Golfe - Tentatives d’étatisation de l’islam - Le Parti de la justice et du développement, mosaïque islamiste - L’« islamiste du Palais », Abdellilah Ben Kirane -PJD et MUR, un mouvement double - Un islamisme d’État ? - L’apprentissage de la vie parlementaire par les islamistes - 1997 : l’entrée au Parlement - Les élections législatives du 27 septembre 2002 : la percée du PJD - 8. Certitudes et ambiguïtés des islamistes marocains - L’idéologie du Mouvement de l’unicité et de la réforme - Islam et Occident : la fracture - Religion ou éthique ? - Convergences et divergences au sein de l’islam politique - 9. Vers une sécularisation de la monarchie ? - La recomposition des relations entre monarchie et islam - Un territoire contesté : la femme - Mars 2000 : les islamistes contre la réforme du code de la famille - Octobre 2003 : la réforme inattendue - Les mutations de la salafiyya après le 11 septembre 2001 - La fatwâ du 18 septembre 2001 - La tradition d’opposition de la famille al-Kettani - Contre l’Amérique, contre l’islam officiel - L’émergence d’un nouveau type de clerc religieux - Un enseignement religieux en crise - 10. Le tournant des attentats de mai 2003 - Aux origines de la violence jihadiste - L’hypothèse al-Qaïda - Le Groupe islamique combattant marocain : une filière d’al-Qaïda ? - La poudrière de Sidi-Moumen : la piste locale - Influences saoudiennes ? - Le monde des prêcheurs radicaux - Mohamed Fizazi et Abu Hafs, prêcheurs du salafisme jihadiste - Mohamed et Abdelbari Zemzemi : l’influence de Taqiy al-Dîn al-Hilali - Surveiller, libérer ou réformer l’islam ? - Le dilemme religieux de la monarchie - La monarchie à la reconquête de son territoire religieux - Islamismes et généalogies - Les réformes religieuses de la monarchie - La reprise en main des autorités religieuses - Quelle séparation entre le politique et le religieux ? - Épilogue - Glossaire - Bibliographie - Index.

Droits étrangers

moroccan islamists


Following the death of king Hassan II, \"Commander of the Faithful\", in 1999, Political Islam has made a spectacular appearance in Moroccan society. Far from simplistic clichés, this book offers an in-depth study of the Moroccan religious scene. Basing herself on an investigation spanning sev-eral years and with the help of a valuable historical perspective, Malika Zeghal shows us the gradual weakening of the monarchy's religious foundations and the challenges faced by modern Morocco.


Malika Zeghal, a former student at the École normale supérieure, is a researcher for the Centre d’études interdisciplinaires des faits religieux (CNRS), and the author of Gardiens de l’islam. Les oulémas d’Al-Azhar dans l’Égypte contemporaine (Presses de Sciences Po, 1996). She lectures at the École des hautes études en sciences sociales and at Chicago University.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com