Géopolitique de la langue française

REVUE HÉRODOTE

Ce numéro est le résultat d’un colloque international que l’Institut français de géopolitique a organisé en novembre 2006 à l’occasion du centenaire de la naissance de Léopold Sedar Senghor qui fut un des précurseurs, avec Aimé Césaire, de l’appropriation de la langue française perçue comme un outil intellectuel propice au développement de son peuple. Ce fut une volonté explicite d’assimiler la liberté et la force offertes par une grande langue pour ne pas être assimilé par la société d’origine de cette langue, la France. La mise en place des institutions de la francophonie a d’ailleurs été impulsée à partir de ces pays, pour lesquels la langue française représentait une ouverture de soi vers le monde et du monde vers soi.
Pourtant, alors même que se consolide l’édifice de la francophonie, on peut se demander si le français représente toujours une ouverture vers le monde, et quel type d’ouverture du fait de l’expansion de l’influence culturelle et économique de la société américaine ? L’usage actuel de la langue française dans de nombreux pays, malgré parfois la volonté de leurs dirigeants, comme en Algérie, a des résonances politiques et culturelles qui sont à explorer pour mieux comprendre non seulement les rapports de la langue française au monde, mais aussi, ou surtout, l’inscription de ces sociétés francophones dans l’universalité contemporaine.

Version papier : 22 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Hérodote n°126
Parution : septembre 2007
ISBN : 9782707152756
Nb de pages : 192
Dimensions : 170 * 200 mm
Façonnage : Broché

REVUE HÉRODOTE

La revue Hérodote, créée et dirigée par Yves Lacoste depuis 1976, trimestrielle, s’efforce de promouvoir une géographie d’action et une conception nouvelle et globale de la géopolitique. Dans le cadre de numéros thématiques et en faisant appel à des spécialistes reconnus, elle poursuit sa lecture exigeante d’un monde qui devient de plus en plus complexe.

Extraits presse

« La francophonie a beau progresser ici ou là, elle ne peut rien contre l'influence croissante de l'anglais. Elle reste toutefois au centre d'importants enjeux géopolitiques, comme en témoigne le colloque de novembre 2006 à l'origine de ce numéro. Un seul exemple: après avoir interdit le français dans les écoles, l'Algérie a dû revenir à cette mesure pour des raisons à la fois économiques et sociales. Résultat paradoxal: le pratique du français augmente dans ce pays du Maghreb qui, pour des raisons politiques, ne figure toujours pas parmi les pays francophones. À lire. »
LE MONDE DE L'ÉDUCATION

« Un livre de référence. »
LE FRANÇAIS DANS LE MONDE

PRESSE

 

Table des matières

Territoires de la langue française, par Xavier North— Enjeux politiques et géopolitiques de la langue française en Algérie : contradictions coloniales et postcoloniales, par Yves Lacoste— La francophonie des élites : le cas de la Tunisie, par Samir Marzouki — Langue française et langues locales en terre marocaine : rapports de force et reconstructions identitaires, par Fouzia Benzakour— Enjeux politiques et territoriaux de l’usage du français au Cameroun, par Bitjaa Kody Zachée Denis— Le français : langue coloniale ou langue ivoirienne ?, par Jérémie Kouadio N’Guessan— Langue et nation en France, par Barbara Loyer— Langue et politique au Québec : entre mémoire et distanciation, par Joseph Yvon Thériault— La place de la langue française dans la francophonie, par Robert Chaudenson— Le français : enjeu identitaire ou diplomatique en Bulgarie, par Anna Krasteva— Approche sociolinguistique de l’avenir du français dans le monde, par Louis-Jean Calvet. — La langue française au Liban : langue de division, langue de consensus ?, par Mona Makki — L’Université numérique francophone mondiale (UNFM) : une expérience pour un enseignement de qualité dans un environnement de pénurie, par Olivier Archambeau — Langue française, politiques linguistiques et identités européennes, par Sophie Lovy-LaszloHérodote a lu — Résumés — Abstracts.