Domestiques d'ici et d'ailleurs

REVUE TRAVAIL, GENRE ET SOCIÉTÉS

Nées dans le sillage des Women’s Studies à la fin des années 1970, les recherches en sciences humaines sur l'emploi domestique sont fortement redevables des réflexions féministes sur la valeur économique de l’activité des femmes dans le foyer. La remise en question d'une certaine improductivité féminine fait très vite place à un nécessaire examen de la condition de « bonne à tout faire ». Les historiens, anglo-saxons puis français, seront les premiers à se pencher sur le sujet. Des travaux en sociologie et anthropologie suivent de peu ce mouvement, démontrant alors la pertinence d’une approche pluridisciplinaire de la question ancillaire. Au tournant des années 2000, les études se multiplient et sur tous les continents (Amérique du Nord et Asie, principalement ; mais aussi Amérique latine, Afrique, Europe). Souvent ces recherches rendent compte de l’intensification des migrations internationales des pays du Sud vers les pays du Nord, ainsi que du rôle de l’emploi domestique dans ces migrations. Localement, le service domestique prend également des formes nouvelles, liées aux évolutions législatives et économiques (accès aux droits, salariat du travail des enfants).
Face aux mutations accélérées de ce début de siècle, les explicitations théoriques, censées sonner le glas de l'activité ancillaire dans une ère pleinement moderne (thèse de l'indus-trialisation), semblent singulièrement obsolètes. Comment dès lors penser les transformations actuelles de ce type d'emploi? Le regard comparatif peut-il nous aider dans cette démarche? Ce numéro de Travail, genre et sociétés, loin de prétendre apporter une réponse à des questions aussi complexes, propose de croiser les regards, entre plusieurs disciplines et aires culturelles, pour entrevoir la diversité des dynamiques à l'œuvre.

Version papier : 25,40 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Travail, Genre et Sociétés n°TGS
Parution : novembre 2009
ISBN : 9782707158772
Nb de pages : 256
Dimensions : 160 * 240 mm
Façonnage : Broché

REVUE TRAVAIL, GENRE ET SOCIÉTÉS

Travail, genre et sociétés est une revue semestrielle à vocation pluridisciplinaire et européenne, créée par le groupement de recherche Marché du travail et genre en Europe (Mage - CNRS) et publiée sous la direction de Margaret Maruani. Elle a pour vocation de confronter les points de vue de chercheurs (sociologues, économistes, juristes, historiens, etc.) sur les inégalités entre hommes et femmes au travail et, plus largement, sur la place des femmes dans la société. 20 numéros sont parus à ce jour (depuis 1999). La revue a été éditée par L'Harmattan (jusqu'en 2004) puis par Armand Colin (de 2005 à 2008).

Table des matières

Parcours
Andrée Michel, sociologue sans frontières, propos recueillis par Marie Vogel
Dossier coordonné par Agnès Fine et Isabelle Puech
Domestiques d’ici et d’ailleurs
Le recours aux services à domicile et ses déterminants en France, par Claire Marbot
« Petites nièces » et « petites bonnes » à Abidjan, par Mélanie Jacquemin
Exode et domesticité à Bogotá, par Félicie Drouilleau
Une relation ancillaire à l’épreuve du droit , par Dominique Vidal
Mutations
Des femmes dans un métier d’hommes : l’apprentissage de la chirurgie, par Emmanuelle Zolesio
Philanthropes et féministes dans le monde réformateur (1890-1910), par Françoise Battagliola
Controverse coordonnée par Hélène Périvier et Rachel Silvera
autour du thème Généralisation du RSA : Rien À Signaler sur les femmes
L’institutionnalisation du « précariat » féminin subventionné, par Jean Gadrey
Nouvelle pauvreté des femmes, politiques de l’emploi et RSA, par Yannick L’Horty
Le RSA et la langue d’Ésope, par Denis Clerc
Qu’importe le travail, pourvu qu’on ait le RSA, par Pierre Concialdi
Critiques
La situation des drois humains dans le monde Amnesty International Rapport 2007, par Maryse Jaspard
Les jeunes et l’agencement des sexes de Henri Eckert et Sylvia Faure (dir.), par Cendrine Marro
Famille à tout prix de Geneviève Delaisi de Parseval, par Hugues Bardon
La petite enfance. Entre familles et crèches, entre sexe et genre de Nathalie Coulon et Geneviève Cresson, par Annie Dussuet
Le métier d’orthophoniste : langage, genre et profession de Laurence Tain, par Nathalie Lapeyre
La vaillance des femmes. Les relations entre femmes et hommes berbères en Kabylie, de Camille Lacoste-Dujardin, par Abir Kréfa
Sandrine Dauphin Comment penser les différences dans l’égalité démocratique ? « Regards sur… »
L’ordre sexué ? la perception des inégalités femmes-hommes et La parité de Réjane Sénac-Slawinski
Le planning familial. Histoire et mémoire. 1956-2006 de Christine Bard et Janine Mossuz-Lavau (dir.), par Catherine Achin
Et pourtant je me suis levée tôt… Une immersion dans le quotidien des travailleurs précaires d’Elsa Frayner, par Sylvie Célerier
Sexe, genre et sexualiltés.Introduction à la théorie féministe d’Elsa Dorlin, par Sandrine Alexandre
Le sang, le nom, le quotidien. Une sociologie de la parenté pratique de Florence Weber, par Agnès Fine
Les détenus et leurs proches. Solidarité et sentiments à l’ombre des murs de Gwénola Ricordeau, par Guillaume Malochet
Ouvrages reçus
Auteurs

Résumés