La fragilité

Miguel BENASAYAG

Nos sociétés connaissent un moment caractérisé, entre autres, par la « séparation » : nous sommes séparés de notre puissance d’agir, nous ne trouvons plus les passerelles entre nos souhaits et nos pratiques. Sortir du fatalisme ambiant, construire une pensée de l’agir : telle est la voie qu’explore ce livre stimulant. Mobilisant notamment les apports récents de la neurophysiologie de la perception, Miguel Benasayag s’efforce de construire les bases d’une pensée de la décision. Les hommes se croient libres, dit Spinoza, du fait qu’ils ignorent leurs chaînes. Mais connaître nos déterminations, c’est ce qui nous permet, en partie, de sortir de cette liberté imaginaire et impuissante, pour accéder à une position où le destin n’est plus l’ennemi de la liberté. La fragilité est ainsi la condition de l’existence : nous ne sommes pas invités à nous lier, nous sommes ontologiquement liés. La fragilité, condition même de l’existence, est ce qui nous rappelle ces liens avec le tout substantiel dont nous sommes porteurs, mais aussi avec ce que notre époque oublie, la longue durée des phénomènes sociaux. Assumer cette fragilité est le défi de tout un chacun.

Version papier : 10 €
Version numérique : 8,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°240
Parution : janvier 2007
ISBN : 9782707150738
Nb de pages : 224
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782707178794
Format : EPUB

Miguel BENASAYAG

Miguel BENASAYAG

Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste, anime le collectif « Malgré tout ». Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont aux Éditions La Découverte dont, avec Angélique del Rey, professeure de philosophie, Connaître est agir (2006) et Éloge du conflit (2007) ; et avec Pierre-Henri Gouyon, Fabriquer le vivant. Ce que nous apprennent les sciences de la vie sur ldes défis de notre époque (2012).

Extraits presse

« Une nouvelle enquête sur les fondements de l'ontologie moderne de l'agir. »
L'HUMANITÉ

« Ce livre étonnant refaçonne brillamment l'épistémologie. »
LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN

« Le nouveau livre de Miguel Benasayag est d'abord une charge contre l'idée d'un "individu" animé par une marche sans fin, absurde, vers le progrès matériel et un "monde marchandise", toujours plus quantifiable. [...] Son originalité vient surtout de l'analyse de la conscience humaine, de la perception du monde par l'homme, que Benasayag enrichit d'une épistémologie par l'apport inattendu des dernières avancées en neurophysiologie. »
POLITIS

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - L'impuissance et la tristesse - L'ignorance de l'homme moderne, surinformé - La virtualisation du monde - Assumer la fragilité - 1. L'individu, création de la conscience - La question de la liberté - L'impossible combat de l'individu contre le « mal » - Philosophie et engagement - Les illusions de la conscience - 2. Ce que nous faisons - La philosophie aux frontières - L'irruption catastrophique de la « complexité » - Civiliser la nature ? - La confusion entre l'immédiat et le concret - 3. La fin de la perception - La connaissance, « coémergence » de l'intelligence et du monde - La perception est une décision - Les « idées adéquates » de Spinoza - La nature, « maladie de notre pensée » - 4. Émergence et cause - Comprendre, ce n'est pas prévoir - L'être et son devenir - L'araignée et sa toile - L'être est tout entier dans chaque mode d'existence - La Loi ontologique du « tout n'est pas possible » - Notre perception de la permanence du monde - 5. Couplages - Que sont les « lois de la nature » ? - Émergence et objectivité - Perception et aperception - Le monde n'existe pas comme forme dernière à découvrir - Une affaire de conscience - Une épistémologie ontologique - « Des tortues jusqu'en bas » - 6. Et moi et moi ? - Déconstruire le sujet de la perception - La question de l'unité du moi - L'unité paradoxale de la personne - L'individu imaginaire - 7. L'individu et le pouvoir - La figure du migrant - Des îles dans la mer - La question de l'intentionnalité - Le multiple, condition ontologique de l'existence - 8. Penser l'agir - Quelle efficacité pour nos actions ? - Action et décision - Le destin comme figure de la liberté - Le mal, ombre du bien - 9. Utilitarisme et perception - Normalisation et unidimensionnalisation - Technique et perception utilitariste - La fonction crée l'organe - 10. Quelle théorie de la connaissance ? - L'hypothèse de x-tolérance - L'« aube profonde dela pensée » - Les trois niveaux de connaissance de Spinoza - La puissance relative des théories - Quelle vérité ? - 11. Sens commun et pensée critique - La nature du sens commun - Portée et limites de la pensée critique - L'effet « sous-hypnotique » du sens commun - Le désir mimétique - 12. Le paysage de l'homme - Du décor au paysage - Cathédrales et pyramides - La pensée des limites - L'intrication de l'ancien et du nouveau - Couplages et paysages - 13. La fragilité - La puissance - La fragilité de l'existence - Dépasser le rapport de forces.