La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Histoire des idées et civilisation / Islamophobie     

Islamophobie
Comment les élites françaises fabriquent le « problème musulman »

Abdellali HAJJAT, Marwan MOHAMMED

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
vidéo
sur le net
extraits presse
foreign rights

Islamophobie
Imprimer la fiche



 

Contrairement à la légende colportée dans les grands médias, le terme « islamophobie » n’a pas été inventé par les mollahs iraniens : il est apparu en France au début du XXe siècle, en pleine période coloniale, à une époque où s’exprimaient déjà de violents discours antimusulmans… Alors que l’hostilité à l’encontre des musulmans se traduit presque quotidiennement par des discours stigmatisants, des pratiques discriminatoires ou des agressions physiques, Abdellali Hajjat et Marwan Mohammed font ici oeuvre salutaire : ils expliquent comment l’islam a peu à peu été construit comme un « problème » et comment l’islamophobie est devenue l’arme favorite d’un racisme qui ne dit pas son nom.
Ce livre présente ainsi au grand public, pour la première fois, un bilan critique des recherches menées, en France et à l’étranger, sur ce phénomène. Faisant le point sur les débats autour du concept d’islamophobie, il offre une description rigoureuse des discours et actes islamophobes, en les inscrivant dans l’histoire longue du racisme colonial et dans leur articulation avec l’antisémitisme. En insistant sur l’importance des stratégies des acteurs, les auteurs décortiquent le processus d’altérisation des « musulmans » qui, expliquant la réalité sociale par le facteur religieux, se diffuse dans les médias et ailleurs. Ils analysent enfin la réception du discours islamophobe par les musulmans et les formes de contestation de l’islamophobie par l’action collective et la mobilisation du droit antidiscrimination.

Introduction. Pour une sociologie de l’islamophobie
L’islamophobie de plume
L’islamophobie comme « fait social total »
I / Réalités de l'islamophobie
1. L’islamophobie comme épreuve sociale
Expériences et étendue de l’islamophobie
L’épreuve intime du rejet
2. Chiffrer l’islamophobie
Les « opinions » islamophobes
Opinions constatées ou opinions construites ?
Prégnance et progression des opinions islamophobes
3. Des opinions négatives aux actes discriminatoires
Renvois et saisines : la mobilisation des victimes
Les discriminations à raison de l’appartenance réelle ou supposée à l’islam
Le ressenti des discriminations islamophobes
Islamophobie et condition musulmane en France
L’islamité comme pénalité sur le marché de l’emploi
II / Histoire du concept d'islamophobie
4. De l’anti-orientalisme au Runnymede Trust
Une critique orientaliste de l’orientalisme
Une critique postcoloniale de l’orientalisme
Le temps des mobilisations : de Londres aux Nations unies
5. Le temps de la recherche scientifique
Les lacunes du rapport Runnymede 1997
Un concept contesté
Approches plurielles de l’islamophobie
III / La construction du « problème musulman »
6. Le « problème » de l’immigration post-coloniale
Grèves de l’automobile et disqualification des ouvriers immigrés
Le « problème » des enfants d’immigrés
7. (Mé)connaissances de l’islam
Logiques médiatiques de la stigmatisation des musulmans
Savants, demi-savants et experts
Vulgarisation et réception
8. La cause islamophobe
Politisation de la question musulmane
Espace des mobilisations islamophobes
9. Discrimination légale par capillarité
Haut conseil à l’intégration et la « nouvelle laïcité »
« Il n’existe pas de laïcité sans discipline » : extension du domaine de la lutte laïque
Islamophobie et régime juridique d’exception
IV / La formation d'une archive antimusulmane
10. Construction et circulations des représentations européennes de l’islam et des musulmans
Premiers discours chrétiens au Moyen Âge
Philosophie des Lumières et orientalisme
Le « néo-orientalisme » à l’âge des médias de masse
11. Antisémitisme et islamophobie
Des formes symboliques similaires
L’hypothèse sémite
Des réactions des majoritaires à l’intégration d’une minorité
V / L’islamophobie entre déni et reconnaissance
12. Le déni de l’islamophobie
Déni structurel de l’islamophobie : la question de la discrimination « religieuse »
La disqualification de la lutte contre l’islamophobie : le soupçon d’intégrisme
Un mouvement antiraciste divisé sur l’islamophobie
Tensions au MRAP
Contre-mobilisations dans les milieux institutionnels juifs
Ambiguïtés et paradoxes de la CNCDH
Une faible pénétration du champ politique
13. La lutte pour la reconnaissance de l’islamophobie
Prudence des acteurs du culte : une fracture générationnelle ?
La construction extracommunautaire de la lutte anti-islamophobie
Du FSE à « Mamans Toutes Égales »
Un courant féministe contre l’islamophobie
Une nouvelle vague ?
Conclusion. Contre l’unanimisme islamophobe
Le consensus de l’hostilité
Sortir de l’essentialisme.


mercredi 4 dcembre 2013

L'ENTRETIEN - Marwan Mohammed, sociologue par france24


 

samedi 21 septembre 2013
Abdel200i HAJJAT, Ma167n MOHAMMED - Islamophobie aux ditions La Decouverte


 

Mercredi 23 octobre 2013



 
Ce livre propose d'articuler la notion d’islamophobie, la construction du « problème musulman » et la question de la légitimité de la présence de l’immigration postcoloniale sur le territoire national. Avec cette construction originale, appuyée sur des hypothèses fortes et des analyses rigoureuses, il remplit bien son objectif : proposer une définition opératoire pour l’identification et l’analyse de l’islamophobie.
Lectures / Liens Socio

Les sociologues Abdellali Hajjat et Marwan Mohammed ne s'en cachent pas : leur ouvrage Islamophobie, comment les élites françaises fabriquent le "problème musulman", est un livre à thèse. La notion d'islamophobie et les actes qui l'accompagnent, sont, selon eux, la conséquence d'un "consensus national" autour de l'idée que l'islam et la présence des musulmans en France "posent problème". Mais, au-delà de cette démonstration, les auteurs livrent un travail fouillé sur l'état des recherches en France et dans le monde anglo-saxon sur ce phénomène. Ils reviennent sur "l'imperfection" du terme, sa possible "instrumentalisation" et la progressive reconnaissance du phénomène par les élites.

28/09/2013 - Stéphanie Le Bars - Le Monde Week-end

 

Deux sociologues éclairent la mécanique de l'islamophobie en France.

16/10/2013 - Les Inrockuptibles

 

Contrairement à ce qu'affirme par exemple Caroline Fourest, le mot "islamophobie" n'a pas été inventé par les mollah iraniens ! Il est apparu en France au début du 20° siècle, alors qu'en pleine période coloniale, de violents discours antimusulmans s'exprimaient déjà... Pourtant, aujourd'hui encore, beaucoup refusent d'appeler cette forme de racisme par son nom. Ce livre accomplit donc une oeuvre salutaire en analysant, pour la première fois, la fabrication du "problème musulman".

01/11/2013 - Axelle

 

Contrairement au monde académique
anglophone où les travaux pluridisciplinaires
se sont multipliés sur le concept
d’islamophobie, en France cette question
n’a pas fait l’objet d’études et de recherches
de la part des sociologues et des historiens.
Le livre d’A. Hajjat et M. Mohammed
vient combler cette lacune des sciences
sociales françaises, plus centrées sur les
pratiques religieuses et l’intégration des
descendants de migrants dans la société
française.

01/02/2016 - Mohamed Madoui - Revue française de sociologie

 

Contrairement au monde académique anglophone où les travaux pluridisciplinaires se sont mutipliés sur le concept d’islamophobie, en France cette question n’a pas fait l’objet d’études et de recherches de la part des sociologues et des historiens. Le livre d’A. Hajjat et M. Mohammed vient combler cette lacune des sciences sociales françaises, plus centrées sur les pratiques religieuses et l’intégration des descendants de migrants dans la société français.

15/02/2016 - Mohamed Madoui - revue Française de Sociologie

 

ISLAMOPHOBIA
The Construction of a \"Legitimate Racism\"

This book presents to the general public a critical summary of the current research on Islamophobia in Western countries, thus opening new avenues of thought on the topic. A rigorous description of Islamophobic discourses and actions, it introduces the debates around the concept of Islamophobia and offers an analysis of the construction of the \"Muslim problem\", comparing it with historic precedents from colonial history and antisemitism.


Abdellali Hajjat is a sociologist and associate professor of political science at the University of Paris-Ouest Nanterre. He is also the author of Les frontières de l’« identité nationale » (The Borders of \"National Identity\") (La Découverte, 2012).
Marwan Mohammed is a sociologist and researcher at CNRS, CMH-ERIS. He is the author of La formation des bandes de jeunes (The Education of Young Gangs) (PUF) and the codirector, with Laurent Mucchielli, of Les bandes de jeunes. Des « blousons noirs » à nos jours (Youth Gangs. The \"Greasers\" of Our Time) (La Découverte, 2007).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com
 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2016