Les élites contre la République
Sciences Po et l'ENA

Alain GARRIGOU

Nombre de critiques et de louanges ont nourri les fantasmes sur Sciences Po et l’ENA. On prête beaucoup à ces deux écoles au cœur de la sélection des élites françaises : les anciens élèves occupent les sommets de l’administration, ont conquis la tête des partis politiques, des gouvernements, de nombreuses grandes entreprises publiques puis privées. Alain Garrigou se propose, dans cet essai décapant, de revenir sur l’histoire et la mutation récente de ces deux institutions. Il s’appuie pour cela sur plusieurs enquêtes qu’il a menées au cœur de leurs rouages et de leurs programmes d’enseignement. Loin des charges idéologiques habituelles sur la question, il explique comment s’est formée cette filière dominante de reproduction des élites. Alain Garrigou explique surtout pourquoi le lien organique entre Sciences Po et l’ENA est aujourd’hui mis à mal. Alors que Sciences Po tend à devenir une business school internationale, l’ENA s’efforce de convaincre de la nécessité d’un État fort en préservant les modalités de son recrutement. Les politiques des deux écoles sont devenues contradictoires et leurs relations conflictuelles. Toujours sous surveillance de la « noblesse d’État », le gouvernement semble, quant à lui, incapable d’ordonner les visions contradictoires d’une irréversible mondialisation et de la défense de l’État.

Version papier : 22,50 €
Version numérique : 14,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : octobre 2001
ISBN : 9782707135117
Nb de pages : 240
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782707189998
Format : EPUB

Alain GARRIGOU

Alain GARRIGOU

Alain Garrigou, agrégé d’histoire et de science politique, est professeur à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense. Il a notamment publiéLe Vote et la vertu (Presses de Sciences Po, 1992 ; rééd. poche Histoire sociale du suffrage universel en France, 1848-2000, Seuil, « Points », 2002), Norbert Elias, la politique et l’histoire (dir. avec Bernard Lacroix, La Découverte, 1997), Les Élites contre la République (La Découverte, 2001), L’Ivresse des sondages (La Découverte, 2006), Mourir pour des idées (Les Belles Lettres, 2010) et Manuel anti-sondages (avec Richard Brousse, La ville brûle, 2012). Il a fondé l’Observatoire des sondages (2009) et collabore au Monde diplomatique sur son blog « Régime d’opinion ».

Extraits presse

«Sciences po et l’Ena : deux institutions qui ont formé des générations de grands commis de l’État, les élites politiques de la République, mais aussi économiques et financières. Deux monuments aujourd’hui en mutation. L’originalité de l’ouvrage d’Alain Garrigou, professeur de sciences politiques à Paris X – Nanterre, est de montrer en quoi ces changements éloignent l’une de l’autre deux écoles jusqu’alors totalement imbriquées. »

ENJEUX – LES ÉCHOS

« Alain Garrigou […] dans Les Elites contre la République, se livre à une analyse fouillée de la filière constituée par Sciences-Po et l’ENA. Un livre pessimiste, forcemment, puisque l’auteur lui-même souligne que les choses justes écrites sur ces écoles n’ont guère provoqué de changements. Nul ne sait donc si cet ouvrage-là en provoquera, mais un de ses mérites est d’offrir une profondeur historique là où se succèdent habituellement que des vaguelettes médiatiques. Alain Garrigou n’en garde pas moins la dent dure […]. »

LE MONDE DE L’ÉDUCATION

PRESSE

 

Table des matières

Introduction : Former les élites : sélection scolaire et reproduction sociale - Concentration et dispersion des élites - De Sciences Po à l'ENA : la filière - Sciences Po et l'ENA deviennenet-elles des business schools ? - Sélection des élites et légitimé méritocratique - I. Sciences Po, l'ENA et la fabrication des élites - 1. Les avatars de la formation des élites : de l'École libre à l'ENA - De l'École libre à Science Po - La vraie-fausse nationalisation de Sciences Po et la création de l'ENA - L'autonomie : un résultat paradoxal de la contestation - 2. Sciences Po et l'ENA : le lien organique - La constitution d'une filière : quasi grande école et super grande école - Les privilèges de la capitale et les handicaps de la province - La crainte d'une concurrence parisienne - De la « noblesse d'État » aux élites - 3. La « pensée Science Po\" »- La matrice Science Po - Sciences Po et la science politique - Le modèle généraliste et la spécialisation - Ambition et caution scientifiques - Pluralisme et neutralité - Le légitimisme - 4. Le pouvoir de Science Po - La cooptation et l' « usage de la maison » - Le pouvoir directorial - La puissance de l'institution - Changements de style, changements de politique - II. Sciences Po contre l'ENA : la crise du modèle - 5. Le mythe de la démocratisation - Une vieille histoire : accusations et dénégations - La sélection sociale - Jugement scolaire et jugement social - Niveau scolaire et recrutement social - Les armes de la démocratisation : les bourses - L'affaire des ZEP - 6. La tentation de la business school - Les usages de Science Po - Le pantouflage - La réforme entre resatauration et aggiornamento - 7. La formation des élites entre État et marché - Le dilemme des modèles - L'« entreprise Sciences Po » - Sciences Po et l'ENA : la fin du lien organique ? - Conclusion : Républicain, l'élitisme ?