De l'anti-utilitarisme -  REVUE DU M.A.U.S.S.

De l'anti-utilitarisme
Anniversaire, bilan et controverses

REVUE DU M.A.U.S.S.

Qui ne veut pas lutter contre l’économisme, qui n’est pas anti-économiciste aujourd’hui ? Que ce soit pour s’opposer aux fermetures d’usines, aux délocalisations, à la baisse des salaires ou, plus généralement, à la subordination croissante aux impératifs du marché de toutes les sphères de l’existence sociale – la culture, l’École, le sport, la technique, la science, la politique, etc. –, tout le monde proclame fortement qu’il y a « autre chose » à prendre en compte que la nécessité économique. « Autre chose », mais quoi ? Faute de le préciser, le risque est de se cantonner dans un moralisme imprécateur et impuissant. Un des paris – à la fois théorique, anthropologique et existentiel – du MAUSS est que la racine première de l’économisme (du triomphe théorique et pratique de l’économie) est à rechercher dans une conception utilitariste (disons instrumentale) de l’homme et du monde, et que, symétriquement, c’est dans l’anti-utilitarisme (tel notamment que Marcel Mauss en dessine les contours dans son Essai sur le don) qu’il y a lieu de puiser les ressources d’un anti-économisme effectif. Mais que doit-on entendre, en définitive, par « utilitarisme » et « anti-utilitarisme » ? Ce numéro, qui célèbre le vingt-cinquième anniversaire du MAUSS, tente une sorte de bilan de cette discussion en donnant sur ce point la parole à ses amis et alliés, mais aussi, comme à son habitude, à ses adversaires.

Version papier : 30,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue du M.A.U.S.S. n°RMA
Parution : juin 2006
ISBN : 9782707148971
Nb de pages : 544
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

REVUE DU M.A.U.S.S.

Fondée en 1981, et dirigée par Alain Caillé, la Revue du M.A.U.S.S. (Mouvement anti-utilitariste dans les sciences sociales) s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à ce qui se produit à l’intersection des sciences sociales, du politique et de l’histoire. Elle s’est imposée comme l’un des lieux importants du débat public en France.

Extraits presse

« La trentaine de contributions proposées constitue donc un vaste panorama de ce qu'est l'anti-utilitarisme aujourd'hui et s'avère être aussi une contribution particulièrement intéressante aux débats majeurs de notre temps. »
PARUTIONS.COM

PRESSE

 

Table des matières

Présentation,par Alain Caillé - I. La querelle autour du paradigme du don - Prologue - Sortilèges et paradoxes du don. Introduction à la traduction en hébreu de l’Essai sur le don de Marcel Mauss, par Ilana Silber - a) La psychanalyse entre utilitarisme et anti-utilitarisme. Apologie et critique du don - Le don entre science sociale et psychanalyse. L’héritage de Marcel Mauss jusqu’à Lacan, par Alain Caillé - Réponse à Alain Caillé, par X... - Du don comme refoulé ? Questions à la réponse, par Alain Caillé - Notre paradigme du don, par Mary Douglas - Le don au-delà de la dette, par Jacques Godbout - b) Le don entre intérêt et désintéressement. Anti-humanisme théorique, humanisme et religion - Le don tel qu’il est, et non tel qu’on voudrait qu’il fût, par Frédéric Lordon - Quel paradigme du don ? En clé d’intérêt ou en clé de don ? Réponse à Frédéric Lordon, par Falafil - L’archéologie du valoir. Amour, don et valeur dans la philosophie de Max Scheler, par Frédéric Vandenberghe - Du don au legs, par Gérard Gendre - II. La querelle autour de l’utilitarisme, de l’anti-utilitarisme et de l’individualisme - a) Utilitarisme et individualisme - Les cinq périodes de l’individualisme savant. L’histoire des idées et le débat sur l’individualisme, par Joël Roucloux -Anti-utilitarisme et anthropologie générale, par François Flahaut - b) L’anti-utilitarisme, de droite, de gauche ou d’ailleurs ? - Pour une critique anti-utilitariste de l’anti-utilitarisme , par Onofrio Romano - Critique de la critique anti-utilitariste critique de l’anti-utilitarisme. En réponse à Onofrio Romano, par Alain Caillé - Anti-utilitarisme et déterminisme identitaire. Le cas de l’extrême droite contemporaine, par Sylvain Crépon - Don, science, morale et politique. Contribution pour une gauche nouvelle , par Sylvain Dzmira - c) Éléments d’histoire de l’utilitarisme (et de l’anti-utilitarisme) - Socrate et l’utilité de l’amitié, par Louis-André Dorion - Jeremy Bentham et le gouvernement des intérêts, par Christian Laval - III. Économisme, utilitarisme et anti-utilitarisme -Le Veau d’or est vainqueur de Dieu. Essai sur la religion de l’économie, par Serge Latouche - L’endettement excessif aux États-Unis et ses raisons historiques, par Paul Jorion - À la recherche de l’Homo oeconomicus…Et si le commerce adoucissait les moeurs ?, par Nicolas Eber - Mauss et l’économie solidaire, par Cyrille Ferraton -Définitions et institutions de l’économie. Pour un dialogue maussien, par Jean-Louis Laville - Influence morale de la division du travail considérée sous le rapport de la conservation du gouvernement et de la stabilité des institutions sociales, par Pierre-Édouard Lemontey - Lemontey, l’invention de la sociologie du travail et la question salariale, par François Vatin - Réformer le langage comptable, une nécessaire utopie pour sauver… le capitalisme financier ?, par Frédéric Compin - IV. Libre revue - a) Vers une théorie sociologique générale ? - Penser l’intermonde, ou comment oublier le problème de l’ordre social, par Danilo Martucelli - Nécessité théorique et obligations empiriques, par Bernard Lahire - b) Donation, apparaître, art, nature, travail et gratuité - L’honneur d’être, suivi de Il s’élève vers nous, par Henri Raynal - L’exposition de soi à la guerre. À propos d’une digression de Billy Budd de Herman Melville, Par Jacques Dewite - L’enjeu écologique. Lecture critique de Bruno Latour, par Fabrice Flipo - Exégèse de la Passion de l’Artiste suivi de Certitudo salutis. Nouvelle exégèse de l’Ultime ready-made, Artiste Anonyme - Femmes à femmes. Maîtresses et servantes, par Jocelyne Porcher - Bibliothèque. Avecdes notes de lecture de : François Fourquet, Jacques T. Godbout, Mona Chollet, Fabrice Flipo.

Droits étrangers

ANTI-UTILITARIANISM


The opponents of Economism denounce the restructurings, industrial relocations, salary cuts… and more generally, the increasing subjection of all facets of social activity — culture, education, sport, technology, science, politics etc. — to market imperatives. There is a growing conviction that other factors beside economic necessity need to be considered. This special 25th anniversary issue of MAUSS opens up its pages to friends, opponents and allies alike, aiming for a comprehensive study of these issues.



Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com