Le travail à cœur
Pour en finir avec les risques psychosociaux

Yves CLOT

Suicides en série sur le lieu de travail, « épidémie » de troubles musculo-squelettiques, explosion des pathologies professionnelles… Une réalité trop longtemps occultée occupe désormais la scène publique française. Devant l’ampleur des « maladies du travail », tout est secoué : entreprises, État, institutions, chercheurs et experts. Et, face aux dégâts engendrés, se multiplient dans l’urgence les fausses solutions qui risquent de virer au « despotisme compassionnel » sans rien résoudre sur le fond.
C’est à ce paradoxe intenable qu’a voulu réagir le psychologue du travail Yves Clot dans cet essai aussi vif qu’informé, nourri de longues années d’expérience sur le terrain des rapports entre santé et travail. Il instruit le dossier en rassemblant les différentes pièces du puzzle social : discours officiels, analyses de situations concrètes, controverses scientifiques, commentaires et récits. Il montre comment la négation des conflits autour de la qualité du travail au sein de l’entreprise menace le collectif et empoisonne la vie des organisations. Pour Yves Clot, le plaisir du « travail bien fait » est la meilleure prévention contre le « stress » : il n’y a pas de « bien-être » sans « bien faire ».
En se mobilisant autour d’une idée neuve du métier, avec tous les autres acteurs concernés – dirigeants d’entreprise, syndicalistes et spécialistes –, ceux qui, au travail, sont en première ligne peuvent eux-mêmes « retourner » la situation. Pour en finir, enfin, avec les « risques psychosociaux ».

Version papier : 8,50 €
Version numérique : 7,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Postface de Yves CLOT
Collection : La Découverte Poche / Essais n°419
Parution : janvier 2015
ISBN papier : 9782707185310 ISBN numérique: 9782707186034

Yves CLOT

Yves Clot, titulaire de la chaire de psychologie du travail du CNAM et directeur du Centre de recherche sur le travail et le développement (CRTD, EA 4132), est notamment l’auteur de Le Travail sans l’homme ? Pour une psychologie des milieux de travail et de vie (La Découverte, 1995, 2008), de Travail et pouvoir d’agir (PUF, 2008) et Le Travail peut-il devenir supportable ? (avec Michel Gollac, Armand-Colin, 2014).

Table des matières

Introduction
1. Un paradoxe français

Un conflit inhérent à la relation salariale
Le conformisme de la Commission sur la souffrance au travail
Des mesures ministérielles précipitées
Syndicalisme, stress et travail
2. La qualité empêchée
LU : la saveur du travail « bien fait »
La Poste : être ou ne pas être à la place du client
France Télécom : un désarroi déjà ancien
Enseigner : contre vents et marées
Le « plaider coupable » : la justice en rébus
3. Le collectif en miettes
Hôpitaux : les coûts de l’obsession budgétaire
SNCF : des trains d’enfer
Deux bureaux de poste à la recherche du diapason
4. Au-delà des risques, les ressources de l’activité
Risques psychosociaux : un consensus social ?
« Troubles de l’adaptation » des organisations
Mesurer les risques ?
5. La tentation hygiéniste
De « bonnes pratiques » pour se protéger du réel ?
L’entreprise compassionnelle
Au-delà de l’hygiénisme
6. Le travail aux soins de ceux qui le font
Le discours politique de la souffrance
Clinique du travail : ouvrir la discussion
Pouvoir d’agir et santé
Le travail « bien fait » à l’épreuve du collectif
Redécouvrir le métier
Conclusion