Gauche : attention chantier ! -  REVUE MOUVEMENTS

Gauche : attention chantier !

REVUE MOUVEMENTS

Ce numéro, à quelques mois de l’élection présidentielle, entend se pencher sur les réflexions et expériences, d’ici ou d’ailleurs, capables de renouveler l’imaginaire de la gauche pour répondre à cette question urgente : qu’est-ce qu’être de gauche aujourd’hui ? Pour cela, Mouvements a pensé nécessaire d’ouvrir la boîte à outils de la modernité – universalisme, centralité du travail, croissance et progrès économique, communauté politique, institutions démocratiques – pour voir si ces outils étaient toujours bien adaptés aux questionnements du moment. Pas de réponses toutes faites, mais un nouveau questionnaire et le refus de reprendre sempiternellement les mêmes chemins, en somme un nouvel horizon pour aborder avec un peu d’envie l’année à venir.

Version papier : 15 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Mouvements n°RMV
Parution : décembre 2011
ISBN : 9782707170170
Nb de pages : 176
Dimensions : 160 * 240 mm
Façonnage : Broché

REVUE MOUVEMENTS

Depuis novembre 1998, la revue Mouvementsalimente le débat social culturel et politique dans une perspective résolument ancrée à gauche. Elle est animée par une équipe pluraliste, tant par les profils socioprofessionnels que politiques.

Repenser la gauche

Mouvements scrute avec attention les transformations qui agitent notre société. Des questions aussi diverses que la flexibilité du travail, l’école, les transformations à l’Est, l’expertise, la famille, l'alternative au social-libéralisme, le Hip-Hop, l'humanitaire ont fait l’objet de dossier fouillés et originaux.

Mouvements travaille à sa façon à une refondation de la pensée de la gauche. Cela implique de promouvoir une démarche résolument réformatrice accrochée à un horizon radical de transformation sociale. Une démarche qui associe en permanence la résistance et le projet, la protestation et l'alternative, l'audace et le réalisme transformateur.

Des rubriques diversifiées

Outre un dossier thématique, on trouve dans chaque numéro des rubriques diversifiées permettant d'aborder les grands thèmes de la période aussi bien sur le plan politique que culturel ou de société dont un grand entretien avec un chercheur important, mais aussi un « journal européen » offrant un aperçu des débats en cours dans tel ou tel pays du continent.

Enfin, dans chaque numéro, l'actualité des livres est largement traitée.

Table des matières

Gauche : attention chantier !
Éditorial
Modernité
Développement, droits de la Nature et Bien Vivre : l’expérience équatorienne, par Eduardo Gudynas
Des communautés en transition. Entretien avec Faith Morgan et Pat Murphy (The Community Solution), propos recueillis par Vincent Bourdeau
Ivan Illich : Politique de l’amitié, par Thierry Paquot
Figures et critique des représentations sociales
Quelle valeur a le travail ?, par Moishe Postone
L’innocence perdue de la productivité, par Claus Peter Ortlieb
Nationaliser Servier, par Jean-Claude Salomon
Communauté
Du bon usage de la communauté, par Vincent Bourdeau et Fabrice Flipo
Quelle école voulons-nous ? ; Table ronde avec Anne Querrien et Charlotte Nordmann, propos recueillis par Vincent Bourdeau, Marie-Claire Calmus et Julienne Flory
Institutions
Tirage au sort : une autre voie démocratique, par Jacques Testart
La surveillance sous l’oeil des citoyens. Entretien avec Émilie Thérouin, propos recueillis par Noé Le Blanc
Itinéraire
« La beauté donne des forces pour agir ». Entretien avec Ariane Mnouchkine, propos recueillispar Bérénice Hamidi-Kim et Juliette Rennes
Livres
Écologica : la sortie du capitalisme selon A. Gorz. : compte-rendu de Écologica d'André Gorz, Galilée, 2008, par Fabien Ferri
Dialogue entre un sociologue et un ouvrier : compte-rendu de Résister à la chaîne. Dialogue entre un ouvrier de Peugeot et un sociologue, de Christian Corouge et Michel Pialoux, Agone, 2011, par Marie-Claire Calmus
La raison écologique peut-elle se passer d’une analyse de la domination ? : compte-Rendu de Pour une raison écologique, de Bernard Perret, Flammarion, 2011, par Fabrice Flipo.