La Découverte Live
Catalogue / Documents / Camarade Carlos     
Version numérique
Camarade Carlos
Un agent du Komintern en Amérique latine
Alicia DUJOVNE ORTIZ
présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse

Camarade Carlos
Imprimer la fiche

Pour en savoir plus
 

De Kichinev à Buenos Aires, en passant par Moscou, Santiago ou La Paz, l'écrivaine Alicia Dujovne Ortiz nous convie à un formidable voyage de la Vieille Europe au continent latino-américain, mais aussi dans l'histoire du communisme. Elle retrace ici la biographie de son père, Carlos Dujovne, membre fondateur du Parti communiste argentin en 1918, puis agent du Komintern en Amérique latine. Souhaitant confronter aux lieux et aux faits le récit familial fondateur, Alicia Dujovne est partie sur les traces du « camarade Carlos » à travers une enquête qui l'a conduite du village ukrainien de ses grands-parents, décimé par les nazis, aux archives secrètes de Moscou puis en Uruguay et en Argentine.
Né en Argentine en 1903 de parents juifs bessarabiens ayant fui les pogroms, Carlos part étudier à Moscou, vivant en direct le dilemme de la succession de Lénine. Envoyé par le Komintern à Montevideo pour y diriger le Bureau sud-américain de l'Internationale syndicale rouge, il participe à l'organisation des nouveaux partis communistes du Pérou, de la Bolivie et du Chili. Incarcéré de 1943 à 1945 dans un bagne de Patagonie, il peut pleinement réfléchir aux crimes du stalinisme, à l'antisémitisme soviétique et aux erreurs du PC argentin. À sa sortie, il renonce au Parti et s'enferme dans la solitude.
En reconstituant la vie passionnante de Carlos, Alicia Dujovne Ortiz apporte un regard neuf sur une face méconnue et essentielle de l'histoire du communisme international. Le voyage de la narratrice, souvent plein d'humour pour en atténuer l'émotion, est aussi la tentative d'une fille pour dépasser le mutisme de son père et saisir sa propre identité.

Remerciements - Introït - L'étoile sur le front - Naissance d'un communiste - Sourires d'or - La patrie prolétaire - Les archives de la rue Bolchaïa Dmitrovka - Libelles et délations - Études, vacances et Guépéou - Rencontre avec Staline - Voyage dans le Caucase - Une conversation privée - Pièce de théâtre avec Siqueiros, acte I - Fin de la conférence (et de Lozovski) - Discussions dans l'appartement du boulevard - Nikitzky - Conversation à Saint-Pétersbourg - Adieu à Ben Sion - L'illusion est morte, vive l'illusion - Le Bureau sud-américain - Pièce de théâtre avec Siqueiros, acte II - Des révolutionnaires professionnels - Terres de l'Inca - Montevideo, capitale rouge - Premiers soviets de la discorde - Seconds soviets de la discorde - Retour à la cellule de base ? - L'étoile de l'agent brille encore - Camarade Alicia - Les éditions Problemas - Prisons - Lettres - Des longueurs d'avances sur la réalité - Carmel.

« Ce livre émouvant est la biographie, par sa fille, du militant communiste juif argentin Carlos Dujovne (1903-1973) - le "camarade Carlos" du titre. Écrivaine argentine, exilée en France depuis 1978, Alicia Dujovne nous raconte à la fois avec humour et tendresse l'histoire oubliée de son père, et avec beaucoup d'ironie l'histoire de sa quête personnelle du passé, la recherche de documents permettant de reconstituer le chemin militant du camarade Carlos. »
L'HUMANITÉ

« Cette biographie de Carlos Dujovne est à la fois touchante et intrigante par la démarche utilisée. S'il il s'agit bien d'un récit historique, l'auteure, romancière, raconte la vie de son père tout en décrivant les méthodes d'investigation qu'elle a utilisées pour rédiger cette biographie. [...] La restitution de nombreux dialogues, la publication de documents d'archives et le récit des découvertes de son enquête permettent de saisir la complexité du personnage, dont sa fille retrace la vie avec tendresse. »
L'OURS

PRESSE

 

 
 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2014