L'an V de la révolution algérienne

Frantz FANON

Publié pour la première fois en 1959 et sans cesse réédité depuis, ce « classique de la décolonisation » reste d'une profonde actualité pour comprendre les ressorts du mouvement d'émancipation qui conduisit à la guerre d'indépendance algérienne. Ce livre est né de l'expérience accumulée au cœur du combat, au sein du FLN. Car Frantz Fanon, né antillais et mort algérien (1925-1961), avait choisi de vivre et de lutter parmi des colonisés comme lui, en Algérie, pays du colonialisme par excellence. Texte militant, cet ouvrage fut aussi la première analyse systématique de la transformation qui s'opérait alors au sein du peuple algérien engagé dans la révolution.
Ce texte, parmi les tout premiers publiés aux Éditions Maspero, décrit de l'intérieur les profondes mutations d'une société algérienne en lutte pour sa liberté. Ces transformations, la maturation politique et sociale, ignorées par les colons alors qu'elles étaient justement les fruits de la colonisation et de l'humiliation, présidèrent pourtant largement au processus qui mena à la guerre d'Algérie, « la plus hallucinante qu'un peuple ait menée pour briser l'oppression coloniale ».

Version papier : 9 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Essais n°340
Parution : mars 2011
ISBN : 9782707167637
Nb de pages : 182
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché

Frantz FANON

Frantz Fanon (1925-1961) né antillais, mort algérien à l'âge de 36 ans, psychiatre, militant FLN, il est notamment l'auteur de Peau noire, masques blancs, Sociologie d'une révolution (L'an V de la révolution algérienne) et Les damnés de la terre.

Table des matières

Introduction de 1959
I / L'Algérie se dévoile
Annexe : les femmes dans la Révolution
II/« Ici la voix d'Algérie »
III/La famille algérienne
IV/Médecine et colonialisme
V/ La minorité européenne d'Algérie
Annexe I : Geromini
Annexe II : Bresson
Conclusion
Annexe : Pourquoi nous employons la violence
.