L'analyse de la conjoncture

Xavier TIMBEAU, Thomas JOBERT

Pour Pierre Dac, « la prévision est un art difficile, surtout lorsqu'elle concerne l'avenir ». Mais qu'en est-il des prévisions du passé et du présent proposées par les conjoncturistes ? Sont-ils les oracles des temps modernes ?
Pourquoi les conjoncturistes ont-ils besoin d'instruments spécifiques pour évaluer l'activité économique ? À quoi servent les enquêtes de conjoncture ? Est-il possible de prévoir les retournements de l'activité ? Peut-on faire confiance aux modèles macroéconométriques ? Les variables financières sont-elles vraiment impossibles à prévoir ? Pourquoi a-t-on sous-estimé l'ampleur de la crise de 2008 ?
Cet ouvrage répond notamment à ces questions en présentant les trois actions qui fondent une démarche rigoureuse d'analyse de la conjoncture économique : connaître le présent ; synthétiser l'information et prolonger les tendances ; expliquer pour prévoir. Un dernier chapitre s'interroge sur la robustesse de la démarche proposée pour analyser la conjoncture à travers la crise de 2008, qui en fournit un formidable test.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°573
Parution : février 2011
ISBN : 9782707166920
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
Façonnage : Broché

Xavier TIMBEAU

Xavier Timbeau est professeur associé à Supélec et directeur du département « Analyse et prévision » de l’OFCE, le centre de recherche en économie de sciences Po.

Thomas JOBERT

Thomas Jobert est professeur à l’université Nice-Sophia Antipolis et chercheur au GREDEG (Groupe de recherche en droit, économie et gestion). Il a aussi enseigné à l’ENSAI (École nationale de la statistique et de l’analyse de l’information).

Table des matières

Introduction
Les conséquences de la mondialisation sur l’expertise de la conjoncture
Peut-on encore parler de cycle économique ?
Peut-on prévoir, pourquoi veut-on prévoir ?
I / Connaître le présent : la mesure de la conjoncture
La production d’information économique en France
Un système anarchique résultant de l’histoire - La rationalisation de la production de statistique publique - Les effets de ces réformes sur les statistiques nécessaires à l’analyse conjoncturelle
La mise en cohérence de l’information conjoncturelle
Cohérence dans la dimension temporelle : dégager des tendances - Cohérence dans la dimension de la qualité : sélectionner les données - Cohérence dans la dimension comptable : les comptes trimestriels et annuels
Les enquêtes de sentiment économique (ou enquêtes de conjoncture)
Quelques généralités - Les enquêtes de l’Insee auprès des entreprises - Interprétation des résultats. L’exemple de l’enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages (enquête Moral des ménages)
Évaluer le nombre de chômeurs
II / Décrire et prolonger l’information conjoncturelle
Résumer une information complexe : l’indicateur du climat des affaires
Les méthodes de calcul d’un indicateur synthétique du climat des affaires - Avantages et limites des indicateurs du climat des affaires
Détecter les retournements de l’activité : l’indicateur de retournement
Utilité d’un indicateur de retournement - Principe de construction des indicateurs de retournement - Quels sont ces indicateurs de retournement ?
Prévoir l’activité : les indicateurs avancés
Les indicateurs de climat des affaires apportent-ils tous la même information et sont-ils pertinents pour prévoir le PIB ? - Les méthodes de construction des indicateurs avancés - Quelques raffinements possibles
Les retournements de 1993 et 2001 à la lumière des indicateurs synthétiques
Le retournement de 1992-1993 - Du troisième trimestre 2000 au deuxième trimestre 2003
III / Comprendre et prévoir : des châteaux échafaudés sur du sable
PIB potentiel et output gap
Pourquoi est-il nécessaire de calculer un PIB potentiel et un output gap ? - Comment calculer le PIB potentiel ?
Pourquoi la sphère financière est-elle plus complexe à prévoir ?
Marchés financiers, anticipations et bulles - Prévoir les taux de change - Du taux d’intérêt directeur de la banque centrale au taux d’intérêt de long terme
Les modèles macroéconométriques
Les limites des modèles structurels dits « postkeynésiens » - Des RBC (Real Business Cycle) aux DSGE (Dynamic Stochastic General Equilibrium) Estimation versus calibration Les principaux modèles macroéconométriques
IV / Est-il toujours possible de prévoir ? L’expérience de la crise de 2008
Premier semestre 2007 : premiers craquements sans bruit
Second semestre 2007 : la crise bancaire s’emballe
Premier semestre 2008 : l’entrée dans la récession… ordinaire
Second semestre 2008 : dans l’antre du Dragon
Premier semestre 2009 : stupeurs
Second semestre 2009 : stabilisation n’implique pas amélioration
L’entrée en récession est bien anticipée, mais son ampleur a été sous-estimée
Conclusion
De profondes modifications améliorant le système d’information et son traitement
Les leçons de la crise de 2008-2009
La recherche de précision des comptes nationaux français a un coût
La prise en compte de l’hétérogénéité
Repères bibliographiques
Ouvrages
Exemples de sites Web où trouver des ressources en France…
… et dans les organismes internationaux.

Droits étrangers

ECONOMIC ANALYSIS


What is the point of economic surveys ? Is it possible to forecast market movements ? Are financial variables truly unpredictable ? Why was the 2008 Crisis underestimated ? This book aims to answer questions such as through the three basic rules for a rigourous analysis of the economic situation : gaining a clear understanding of the present situation ; synthesizing data and prolonging existing tendencies ; explaining and making projections.


Thomas Jobert is a former lecturer at the Ensai (École nationale de la statistique et de l'analyse de l'information) and is now a professor in Economics at the University of Nice-Sophia Antipolis. Xavier Timbeau is head of the department « Analyse et Prévision » of the OFCE (centre de recherche en économie) at Sciences Po.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com