L'émergence des cosmopolitiques

Jacques LOLIVE, Olivier SOUBEYRAN

Nos sociétés modernes se sentent en rupture face à ce qu’elles ont fabriqué. Crise environnementale, changements climatiques, risques et insécurités marquent cette rupture et, face à elle, notre perplexité à comprendre et à agir : d’une part, nous commençons à dépendre des conséquences imprévues et menaçantes de nos actes ; d’autre part, nous voyons se dresser contre nous une seconde nature composée de tous les exclus de la modernité – les non modernes (migrants du sud, marginaux, ruraux sédentaires), les non-humains (entités environnementales) ou encore des sur-natures (religions, croyances…). Or ces séries d’exclus étaient tout à la fois la condition et la conséquence pour que la société moderne puisse croire à sa maîtrise sur la nature et sur elle-même.
Les cosmopolitiques – ces politiques du monde (kosmos en grec ancien) repensées par Isabelle Stengers et Bruno Latour – s’appuient sur ce constat pour élargir la politique à d’autres êtres que les humains. Leur dimension planétaire leur est conférée par les risques globaux qui pèsent désormais sur l’ensemble de la planète. Cet ouvrage collectif explore les implications de cette mutation du politique dans les différents champs disciplinaires et professionnels, et notamment celui de l’aménagement du territoire. Trois questions seront abordées plus particulièrement : la recomposition du collectif (avec qui, avec quoi devrons-nous cohabiter, et comment le faire ?) ; la participation du public (comment associer la définition d’un problème public et celle du public concerné ?) ; les transformations de l’aménagement du territoire (comment rendre crédible, sensée et utile une pensée de l’aménagement bousculée par la question environnementale ?).

Version papier : 32,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Recherches
Parution : juillet 2007
ISBN : 9782707152008
Nb de pages : 384
Dimensions : 155 * 240 mm
Façonnage : Broché

Jacques LOLIVE

Jacques Lolive est directeur du laboratoire SET (Société, environnement, territoire) du CNRS et de l’université de Pau.

Olivier SOUBEYRAN

Olivier Soubeyran est professeur à l'université de Grenoble. Ses travaux portent sur l'évolution de la pensée aménagiste et géographique, les théories de la planification environnementale et les enjeux du développement durable en aménagement.

Table des matières

Introduction : Cosmopolitiques : ouvrir la réflexion, par Jacques Lolive et Olivier Soubeyran - I / Propositions refondatrices : une unité ambivalente - 1. La proposition cosmopolitique, par Isabelle Stengers - 2. Quel cosmos, quelles cosmopolitiques ?, par Bruno Latour - II / Ouvertures : des résonances entre cosmopolitique, science politique et aménagement - A. Comment (re)politiser les cosmopolitiques ? - 3. Théorie de la connaissance et organisation sociale, par Didier Taverne - 4. S’orienter en politique : des partis et des ennemis, par Dominique Boullier - 5. Mettre les choix scientifiques et techniques en débat, par Pierre-Benoit Joly, Claire Marris et Anne Bertrand - B. Mutation aménagiste et question environnementale - 6. Pensée aménagiste et tautologies, par Olivier Soubeyran - 7. La ville en état de panique, par Marc Wiel - 8. Lorsque les risque résistent aux aménagements…, par Valérie November - 9. Une autre représentation des publics dans les conflits, par Guillaume Faburel -10. Le cadrage dynamique des projets, des disponibilités et des logiciels pour les conduire, par Jean-Jacques Rivier - III/ Perplexités : de la compatibilité à la résistance - A. L’enjeu du pluralisme - 11. Théories morales et cosmopolitiques, par Bernard Reber - 12. Éthiques environnementales et territorialités autochtones, par Pierrette Birraux-Ziegler - B. L’environnement et la cosmopolitique : une alliance contre nature ? - 13. La mise sur orbite planétaire de la nature, par Bernard Kalaora - 14. Quand un principe cosmopolitique devient machine à exclure, par Laurent Mermet - 15. Pragmatisme et environnement, par Lionel Charles - 16. Environnement et aménagement, par Jean-Pierre Marchand - IV / Reformulations : la cosmopolitique capturée par les théories du lieu- A. L’enjeu chorologique - 17. Les cosmopolitiques et le défi chorologique, par Vincent Berdoulay - 18. Les cosmopolitiques et les lieux démocratiques, par J. Nicholas Entrikin - B. L’environnement et la cosmopolitique : une alliance contre nature ? - 19. Écoumène et cosmos aujourd’hui, par Augustin Bergue - 20. Cinq cosmos pour faire un monde, par Michel Roux - 21. Les subjectivités cosmopolitiques et la question esthétique, par Nathalie Blanc et Jacques Lolive.