De quoi avons-nous (vraiment) besoin ? -  REVUE MOUVEMENTS

De quoi avons-nous (vraiment) besoin ?
Bonheur, consommation, capitalisme

REVUE MOUVEMENTS

Le bien-être matériel rend-il heureux ? L'augmentation de la consommation de produits et de services se traduit-elle par une augmentation de la satisfaction individuelle et collective ?
On voit (re)naître des formes de mobilisation militantes contre la publicité et le consumérisme, ainsi que des « pratiques citoyennes » anti ou alter-consuméristes. En dehors même de la question de la contrainte écologique, on constate une réactivation de formes de critiques du capitalisme qui ne se réduisent pas à une critique centrée sur la production et le travail.
Enquêter sur la fabrication de ces besoins dont nous n'avons pas besoin ne conduit-il pas à revitaliser, dans le champ de la théorie, des notions jugées désaffectées comme celle de l'aliénation ? N'y a-t-il pas là une voie pour formuler une critique plus forte, car plus globale, du capitalisme mondial et de ses soubassements anthropoligiques ?
Le dossier de Mouvements s'efforce de refaire de la question des besoins une question politique.

Version papier : 15,30 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Mouvements (DEC.) n°54
Parution : juin 2008
ISBN : 9782707154033
Nb de pages : 144
Dimensions : 160 * 240 mm
Façonnage : Broché

REVUE MOUVEMENTS

Depuis novembre 1998, la revue Mouvementsalimente le débat social culturel et politique dans une perspective résolument ancrée à gauche. Elle est animée par une équipe pluraliste, tant par les profils socioprofessionnels que politiques.

Repenser la gauche

Mouvements scrute avec attention les transformations qui agitent notre société. Des questions aussi diverses que la flexibilité du travail, l’école, les transformations à l’Est, l’expertise, la famille, l'alternative au social-libéralisme, le Hip-Hop, l'humanitaire ont fait l’objet de dossier fouillés et originaux.

Mouvements travaille à sa façon à une refondation de la pensée de la gauche. Cela implique de promouvoir une démarche résolument réformatrice accrochée à un horizon radical de transformation sociale. Une démarche qui associe en permanence la résistance et le projet, la protestation et l'alternative, l'audace et le réalisme transformateur.

Des rubriques diversifiées

Outre un dossier thématique, on trouve dans chaque numéro des rubriques diversifiées permettant d'aborder les grands thèmes de la période aussi bien sur le plan politique que culturel ou de société dont un grand entretien avec un chercheur important, mais aussi un « journal européen » offrant un aperçu des débats en cours dans tel ou tel pays du continent.

Enfin, dans chaque numéro, l'actualité des livres est largement traitée.

Extraits presse

« De Theodor Adorno (avec un article inédit) et des théoriciens de l'aliénation aux apôtres de la décroissance, de la contestation de nos sociétés de consommation aux analyses récentes de la nouvelle économie du bonheur, tout un éventail d'analyses fort stimulantes sur la nature et la fabrication des besoins. Biens matériels, bien être ou besoins virtuels: comment apprécier pour chacun d'entre nous la valeur de ces besoins... dont nous n'avons pas toujours besoin ? »
SCIENCES HUMAINES

PRESSE

 

Table des matières

De quoi avons-nous (vraiment) besoin ? Bonheur, consommation, capitalisme• Éditorial : De quoi avons-nous besoin ? Bonheur, consommation, capitalisme -Besoin et aliénation - Par-delà le vrai et le faux. Deux textes sur la théorie des besoins, par Theodor W. Adorno et Agnes Heller - Le Geld chez Georg Simmel. La fin de l’économie, par Alain Deneault - L’aliénation comme dépossession des besoins vitaux, entretien avec Stéphane Haber - De la « société de consommation » et de ses détracteurs, par Thierry PaquotBesoins et bonheur - Entre souci de soi et réenchantement subjectif. Sens et portée du développement personnel, par Élise Requilé - La nouvelle économie du bonheur, par Ilana LöwyBesoins, économie et développement - « La notion de besoins collectifs n’est pas éclairante », entretien avec Gareth Stedman Jones - Écologie en temps de guerre. Quand les États-Unis luttaient contre le gaspillage des ressources, par Mike Davis - À chacun selon ses (vrais) besoins ? Abondance, capitalisme « cognitif » et utopie numérique, par Jean-Paul Gaudillière - •Itinéraires - De l’économie à l’écologie en passant par les Andes, entretien avec Joan Martínez AlierThèmes - L’Orientalisme à rebours : de certaines tendances de l’orientalisme français après 1979, par Gilbert Achcar.