Comment se fait l'histoire
Pratiques et enjeux

Anne LEMONDE, Yves SANTAMARIA, François CADIOU, Clarisse COULOMB

Cet ouvrage présente une synthèse actualisée des différents aspects de l’épistémologie de l’histoire (historiographie, méthodes, débats, etc.). La mise à distance critique de cette « science humaine » est désormais partie intégrante de la formation supérieure. Cette prise de recul est par ailleurs nécessaire face aux pressions tendant à instrumentaliser l’histoire en fonction des enjeux de mémoire, et à rechercher dans le passé des précédents de nature à justifier des décisions politiques. Conçu par des spécialistes des quatre grandes périodes historiques (Antiquité, Moyen Âge, périodes moderne et contemporaine), ce guide entend marier prise en compte des passions citoyennes et connaissance des pratiques scientifiques. Il vise plus particulièrement à répondre aux besoins des étudiants (classes préparatoires, universités, Sciences Po), des candidats aux concours de recrutement (masters enseignement) et des enseignants.

Version papier : 19,30 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Grands Repères Guides
Parution : août 2011
ISBN : 9782707169174
Nb de pages : 384
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Anne LEMONDE

Anne Lemonde, agrégée d’histoire, docteur en histoire médiévale, est maître de conférences à l’université de Grenoble-II.

Yves SANTAMARIA

Né à Alger en 1949, Yves Santamaria est un spécialiste du communisme et du pacifisme. Agrégé et docteur en histoire contemporaine et en sociologie, il est maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Grenoble et à Sciences-Po Paris. Il est notamment l’auteur, à La Découverte, de Histoire du Parti communiste français (coll. « Repères », 1999) et co-auteur de Comment se fait l’histoire. Pratiques et enjeux (coll. « Guides Repères », 2005).

François CADIOU

François Cadiou, ancien élève de l’École normale supérieure (Fontenay/Saint-Cloud), agrégé d’histoire, docteur en histoire ancienne, est maître de conférences à l’université de Nancy-II.

Clarisse COULOMB

Clarisse Coulomb, ancienne élève de l’École normale supérieure (Fontenay/Saint-Cloud), agrégée d’histoire, docteur en histoire moderne, est maître de conférences à l’université de Grenoble-II.

Extraits presse

Contenu:« A en juger par l'abondance et la diversité de la production historique, on aurait le droit de penser que retracer l'histoire de l'histoire [...] est devenu une véritable gageure. C'est pourtant ce à quoi se sont attelés ces quatre historiens, avec beaucoup de réussite et un art consommé de la synthèse et de la clarté. »SCIENCES HUMAINES« En envisageant l'histoire comme un discours, une pratique et un instrument d'analyse autant que comme un récit dont on éclaire les enjeux méthodologiques et philosophiques, les auteurs de Comment se fait l'histoire proposent donc une synthèse large du genre. Et une synthèse éclairée. [...] La démarche, très pédagogique et stimulante, livre ainsi de nombreuses clés de compréhension concernant une matière plus complexe et plus débattue qu'il n'y paraît. »BULLETIN CRITIQUE DU LIVRE FRANÇAIS

presse

 

Table des matières

Introduction
I / Histoire de l'histoire
I. Antiquité : l’historiographie gréco-romaine
L’histoire est-elle née en Grèce ? - La rupture du Ve siècle av. J.-C. - Mythos et logos : le critère de vérité - Une démarche critique ? - La recherche de témoignages fiables - Expliquer : la détermination des causes - L’hégémonie de l’histoire politique - La préférence pour l’histoire contemporaine - Le dynamisme constant de la recherche antiquaire
II. Histoire de l’histoire au Moyen Âge
La naissance d’une culture (historique) occidentale (Antiquité tardive-haut Moyen Âge) - Des historiens peu nombreux - La notion d’histoire - Le travail historique - L’essor à partir du XIIe siècle : la véritable renaissance ? - Une dynamique culturelle favorable - Les nouveaux historiens de la deuxième partie du Moyen Âge - Les progrès des outils historiques - L’évolution des méthodes d’investigation - Vers une histoire comme forme culturelle dominante
III. L’écriture de l’histoire durant la période moderne : l’art ou la science, le verbe ou la source
L’histoire en France au XVIe siècle : du modèle italien à l’histoire parfaite - L’histoire « humaniste » : un art littéraire à visée morale et politique - Les « antiquaires » - L’« histoire parfaite » - Le rôle des juristes - Discours de la méthode - L'histoire nationale - Le XVIIe siècle : de l’histoire littéraire à l’histoire savante - L’engouement pour l’histoire de France - Une histoire au service du Prince - Un art littéraire - L'histoire galante - La naissance de l’histoire comme une discipline - la naissance de la méthode - Recherches, mémoires - Le siècle des Lumières ou l’impossible réconciliation entre érudition et philosophie - Les antiquaires et la naissance de l’histoire de l’art en France - L’histoire philosophique ou la philosophie de l’histoire - Le passé au service du présent
IV. Histoire contemporaine : le temps de l’institutionnalisation
Le cachet du XIXe siècle - Vers l’histoire-science - Outre-Rhin : romantiques et hégéliens - La crise allemande de l’histoire française - L’instituteur et le fusil - L’« école méthodique » - V. Histoire contemporaine : le temps des crises - Le primat de l’histoire sociale - Le temps des Annales - Le temps de la durée - Chantiers du temps présent - De la cave au grenier - De la demeure à l’agora
II / Demandes d'histoire
VI. Les programmes
Qu’est-ce qu’un programme ? - Objectifs - Genèse et enjeux - En amont - Les programmes du second degré - Le collège - Au lycée
VII. Les valeurs et le droit - Les droits de l’homme
Du droit naturel aux droits de l’homme - Des droits en (r)évolution - Le crime contre l’humanité - Une justice de vainqueurs ? - Une justice pour l’humanité ? - Historien, juge et moraliste - Éthique et Justice - L’historien et le procureur
VIII. Le fait religieux
Église, État, laïcité - L’Église, Rome, l’empereur avant la conversion - De 313 à 1515 : clercs et laïcs en Occident, genèse d’une culture du compromis - 1515-1789 : vers la naissance d’un champ religieux autonome - L’Église et l’État à l’époque contemporaine -L’islam : religion, culture et politique - Comprendre l’islam - Politique et modernité - Le voile : révélateur ou diversion ?
IX. Histoire et mémoire
Mémoires du passé - Mnemosynè et memoria - Vers une histoire-mémoire - Les mémoires face à l’histoire - Politiques de la mémoire - Victimes méconnues, assassins de la mémoire - Que font les historiens ?
X . Guerre et géopolitique
De l’histoire-bataille à l’histoire culturelle - Un monarque déchu - Un objet pour les sciences sociales - Guerres justes, guerres injustes - Caractériser - Justice et paix -L’historien et la géopolitique - La géopolitique dans l’histoire - La place des historiens
III / Le métier d'historien
XI. Les sources
Les sources de l’histoire ancienne - Des sources à retrouver - Vers une suprématie des sources matérielles ? - L’historien face à ses sources - Les sources de l’histoire médiévale - De la rareté à la surabondance bureaucratique - L’écrit médiéval : un statut d’autorité - Sciences auxiliaires, littérature, archéologie et histoire de l’art - Les sources de l’histoire moderne - Diversité et dispersion des archives dans la France moderne - L’utilité des archives - Vers la naissance d’archives centralisées et publiques - Des mots. Des signes. Des paysages et des tuiles - Les sources de l'histoire contemporaine - La mise en place d’un rouage de l’État - On nous cache tout, on ne nous dit rien ? - L’inflation des sources
XII. Histoire et images
La « poussée iconique » (Marshall Mac Luan) - Naissance de l’image moderne - Caricature, dessin d’humour - Affiches publicitaires, affiches politiques - Nouvelles images : l’exemple du cinéma - Le renouveau de l’étude des images - Un renouveau tardif - L’étude des images antiques, un exemple paradigmatique L’utilisation des images en histoire contemporaine
XIII. Histoire, temps et récit
La temporalisation de l’histoire - Du temps immobile au temps progressif - Le poids du passé - L'attente de la fin du temps - L'idée du progrès - La naissance du concept de période historique - Décrire le présent ou connaître le passé ? - La chronique du temps présent - La connaissance du passé - Les temps de l’histoire - La hiérarchisation des temporalités - L'étude de la longue durée - La fin du récit ? - L'histoire perdue dans la fragmentation du temps et sous le filtre du récit ? - Le temps court et l’histoire événementielle - Retour à l'événement - Un présent perpétuel - L'histoire du temps présent - Un nouveau régime d'historicité - La mémoire de l'événement
XIV. Les territoires de l’historien
Une science humaine - Une science ? - Historiens et sociologues - Historiens et géographes - Différents types d’histoire ? - L’hégémonie de l’histoire économique et sociale - Le renouveau de l’histoire politique - L’attrait de l’histoire culturelle : vers une histoire des représentations ?
XV. Les biographies
L’Antiquité : àl’extérieur de l’histoire - L’individu : un objet permanent de curiosité et d’intérêt - Une place pour l’individu dans l’histoire ? - Le Moyen Âge : le temps de l’hagiographie - La période moderne : un art didactique au service du politique - La biographie monarchique - Le culte des grands hommes - La biographie savante - Voltaire et la biographie -Biographies contemporaines : la recherche du sujet « globalisant »- Le temps du mépris - Un revival biographique - Des pratiques réactualisées
IV / Échelles et point de vue
XVI. Les patrimoines
Genèse de la notion de patrimoine historique à l’époque moderne - Monuments antiques, monuments nationaux - Les collections privées - La naissance des musées - Un musée national - 1789-2005 : du temps des monuments au tout patrimonial - Le temps des monuments - Le vice et le goût
XVII. La nation
La nation avant la nation - De la bande au royaume - Ce qu’on entend à l’époque moderne par le terme « nation » - L’ère de la souveraineté nationale - Nation et Lumières - La nation révolutionnaire - La France universelle - La nation contemporaine - Qu’est-ce que le nationalisme ? - Couple France-Allemagne et roman national - Exception française ?
XVIII. Nous et les autres
Représentations - Barbares et élus - Sont-ils vraiment des hommes ? - Aux temps de l’égalité - Pratiques - Exclusions - La fin du Yiddishland - Histoire du temps présent et choix politiques - L’antiracisme triomphant - Vers une ethnicisation des rapports sociaux ?
XIX. Histoire des femmes, histoire des genres
Histoire de l'histoire des femmes - Gender studies/women’s studies - Quelques pistes de recherche sur les femmes - Femmes et pouvoir - Les femmes dans la société d’Ancien Régime : sujettes ou autonomes ? - À nouvel objet, nouvelles questions ? - Une temporalité spécifique ? - Nouvelles approches, vieux problèmes
XX / L’Europe
L’idée d’Europe, de l’Antiquité à l’époque moderne - D’Europé à Europa - Le Moyen Âge est européen - Europe des princes, Europe des Lumières - Vers une Europe politique - De l’utopie à l’institutionnalisation - Dire l’histoire de l’Europe
Conclusion
Repères bibliographiques
.