La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Géopolitique, géographie et relations internationales / Géopolitique en Chine     

Géopolitique en Chine

REVUE HÉRODOTE

présentation
infos techniques
auteur
table des matières


Imprimer la fiche

 

Ce numéro traite principalement de géopolitique interne, au cœur même de la Chine, dans les régions où se situe depuis des siècles l'essentiel du peuple chinois. Certains proclament un peu vite que la Chine va éclater du seul fait de l'accentuation des inégalités économiques ; il est sans doute plus pertinent d'examiner les risques d'émergence de véritables rivalités géopolitiques entre provinces, quant aux projets politiques qu'elles soutiennent. Entre les régions côtières qui sont depuis vingt ans en rapide croissance économique et celles de l'intérieur qui subissent les effets de la crise des usines d'État et dont les ouvriers sont fort peu favorables aux réformes économiques, sont apparus des contrastes de niveau de vie de plus en plus marqués. De surcroît, à l'époque maoïste, les provinces côtières ont été soumises beaucoup plus que celles de l'intérieur au système concentrationnaire : c'est ce que montre la carte des camps et prisons de la laogaï, l'équivalent chinois du goulag. La prise de conscience de ces différences peut accentuer l'opposition politique entre les provinces : à celles de l'intérieur où le chômage progresse et où les conservateurs communistes hostiles aux réformes ont encore du poids dans le Parti, les provinces côtières s'opposeraient sans doute fortement s'ils obtenaient le freinage du libéralisme économique. L'essor d'un mouvement pour le libéralisme politique pourrait être la riposte des régions côtières, en rappelant qu'elles ont plus souffert que les autres du système concentrationnaire maoïste. Dans ces conditions, comment la Chine se maintient-elle ? Le gouvernement est confronté à des revendications contraires qui, vues de l'extérieur, sont souvent confondues. Les manifestations de Tien An Men de 1989 n'ont pas seulement été le fait de démocrates réclamant la démocratie, mais aussi - ce que l'on sait moins - celui de maoïstes réclamant l'arrêt ou même l'abandon des réformes. L'extension dans les provinces de ces deux revendications opposées résulte des nouvelles données géo-économiques, mais elle n'est pas sans rapport avec l'ancienne géographie du système concentrationnaire.

Cette revue est initialement parue en 2000.

Géopolitique en Chine, Yves Lacoste - Géopolitique des dix-huit provinces, Pierre Gentelle- Chine : les rapports ambigus de la langue et de l'État, Viviane Alleton - Géographie des Chinois musulmans, Élisabeth Allies - Pourquoi en 1997 le \"retour\" de Hong Kong s'est-il fait sans crise ?, Alexander Rose - Les entreprises chinoises et leurs visions du monde, par Corinne Eyraud - Autosuffisance et disparités des provinces, par Claude Aubert - Zones de profit et aires de pauvreté, Jean-Louis Rocca - Visions chinoises de l'Organisation mondiale du commerce, François Godement - Relations de clientèle et bases provinciales de pouvoir, Stéphanie Lautard - Le cas géopolitique de Tien Tsin, Liu Jian - L'expression récente du nationalisme chinois, Ming Yé.

 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2017