Crises du logement en Europe au XXe siècle

REVUE LE MOUVEMENT SOCIAL

Des crises du logement, on pourrait dire ce que Charles Péguy disait en 1904 des crises de l’enseignement, qu’elles sont « des crises de vie partielles, éminentes, qui annoncent et accusent des crises de la vie générale ». Leur définition peut varier selon le contexte ou l’approche. Conscientes de cette variabilité comme des instrumentalisations auxquelles elle peut donner lieu, les responsables de ce numéro ont réuni une équipe internationale de chercheurs pour historiciser la notion et comparer ses déclinaisons en Europe au XXe siècle.
L’unité du propos tient d’abord au questionnement partagé sur les occurrences du mot « crise » dans des conjonctures et avec des significations différentes. L’observation des relations entre discours politiques et scientifi ques permet d’affiner la périodisation des phénomènes et d’éclairer des circulations transnationales, dans la formation des urbanistes aussi bien que dans la diffusion de l’idéologie néo-libérale à partir des années 1970.
Le risque d’essentialiser la crise est ainsi évité, comme celui de sacrifier à « l’idole des origines » : ce sont bien les crises du logement comme constructions sociales et points de convergence des sciences sociales qu’il s’agit de mieux cerner. L’accent mis sur la part qualitative qui entre dans le diagnostic de crise est indissociable de l’attention portée aux indicateurs statistiques sur lesquels il se fonde. Les études réunies ici rendent enfin possible une comparaison entre les politiques et les expériences développées
dans les démocraties occidentales, les régimes autoritaires du Sud et les démocraties populaires de l’Est. L’idée qu’on pouvait se faire a priori du rôle de l’État en est sensiblement nuancée. Ce n’est pas le moindre des apports de ce numéro aux réfl exions sur le présent.

Version papier : 16 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Le Mouvement social n°LMS
Parution : décembre 2013
ISBN : 9782707177551
Nb de pages : 176
Dimensions : 160 * 240 mm

REVUE LE MOUVEMENT SOCIAL


Revue trimestrielle fondée par Jean Maitron en 1960, puis dirigée de 1971 à 1982 par Madeleine Rebérioux, Le Mouvement social est publié par l’association du même nom, avec le concours du CNRS et avec la collaboration du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (ex-Centre de recherche historique des mouvements sociaux et du syndicalisme de l’université Paris-I-CRHMSS), et diffusé avec le concours du Centre national du livre.
Le Mouvement Social rend compte des développements récents de l’histoire sociale : à l’histoire des engagements collectifs et des organisations professionnelles, qui constituait à l’origine sa raison d’être et qui demeure l’un de ses principaux centres d’intérêt, s’ajoutent d’autres approches d’histoire sociale et d’autres champs d’étude : l’histoire du travail et de l’économie, l’histoire sociale du politique et de l’État, l’histoire culturelle et des imaginaires sociaux, celle des rapports de genre, celle, aussi, de l’immigration et de toutes les formes de mobilité. La revue embrasse l’époque contemporaine dans toute son ampleur, des premières années du XIXe siècle au début du XXIe siècle.

Table des matières

Penser les crises du logement en Europe au XXe siècle, par Annie Fourcaut et Danièle Voldman
Construction d’une notion
À la recherche de statistiques européennes sur les habitations au XXe siècle, par Danièle Voldman
Peut-on mesurer les dimensions de la crise du logement en France (1945-1990) ?, par Frédéric Saly-Giocanti
Les ruraux de l’Europe du Sud à l’assaut des villes
Madrid années 1950 : la question des baraques, par Charlotte Vorms
Exode rural et crises du logement dans l’Italie des années 1950-1970, par Flavia Cumoli
Construire contre l’État en République socialiste de Roumanie (1947-1989), par Adriana Diaconu
Crise impensée, crise fabriquée
Le Gabinete Técnico de Habitação et la réforme du logement social à Lisbonne (1959-1974), par João Pedro Nunes
L’introuvable crise du logement en RDA (1945-1973). Existe-t-il une spécificité communiste de gestion de la question du logement ?, par Jay Rowell
Le logement en République populaire de Pologne : du « déficit » à la « crise », par Lydia Coudroy de LilleLe logement entre libéralisme et contrôle
Libérer le marché ou fabriquer une crise ? Le logement pendant les années Thatcher (1979-1990) , par Nick Bullock
L’encadrement des loyers depuis 1900, une question européenne, par Danièle Voldman
Notes de lectures
Les mots de la ville
L’aventure des mots de la ville à travers le temps, les langues, les sociétés, de C. Topalov et alii , par D. Voldman
L’espace urbain et ses habitants
Bâtisseurs de banlieue à Madrid : le quartier de la Prosperidad (1860-1936), de C. Vorms, par L. Coudroy de Lille
Florestas de cimento. Os grandes conjuntos residenciais e a Constituição da Metrópole de Lisboa (1955-2005),
de J. P. Silva Nunes, par D. Beja Inglez de Souza
Des bons voisins. Enquête dans un quartier de la bourgeoisie progressiste
, de S. Tissot, par J. P. Nunes
Le logement entre politiques publiques et initiative privée
Désirs de toit, dir. par D. Voldman, par A. Fourcaut
Le logement des travailleurs et la question sociale à Bombay (1850-1950),
de V. Caru, par C. Fredj
Réinventer la maison individuelle en 1945 : la cité expérimentale de Noisy-le-Sec
, dir. par H. Caroux, par D. Voldman
Manufacturing a socialist modernity : Housing in Czechoslovakia, 1945-1960
, de K. Elman Zarecor, par A. Diaconu
Les origines du logement social en France, 1850-1914
, de R.-H. Guerrand, par D. Voldman
Histoire sociale des biens immobiliers
Sulle tracce delle « classi medie ». Espropri e fallimenti in Terra d’Otranto (1861-1914), de E. Caroppo, par F. Jesné
L’immeuble de rapport. L’immobilier entre gestion et spéculation : Lyon, 1860-1990
, de L. Bonneval et F. Robert, par D. Voldman
Les agents immobiliers. Pour une sociologie des acteurs des marchés du logement
, de L. Bonneval, par L. Bernard
Les sans-logement
Mendiants, vagabonds, clochards, SDF en France depuis le Moyen Âge, de A. Gueslin, par A. Brodiez-Dolino
Les sciences sociales et le sans-abrisme. Recension bibliographique de langue française, 1987-2012, dir. par K. Chopin et É. Gardell, par A. Brodiez-Dolino
Ville et religion
L’Église et la ville. Le diocèse de Lyon à l’épreuve de l’urbanisation (1954-1975), d'O. Chatelan, par B. Duriez
Informations et initiatives
Résumés
Livres reçus.