Engagements : 68, et après ? / Minorités religieuses en régime communiste / Pensées et pratiques de l'habitat en France au XXe siècle

REVUE LE MOUVEMENT SOCIAL

Trois thématiques se succèdent dans ce numéro varié.
La première s’attache à réviser des idées reçues sur les militants et les intellectuels, de la floraison des « années 68 » aux étiolements des années 1980. Contre l’image d’un engagement décalé et spécifi que, la prosopographie des militants de 1968 en Suisse montre aussi son caractère protéiforme, son ancrage local et ses recompositions dans la durée. L’analyse socio-historique de la prétendue « fin des intellectuels » en France entre 1975 et 1985 dévoile, derrière la transformation des rapports entre champs intellectuel, politique et journalistique, les ressorts de fabrication de cette « crise » et les redéfinitions contemporaines de l’espace de valorisation intellectuelle.
Sont ensuite abordés dans leur double dimension religieuse et politique les conflits intérieurs en URSS et dans la République populaire de Chine. Juliette Cadiot observe dans le Tatarstan des années 1920 et 1930 l’action du régime soviétique face à l’emprise de la religion, tandis qu’Isabelle Thireau et Hua Linshan s’attachent à saisir, à travers les « déboires du pasteur Lin », le fonctionnement du dispositif d’adresse directe accessible aux populations et le traitement de leurs plaintes et dénonciations par les
pouvoirs publics.
Le numéro éclaire en dernier lieu trois aspects du peuplement et de l’habitat urbains dans la France du XXe siècle : la mobilité des locataires et la recomposition des hiérarchies sociales dans les immeubles de centre-ville, à partir d’une étude sérielle du cas lyonnais, de la fin du XIXe siècle aux années 1960, la démo- cratisation du crédit immobilier dans l’accès à la propriété individuelle et enfi n la diffi culté à renouveler une recherche urbaine militante d’inspiration chrétienne dans les années 1970.

Version papier : 16,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Le Mouvement social n°LMS
Parution : juin 2012
ISBN : 9782707173782
Nb de pages : 184
Dimensions : 155 * 235 mm

REVUE LE MOUVEMENT SOCIAL


Revue trimestrielle fondée par Jean Maitron en 1960, puis dirigée de 1971 à 1982 par Madeleine Rebérioux, Le Mouvement social est publié par l’association du même nom, avec le concours du CNRS et avec la collaboration du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (ex-Centre de recherche historique des mouvements sociaux et du syndicalisme de l’université Paris-I-CRHMSS), et diffusé avec le concours du Centre national du livre.
Le Mouvement Social rend compte des développements récents de l’histoire sociale : à l’histoire des engagements collectifs et des organisations professionnelles, qui constituait à l’origine sa raison d’être et qui demeure l’un de ses principaux centres d’intérêt, s’ajoutent d’autres approches d’histoire sociale et d’autres champs d’étude : l’histoire du travail et de l’économie, l’histoire sociale du politique et de l’État, l’histoire culturelle et des imaginaires sociaux, celle des rapports de genre, celle, aussi, de l’immigration et de toutes les formes de mobilité. La revue embrasse l’époque contemporaine dans toute son ampleur, des premières années du XIXe siècle au début du XXIe siècle.

Table des matières

Éditorial
Engagements : 68, et après ?, par Frédérique Matonti
Engagements : 68, et après ?
Soixante-huitards helvétiques. Étude prosopographique, par Nuno Pereira et Renate Schär
Jeu critique : « la fin des intellectuels » (1975-1985), par Vincent Gayon
Minorités religieuses en régime communiste
Imams, prêtres et commissaires : le facteur religieux dans l’administration d’une région musulmane soviétique (Tatarstan, 1922-1938), par Juliette Cadiot
Les déboires du pasteur Lin : une dénonciation « venue des masses » à Shanghai au début des années 1950, par Isabelle Thireau et Hua Linshan
Pensées et pratiques de l’habitat en France au XXe siècle
Peuplement du centre-ville et mobilité des locataires. Lyon, 1891-1968, par Loïc Bonneval et François Robert
Tous propriétaires ? Les débuts de l’accession sociale à la propriété, par Hélène Frouard .
Expertise militante et recherche urbaine : la fin d’un modèle ? Un groupe de recherche Économie et Humanisme à Paris dans les années 1970, par Olivier Chatelan
Hommage à David Montgomery (1927-2011), par Patrick Fridenson
Notes de lecture
Histoire sociale du corps et de la santé
L’hôpital dans la France du XXe siècle, de Christian Chevandier, Perrin, Paris, 2009, par Anne Vega
Infirmières parisiennes 1900-1950. Émergence d’une profession, de Christian Chevandier, Publications de la Sorbonne, Paris, 2011, par Véronique Leroux-Hugon
Les prostituées à la Salpêtrière et dans le discours médical, 1850-1914. Une folle débauche
, de Tiphaine Bernard, L'Harmattan, Paris, 2010, par Muriel Salle
L’histoire anthropométrique
, de Laurent Heyberger, Peter-Lang, Berne, 2011, par Dominique Memmi
La transplantation d’organes. Un commerce nouveau entre les êtres humains
, de Philippe Steiner, Gallimard, Paris, 2010, par Sophie Chauveau
L’hôpital sous pression. Enquête sur le « nouveau management public »,
de Nicolas Belorgey, La Découverte, Paris, 2011, par Christian Chevandier
Les protections socialesau XXe siècle
Les Assurances sociales en Europe, sous la dir. de M. Dreyfus, Presses universitaires de Rennes, Rennes, 2009, par Bruno Dumons
Histoire de la protection sociale en Union soviétique (1917-1939),
de Dorena Caroli,L'Harmattan, Paris, 2010, par Jean-Paul Depretto
Mémoire et identité des nations
Les « saints de la République ». Les décorés de la Légion d'Honneur (1870-1940), de Bruno Dumons, La Boutique de l'histoire, Paris, 2009, par Jacques Girault
Israël : la fabrique de l'identité nationale
, de Avner Ben-Amos, Éditions du CNRS, Paris, par Pierre Renno
Nouvelles perspectives autour de la Seconde Guerre mondiale
Les Associations d’anciens résistants et la fabrique de la mémoire de la Seconde Guerre
mondiale,
sous la dir. de Gilles Vergnon et Michèle Battesti, Cahiers du CEHD, Paris, 2006, par Jean-Marie Guillon
Vichy et la famille. Réalités et faux-semblants d’une politique publique,
de Christophe Capuano, Presses universitaires de Rennes, Rennes, 2009, parDanièle Voldman
Face à la persécution. 991 Juifs dans la guerre,
de Nicolas Mariot et Claire Zalc, Odile Jacob/Fondation pour la Shoah, Paris, 2010, par Laurent Douzou
Informations et initiatives
Résumés
Livres reçus.