Géographie, guerres et conflits

REVUE HÉRODOTE

« Entre guerres et conflits. La planète sous tension » : un thème-événement que celui de l’édition 2008 du Festival international de géographie, si l’on se souvient du tabou puis de l’extrême réticence des géographes universitaires à intégrer le politique dans le raisonnement géographique, en dépit des travaux d’Yves Lacoste et alors même que la géopolitique est au programme des lycées depuis plus de dix ans.
Incontestablement pionnière dans ce domaine, l’équipe d’Hérodote se devait de faire le point théorique et méthodologique sur sa démarche géopolitique mise en œuvre depuis 1976. Cette démarche s’appuie fondamentalement sur le raisonnement géographien intégrant à la fois les caractéristiques physiques et humaines des territoires et leur histoire. Ces liens entre raisonnement géographique et histoire sont encore renforcés dans la démarche géopolitique d’Hérodote : la revue accorde une grande importance aux confrontations des représentations territorialisées des différents protagonistes, forgées aux cours d’épisodes historiques parfois très lointains. Si la guerre procède toujours d’un conflit, tous les conflits ne dégénèrent pas en guerre. Néanmoins, il nous paraît important de préciser qu’Hérodote analyse les conflits territorialisés et non les conflits de personnes.
Réaffirmation de l’importance du raisonnement géographique dans toute démarche géopolitique, les articles de ce numéro en démontrent, une fois de plus, la remarquable efficacité. Et cela, qu’il soit appliqué au conflit entre Israël et la Palestine, aux rivalités pour le contrôle de la région de Bassora en Irak, aux stratégies électorales aux États-Unis ou encore aux conflits liés à des projets d’aménagement du territoire.

Version papier : 22,40 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Hérodote n°130
Parution : septembre 2008
ISBN : 9782707155931
Nb de pages : 272
Dimensions : 170 * 200 mm
Façonnage : Broché

REVUE HÉRODOTE

La revue Hérodote, créée et dirigée par Yves Lacoste depuis 1976, trimestrielle, s’efforce de promouvoir une géographie d’action et une conception nouvelle et globale de la géopolitique. Dans le cadre de numéros thématiques et en faisant appel à des spécialistes reconnus, elle poursuit sa lecture exigeante d’un monde qui devient de plus en plus complexe.

Table des matières

Éditorial,par Béatrice Giblin.– La géographie, la géopolitique et le raisonnement géographique, par Yves Lacoste – L’évolution spatiale des Juifs orthodoxes à Jérusalem et en Cisjordanie : simple extension démographique ou réelle stratégie territoriale ?, par Frédéric Encel – Du phénomène arabe sunnite irakien : recompositions sociales, paradoxes identitaires et bouleversements géopolitiques sous occupation (2003-2008), par Myriam Benraad – Bassora : géopolitique d’une région chiite, par Lazar Marius– Terrorisme et démocratie : les exemples basques et catalans, par Barbara Loyer et Christian Aguerre– Los Angeles et Oakland, du noir et blanc à la couleur ! Nouvelles coalitions politiques dans des villes multiculturelles, par Frédérick Douzet et Raphael J. Sonenshein – Les ghettos et la nation, par Jérémy Robine – Du Sentiment d’insécurité au Frisson de l’émeute. Sébastian Roché face aux représentations dominantes en France, par Bernard Alidières – L’aménagement, une question géopolitique !, par Philippe Subra –Hérodote a lu – Résumés – Abstracts.